Mon fils peine a trouver un contrat de professionnalisation dans le domaine du Design Graphique, parce qu'il a 30 ans, qu'il faut lui donner un salaire égal au smic, et on a peur de ne pas pouvoir le rentabiliser.

Alors que fait on des demandeurs d'emploi, que l'éducation nationale n'aide plus (plus de bourses) , qui sont indépendants, et que les entreprises ne veulent pas en alternance. (??)

Pourquoi ne pas le prendre en immersion pendant 1 semaine ,ça ne coute rien a l'entreprise. pourquoi ne pas lui donner sa change, il y a tout un tas d'aides pour les entreprises.

Pourquoi les entreprises n'integrent pas le facture "risque" , au risque justement, de recruter un jeune bourrer de talent. Et il y en a plein.

alternance graphisme jeune oser contrat de pro
2
2

4 réponses

il y a 1 an par PascalW

Bonjour,

Il ne faut pas (trop) tirer sur Pôle Emploi, l'immersion en milieu professionnel existe (cela s'appelait EMT avant) :www.pole-emploi.fr/candidat/realiser-une-immers...

L'un des problèmes du site de Pôle Emploi et à plus forte raison de leur JobStore, c'est qu'une chatte n'y retrouverait pas ses petits: il y a beaucoup de choses un peu dans tous les sens.

Sur le cas spécifique de votre fils, je ne suis pas certain que la voie qu'il a choisi soit la plus facile ou la moins saturée. Il faut donc se battre d'autant plus.

Sur les stages, je vous l'ai déjà dit, les grands groupes sont friands d'apprentis, contrat pros et autre alternance pour compléter leurs effectifs. Moins couteux que des intérimaires ou des prestataires, ils sont moins contrariant pour les encadrements incompétents . Le coût n'est pas un frein pour eux, le gain est par contre bien réel. Seule l'humanité est absente.

Dans mon souvenir, en PME prendre un alternant ce n'est pas avoir une personne en plus mais souvent deux personnes de moins: Il faut l'encadrer, le suivre, lui expliquer le métier, dans une certaine mesure lui masquer les contraintes de rentabilité de l'activité ou la facturation. Ce temps passé est un investissement quand on espère garder celui qu'on a formé mais aussi (cela existe) parfois la personne ne convient pas...

Personnellement, j'avais arrêté de prendre des stagiaires parce que, dans un service technique, la frontière entre heureuse initiative et grosse boulette est difficile à cerner.

Enfin, il me semble qu'il existe des plateformes en ligne de mise en relation pour les recherches de stage ou d'alternance. C'est aussi une piste à explorer.

Donc pour répondre à votre question: Non le contrat pro n'est pas mort mais il reflète nos impératifs et nos difficultés économiques

Dernier détail, mes identifiants ne me permettent pas d'accéder au CV de votre fils mais si son titre est effectivement "Graphiste Multimédia, Développement Web, Montage, Post-production et Sound Design ". Ne le prenez pas mal, mais je comprend mieux les difficultés ... On ne sait pas trop ce que fait ce jeune homme. Graphiste et développeur sont  déjà 2 métiers très différents alors si en plus il faut du montage de la post-production et sound design...  Je doute qu'une entreprise l'embaucherait comme monteur lui demanderait en plus de faire du développement... J'imagine qu'il a voulu ne fermer aucune porte mais actuellement la mode est à la spécialité. Je lui conseillerai donc de faire un CV par type de métier. Un meilleur ciblage donnera de meilleurs résultats.

6
il y a 1 an par olivierChaillot

le contrat pro est utilisé par les aspirants compagnon du devoir pendant leur tour de France ... et ça marche bien ! ce qui ne veux pas dire que c'est simple à obtenir :)

en ce qui concerne le salaire, il s'agit d'un minimum, rien n'empêche de payer plus un contrat pro ! ou d'apprentissage d'ailleurs ! c'est une question de négociation et de compétence acquise préalablement. il est possible d'y ajouter du fixe, des primes ou un intéressement quelconque ...

2
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Ce n'est pas dans le monde de la vidéo/l'audiovisuel que votre fils cherchait initialement un emploi ?

1
il y a 1 an par JeanLucBISSON

Bonjour,

En fait il cherche 1 mix de tout cela; Du Graphisme, du design, de la Post prod.. 

Voici le dernier intitulé de ses recherches d'emploi ou de contrat pro :  Graphiste Multimédia, Développement Web, Montage, Post-production et Sound Design 

Mais, si vous me transmettez votre adresse mail , je vous communiquerais ses coordonnées. plus simple.

Il vient de terminer une formation Technicien multimedia specialisée pour le web. Et le BTS Design Graphique en alternance, c'est  eventuellement  un tremplin vers 1 bachelor Concepteur Réalisateur.

Merci a vous

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Si je vous ai posé la question, c'est que l'audiovisuel est un secteur très spécial où l'on ne décroche pas un stage ou un emploi simplement après avoir envoyé son CV. En fait, c'est uniquement la cooptation — la recommandation si vous préférez — qui peut vous permettre de commencer à y travailler. Et souvent, cette cooptation, lorsqu'on est à l'école, c'est l'école — ou les enseignants qui y travaillent — qui doit la mettre en œuvre pour aider leurs étudiants à trouver des stages/emplois en entreprise. Seul, c’est peine perdue.  Votre fils ferait donc mieux d’oublier la post production, voire même le montage ou le sound design (c’est exactement la même chose), afin de concentrer ses recherches sur le développement web où les offres d’emploi sont très nombreuses.

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.