il y a l'open source, l'open hardware, l'open science, l'open santé, l'open * (www.openmodels.fr), ...

Et, au vu des startups, des incubateurs, des accélérateurs, etc. je me demande à quoi pourrait ressembler une "open startup".

Avez vous quelques idées ? suggestions ? business models ?

ou peut être que ça existe et n'ai pas vu :)

open models startup travail collaboratif
4
4

9 réponses

il y a 3 ans par IsabellePruvot
Dans l'excellente conférence de Frédéric Laloux (www.youtube.com/watch?v=NZKqPoQiaDE&featur...) , il y est largement fait mention de la société Néerlandaise BUURTZOG (www.kingsfund.org.uk/sites/files/kf/media/jos-d...) qui a révolutionné l'approche du soin médical à domicile. Aujourd'hui son dirigeant , tout en étant en poste, transmet et partage son business model librement auprès de ses concurrents afin de diffuser le plus largement possible son concept et ses avantages pour les malades et le personnel de santé dans leur ensemble .
Une open startup ce pourrait être donc une organisation qui ne vise pas son unique prospérité mais qui partage, échange, collabore, mutualise ses compétences avec ses concurrents (qui du coup devienne des partenaires) pour diffuser le plus largement possible des concepts innovants visant à l'amélioration de la société dans son ensemble (au service de l'intérêt général donc).
Evidemment cela ne vaut que s'il y a réciprocité dans l'écosystème ainsi créé. Utopie réalisable ? ;)
8
il y a 3 ans par djoke
c'est ce que l'on appelle dans le monde du libre la coopétition. Mais l'un des grands problèmes réside dans un jeu collaboratif et l'absence de volontés de nuire aux autres co-acteurs. Donc une grosse part de subjectivité susceptible de déstabiliser le jeu.
2
il y a 3 ans par gmaison
@IsabellePruvot Ca, c'est une de mes utopies ! Je le répète très souvent : je n'ai pas de concurrents, seulement des confrères. Et rien que de dire ça, ça me retire des angoisses, des peurs et des inquiétudes. Et me donne le sourire.

Mais j'aime bien cette idée, justement, d'avancer ensemble, de partager, collaborer et coopérer.
2
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Dans les startups, il y a celle qui deviennent des entreprises viables ou fleurissent mais il y en a beaucoup qui meurent en cours de route.
En y réfléchissant, je me dis que ces embryons, ces startup non abouties, pourraient peut être alimenter un vivier d'informations, de concepts, d'innovations en puissance, et tout cela dans un "open startup". Cette matière partagée pourrait inspirer de nouvelles idées, les concepts pourraient être croisés et que sais je encore ?
7
il y a 3 ans par gmaison
@Jean_Philippe_RYO J'aime beaucoup cette idée !! mais comment "historiser" et "capitaliser" ce savoir ?! L'idée d'un startup studio me semble pas mal pour ça.
2
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Le startup studio, pourquoi pas, @gmaison ! La structure en tout cas semble adaptée.
Je trouve néanmoins qu'on s'éloigne un peu de l'idée "open" avec le mode de fonctionnement très intéressé des startup studio.
Même si c'est utopique, je ne suis pas dans l'idée de "payer pour voir" mais plutôt de "voir et de faire bénéficier après coup le ou les dépositaires d'idees/de concept quand le projet de startup débouche réellement sur quelque chose"! Cela sous tend une forte éthique morale et un vrai sens Collaboratif... Mais c'est vraiment open dans l'idée ! Le principe universel de "renvoi d'ascenseur" ne pourrait il pas fonctionner ?
3
il y a 3 ans par Klodeko
Un petit exemple d'ouverture des startup sur le monde des compagnies avec leur collaboration organisée dans des projets d'entreprises. C'est le modèle d'intermédiation qui est proposé par la ... startup Whyers.
www.whyers.com/
fr.slideshare.net/teamwhyers/programme-pop-up-s...
4
il y a 3 ans par djoke
ca ressemble plus à de la vente de start up dans les grands comptes (c'est à dire de l'intermédiation) plus qu'à du collaboratif avec un résultat d'intérêt général (synonyme d'open).
1
il y a 3 ans par gmaison
Ca ressemble au Startup studio. D'ailleurs, est-ce que l'open startup ne pourrait pas être soit le startup studio soit une startup issue d'un startup studio ? pour info : www.lesechos.fr/journal20150420/lec2_high_tech_...
1
il y a 3 ans par Klodeko
@djoke, les startupers y trouvent également un intérêt autre que financier en se frottant aux équipes des compagnies mais oui c'est bien un nouveau business model de startup dans l'intermédiation de business.
Après les accélérateurs/incubateurs, qu'ils soient ou non thématique, favorisent cette interaction désintéressée entre les startups. C'est un peu ce qui se passe dans certains quartiers de San Francisco où les équipent de startup établies ou pas se rencontrent chaque semaine. L’intérêt collectif est peut-être du côté de l'impact économique régional d'une telle densification.
1
il y a 3 ans par usercentric
Je serais tenté de m'inspirer de www.libre-entreprise.org/charte issu du monde du libre. Cela permettrait probablement de pivoter plus vite. Un business model canevas en réseau, cela aurait de la gueule :-)
4
il y a 3 ans par gmaison
@usercentric tu pourrais détailler ce que tu entends par un BMC en réseau ? tu parles du document ou bien du business model en lui même ?
1
il y a 3 ans par usercentric
@gmaison très simplement j'imagine chaque équipe projet remplissant son canevas ; chaque partie du document serait potentiellement connectée avec les parties prenantes mentionnées, on pourrait aussi identifier des parties prenantes pour compléter le canevas. C'est juste une idée brute qui me vient. Ce serait une mise en application concrète d'une démarche systémique avec toute la richesse d'intéractions que l'on peut imaginer.
1
il y a 3 ans par RomainChambonnier
Une open startup pourrait une startup pratiquant l'open innovation et de ce fait ouverte vers son écosystème (clients, fournisseurs...) ayant des échanges fort avec celui-ci.
3
il y a 3 ans par gmaison
pour moi, cela ressemblerait plus à une startup de l'open innovation ;)
2
il y a 3 ans par gmaison
Parmi les pistes d'études il pourrait y avoir :
- est-ce un business model ?
- est-ce une charte ?
- est-ce un état d'esprit sur la conception et le développement d'une startup ? (sans que ce soit le business model de la startup en tant que tel)
3
il y a 3 ans par djoke
ou pas...
une open startup est deux notions antinomiques. La start up est faite pour prospérer (ou devenir une compagnie). L'ouverture est exclue de ce principe. L'open start up est l'association de loi 1901 ou une communauté.
2
il y a 3 ans par djoke
mais si tu veux venir en discuter à la paillasse, on se pose les mêmes questions.
@Romain, tu y es invité aussi :)
2
il y a 3 ans par gmaison
@djoke j'aime bien cette approche construite sur une opposition : cela veut dire qu'il y a matière à dépasser cette opposition en une solution qui satisfasse les deux "côtés". A priori en donnant une réponse qui ne se trouve pas au niveau de l'opposition...

Toutefois, comment considérer une startup ? par exemple @oimoci te dirait qu'une entreprise est avant tout une société, c'est à dire un groupe d'êtres humains. La notion d'open indique que sa "constitution", sa "matière" est connue de tous, utilisable par tous, voire "exploitable" par tous. La prospérité et l'ouverture ne me semblent pas antinomiques.

c'est où la Paillasse ?! :)
4
il y a 3 ans par djoke
@gmaison : 226 rue St Denis 75002 Paris :)
(après plein de petites paillasses un peu partout dans le monde)
2
il y a 3 ans par RomainChambonnier
Avec plaisir @djoke :)

Je partage l'avis de @gmaison, je ne pense pas non plus que ouverture et prospérité soit antinomique.
1
il y a 3 ans par gmaison
@djoke la prochaine fois que je monte à Paris, je te préviens et on se voit là bas avec grand plaisir ! :)
2
il y a 3 ans par usercentric
@djoke @gmaison : un skiller apéro à la paillasse ? :-)
1
il y a 3 ans par gmaison
@usercentric & @djoke : ok pour une apéro à la Paillasse à mon prochain passage à Paris ! :)
Par contre, si l'un d'entre vous descend sur Bordeaux ou Toulouse, qu'il me fasse signe :) je ne suis pas loin :)
1
il y a 3 ans par gmaison
Est-ce que le principe du "Services for Equity" pourrait être conçu dans le principe de l'open startup ?
2
il y a 3 ans par IsabellePruvot
ça me semble aller dans le bon sens ... :)
1
il y a 3 ans par djoke
casse gueule pour moultes raisons (et je travaille dessus).

tout d'abord risque de qualif (voir le poste dédié à cette question) mais également quid de la valorisation du service ? comment l'estimer ? etc..
1
il y a 3 ans par gmaison
@djoke : par un accord contractuel entre les deux parties ? si les deux parties sont d'accord... et que c'est reconnu contractuellement *avant* le service... Si on regarde ce que fait pentalabs, c'est bien du "Services for Equity". Donc c'est que fiscalement et socialement c'est bien possible.

Imaginons que tout se passe via des BSA. La seule chose c'est que le startuper est d'accord pour céder n parts pour tant d'heures ou autres de services ou de prestation.
1
il y a 3 ans par djoke
@gmaison si ca sert mes intérêts, je peux te faire signer la cession de ton âme sans rétrocession ;)

fiscalement, indubitablement possible.
socialement (au sens droit social/travail), oui également.
éthiquement, c'est une autre question. Ce n'est pas parce que quelque chose est acceptable juridiquement que ladite chose est équitable. De plus, de nos jours, de plus en plus de personnes/utilisateurs/prestataires se rendent compte de l'iniquité contractuelle et tendent à requalifier cela en contrat de travail dissimulé. Une telle pratique, rassurante d'un côté, n'est pas sans dommage pour la société qui effectue ce genre de démarche car en sus d'une condamnation (quasi systématique) devant le conseil des prud'hommes, le second effet kiss kool est l'Ursaff qui vient réclamer tous les impayés.

Autant te dire que je recommande peu cette option d'un point de vue juridique; mais je la déconseille totalement d'un point de vue éthique.
4
il y a 3 ans par gmaison
@djoke contractuellement, je ne peux pas effectuer une prestation et être rémunéré en autre chose (de manière directe j'entends) qu'en monnaie ? Je suis sceptique...
1
il y a 3 ans par gmaison
Je résume un peu tout ce qui a été dit ici sur le concept de l'open Startup :
- Ce serait une startup ouverte tant sur le plan de son business model
- que sur les compétences qui pourraient "entrer et sortir"
- qui pourrait puiser également des compétences, outils, méthodes, ... dans le "cimetiere" des startups
- un espace d'interactions entre compétences

Je voudrais juste rajouter à cela cet article de blog et ce site :
- baremetrics.com/blog/open-startups
- baremetrics.com/open

Comme quoi l'adage "si vous n'avez pas d'idées, 10 personnes auront la même, si vous avez une idée, 100 personnes auront la même" n'est pas totalement faux :)
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.