Est-ce que cette loi ridicule qui oblige les communicants à traduire en français les mots étrangers utilisés existe encore

communication juridique langues étrangères
5
2

4 réponses

il y a 4 ans par MyriamDelesalle
Notre chère Loi Toubon... L’emploi d’expressions étrangères est tolérée si une traduction en français est ajoutée à sa suite, de manière aussi lisible que l’expression étrangère. Certaines expressions sont toutefois entrées dans le langage courant ou dans le dictionnaire et peuvent être utilisées tel quel (ex : « smartphone »). Mais attention, l’ARPP et certaines associations de défense de la langue française sont très attentives à l’application de cette loi, y compris pour des termes aussi courants que: by, new, go, must have, yes, happy, team, vida, reporting, cloud computing, qui à ce jour requièrent encore une traduction.

L’emploi de la langue française est en principe obligatoire dans toutes vos communications, qu’elles soient promotionnelles, publicitaires ou informatives, et sur tous types de supports (BtoB ou BtoC) :
 Publicité online : courriers électroniques, bannières web, habillages de pages internet
 Publicité écrite : documents commerciaux (livres blancs, prospectus, notices d’utilisation, conditions de vente ou d’achat, pages web informationnelles…), presse, flyers, stickers
 Publicité par voie d’affichage : affiches, bâches
 Publicité vidéo ou animée : TV, Cinéma, Preroll
 Autre : radio

Donc je crains fort que la réponse à votre question soit NON :)
10
il y a 4 ans par jpleclerc
La loi du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française affirme un principe :
l'usage du français est obligatoire pour la désignation, l'offre, la présentation, des biens, produits et services ainsi que dans les annonces destinées au public.
La justification de ce principe est double :
pour exercer son choix et faire jouer la concurrence, le consommateur doit disposer des informations sur la qualité et les prix des biens et services dans la langue qui lui est directement compréhensible, le français ;
pour utiliser un matériel à bon escient et garantir sa sécurité et celle de son entourage, il doit disposer de notices d'emploi et d'instructions rédigées en français....
L'absence de traduction en langue française est admise dans certains cas : lorsque les biens et produits comportent des inscriptions gravées, moulées ou tissées en langue étrangère, des termes et des expressions entrées dans le langage courant ou résultant de conventions internationales (par exemple off / on, made in..., copyright) et lorsque sont utilisés d’autres moyens d’information du consommateur, tels que symboles ou pictogrammes, ceux-ci pouvant être accompagnés de mentions en langue étrangère non traduites en français dès lors que les dessins, symboles ou pictogrammes et les mentions sont, soit équivalents, soit complémentaires sous réserve qu’ils ne soient pas de nature à induire en erreur le consommateur...
Il convient de savoir que :
les produits typiques et les appellations étrangères conservent leur dénomination usuelle (jeans, pizza et paëlla, gorgonzola et scotch whisky par exemple) ;
il n'est plus obligatoire mais seulement recommandé d'utiliser les termes retenus par les commissions de terminologie (prévus par le décret 86-439 du 11 mars 1986) que vous trouverez sur le site www.dglf.culture.gouv.fr.
les dessins, symboles et pictogrammes peuvent accompagner des mentions en langue étrangère non traduites en français à condition que ces signes aient un sens équivalent à ces mentions non traduites ou soient complémentaires sous réserve qu'ils ne soient pas de nature à induire en erreur le consommateur (circulaire du 20 septembre 2001)
La loi en détail : www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pr...
7
il y a 4 ans par SylvainFerry
Dans une lettre d'information tu veux dire ?
4
il y a 4 ans par Klodeko
@SylvainFerry je dirais même la lettre d'information des "compétentueurs"
2
il y a 1 an par SABRINA76

Certains mots anglais font désormais partie intégrante de la langue française... Pour les autres, beaucoup de personnes parlent anglais maintenant. Ils comprennent leur sens. Après, tout dépend à qui s'adresse la newsletter ? Le public visé ? 

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.