Si vous deviez penser un espace dédié au brainstorming, au bouillonnement des idées, aux échanges fertiles...
Vous feriez comment ?
Une pièce réservée ? Quel positionnement dans le bâtiment ? Quelles caractéristiques (taille, lumière, aménagement intérieur, services disponibles...) ?

brainstorming créativité innovation
9
7

14 réponses

il y a 4 ans par ClaireBouteyre
C'est vrai que c'est un métier... et ca peut aussi etre un projet/chantier à mener en équipe. Chez Hervé Thermiques sur le site d'Ennery (95) , ce sont les collaborateurs qui ont repensé tous les espaces en s'organisant autour de principes simples ( par exemple zero papier et donc aucune armoire/rangement dans les bureaux) etc...Pour une phase exploratoire, possibilité de s'inspirer des derniers aménagements des lieux "créatifs" comme les espaces de co-working et les incubateurs/accelerateurs (à paris numa, the family, le nouvel incubateur "d'innovation collective" player, la cordée, l'open mind kfé, etc...), ou en mode virtuel des tableaux sur pinterest. Et sur une touche pratico-pratique, avant d'investir dans du matériel high tech genre MI6, penser au sticky wall (tissu enduit entre 3 et 6 m suivant les tailles qui permet de coller et décoller à volonté des affichettes, l'essayer c'est l'adopter !). Bref penser la pièce ensemble c'est peut-être déjà une façon de se projeter dans un nouveau/autre mode de fonctionnement ensemble...
8
il y a 4 ans par gmaison
SI je devais me laisser aller sur le plan de l'incarnation de la créativité, étant peintre, mais aussi leader et manager j'ai deux suggestions à faire :
1/ d'ordre psychologique : il faut que chacun crée en soi son propre espace de créativité. Ce n'est pas rien en soi. Un espace dont tu parles est un outil, mais ça n'a jamais été l'outil qui a fait l'oeuvre mais bien l'artiste. Donc un tel espace dont tu parles doit déjà se trouver en chacun des collaborateurs. D'autant que, même s'il existe des techniques comme le brainstorming ou les jeux Thiagi, la créativité ne se décrète pas, les moments créatifs te tombent plus souvent dessus, comme ça, sans prévenir. Et puis ne pas juger les créativité des autres. La transformation personnelle et managériale n'est pas neutre. Pour peu que la hiérarchie soit toujours en place, il est préférable que ces managers acceptent ces moments de créativité et ne soient pas rivés sur leurs métriques et leur reporting.
2/ d'ordre physique : il faut trouver le ou les supports qui vont permettre l'incarnation de cette créativité. Tout dépend de la filière ou de la finalité de ces moments de créativité, mais ces supports peuvent aller d'un mur entier où l'on peut écrire au feutre - et presque peu importe si ce mur est "public" en interne quoique préférable ne serait-ce que pour stimuler la créativité des "passants", dessiner ET pouvoir prendre en photo et archiver (ou alors d'un grand mur type tableau numérique) jusqu'à des espaces type fablabs et du matériel nécessaire. j'essaierais tout de même de faire "frugal" car cela nécessite souvent encore plus d'imagination :)
7
il y a 4 ans par SpaceTimeContinuum
Vaste débat... que j'ai eu cette après-midi sur un projet interne d'aménagement d'espaces devant favoriser l'innovation interne et l'open innovation...
... et je m'interroge sur la notion d'espace dédié... même si j'ai conçu un espace de créativité pour le futur site EDF Lab Paris Saclay en partant d'une salle de réunion "classique" avec un verni "créativité"... qui consiste au départ à rendre un volume "modulable" à la demande (tables à roulettes, chaises à roulettes notamment!).
Je ne suis pas fan des "dispositifs" techniques (smartech and co) qui créé une distance entre l'humain et la production...

Pour le "contenu" du lieu, il y a un très bon livre de Stanford qui décrit des espaces permettant la mise en oeuvre d'approches de type "design thinking":
dschool.stanford.edu/makespace/

En soumettant ma réflexion, j'aurais une réponse plus nuancée.
Si on "isole" un espace dédié au brainstorming / créativité : OK - en essayant de le rendre le plus "ouvrant" (en terme de shakra!) possible. C'est du classique de "salle de créativité" comme on en voir partout!
Idem pour les espaces de type "fab lab" où on peut passer du brainstorming au makestorming, au prototypage rapide... mais là il faut du matériel un peu plus "cossu" que des cartons de post-its!
En revanche pour un espace qui est censé "favoriser" l'innovation, je m'interroge.
Si on "isole" un espace censé faciliter l'innovation, cela peut vouloir dire que les autres espaces de l'entreprise ne favorise pas l'innovation, et cela me gêne un peu...

Les entreprises qui prônent l'innovation comme élément de leur ADN ont une vision globale des espaces, en mettant en place une ensemble de dispositifs physiques complémentaires (je ne donnerais pas l'exemple trivial de Google, mais j'y pense très fort!)... et finalement, par exemple, chez Google France (cf. discussion avec une personne du NUMA tout à l'heure), ils n'ont pas de salle de créativité car ils considèrent que l'innovation est partout!

Revenons à la question initiale de l'espace dédié: pour rejoindre les propos de Jérôme Introvigne il y a une heure, j'essaierais de créer un espace qui désilotte en interne mais qui soit aussi ouverte sur l'externe... un espace "tampon", un "sas de décompression" pour ceux qui viennent de l'interne mais aussi un espace d'immersion pour les personnes qui viennent de l'éco-système externe (startups, autres corporates...).
Cela pose des problèmes de confidentialité à traiter si on regarde le mouvement "out->in" mais cela pose aussi le problème de la "protection" des projets internes menés dans cet espace vis à vis du reste de l'entreprise...
L'image qui me vient à l'esprit est un espace "gore-tex" qui laisse passer l'air vers l'extérieur pour faire respirer l'entreprise mais qui ne laisse pas rentrer l'eau (l'eau ayant un caractère négatif) dans ma métaphore...

Enfin, et c'est le préalable, on ne peut pas imaginer un lieu "physique" dédié sans avoir une transformation managériale associée préalable!
Je ne peux pas m'empêcher de penser que des managers "non reformattés" vont certainement voir d'un mauvais œil la présence de personnes qui "séjourneront" dans cet espace physique "hors de leur poste de travail", comme ces mêmes managers peuvent voir d'un mauvais œil qu'on puisse surfer sur des espaces "virtuels" hors des plateformes "pro" adoubées par l'entreprise... Mais là, je pense que Poult a déjà montré une voie possible: l'innovation managériale est venue avant l'innovation de leur espace de travail! :)




Je sais je suis long dans ma réponse!
:-)
6
il y a 4 ans par ChristineHalliot
Nous avons mis 18 mois pour trouver un espace dans l'entreprise- c'était vital car la quasi totalité des salles de réunion sont aveugles chez nous (tours de La défense et trop de normes immeubles grande hauteur bloquant des réaménagements) . Depuis l'ouverture en novembre 2014 , il est occupé à 80% - nous l'avons voulu simple et modulable- donc en résumé une "classique" salle de créativité mais bigrement utile
5
il y a 4 ans par oimoci
Je détournerais la salle café, à condition qu'elle soit ouverte sur l'intérieur ET l'extérieur ! Maintenant, j'ai vu des ateliers de créativité fonctionner très bien dans une usine avec des lignes qui tournent, ou dans des salles sans fenêtre...
Et dès que possible, profite des espaces extérieurs, ça oxygène les cerveaux :)
Si tu veux un véritable avis de pro, je te conseille Ematopie qui vient de créer les nouveaux bureaux de Poult ! Je m'occupe de l'invitation sur Skiller ;)
4
il y a 4 ans par RomainChambonnier
Pour ma part je pense qu'il faut que cet espace tranche complètement avec l'environnement actuel, que l'on puisse se sentir ailleurs. Comme le dit @oimoci, profiter au maximum des extérieurs si possible (sortir le matériel nécessaire et hop!).
J'enlèverai aussi les chaises, le statique n'est pas l'allié de la créativité.
4
il y a 4 ans par NPK
lo Ludovic.
un espace dédié est-ce vraiment utile ?? Tu devrais concentrer ton budget et ton nrj à 90% pour favoriser les conditions HUMAINES de la créativité => en gros donner envie au gens de vivre un truc ensemble. Je pousserai le bouchon jusqu'à dire que tu dois favoriser l'expression des différentes émotions dans un cadre bienveillant.... Les "connectés" mentalement entre eux et à leur capacité créative. Puis tu te gardes 10% pour les mettre dans des espaces physiques ou des moments "irritants".
Un exemple concret : organiser un "contest atelier des chefs" à 50, ou chaque équipe doit préparer 5 hors d'oeuvres différents, puis chacun goûte pour voter,...patati et patata..cela mets en condition.
C'est pas le verre de vodka redbull qui rend dingue, c'est ce qu'il y a dedans ;)

Ne néglige pas qu'il te faut des plages horaires très très vastes...donc favoriser les moments collectifs et mixer les profils complémentaires..c'est entre les lignes que cette fameuse créativité collective peut émerger.
bye
4
il y a 4 ans par SpaceTimeContinuum
Tu ne serais pas designer toi?!!! :-))) lol
1
il y a 4 ans par HGAD_Consulting
Je ne pense pas qu'un espace génère la créativité, mais est un outil pour aider à la créativité. Pour la susciter, il faut qu'elle soit reconnue dans l'entreprise, valorisée et encouragée, et très vite, la forme physique des endroits pour collecter cette créativité se fera assez spontanément, voir avec un atelier créativité dédié via un workshop ou autre forme. La culture d'entreprise doit évoluer pour la faire émerger, si ce n'est pas déjà le cas, et ensuite la rendre possible pour tous. Pour exemple, dans des groupes de brainstorming organisés pour réflechir à des innovations automobiles, j'ai souvent faire recours à des personnes non techniques des bureaux ou des opérateurs, et se sont révélés être une grande source de propositions...
3
il y a 4 ans par JeanJulienUrbain
le lieu est important certes car c'est le support ou le soutien aux comportements que vous souhaitez favoriser. Comment le choisir ? une opportunité. L'idéal ? visible de tous.
Après la forme peu importe. Un enjeu majeur : l'animation surtout quand la salle n'est pas habitée.
Belle journée !
3
il y a 4 ans par LaurenceGaillard
Créer un espace propice à l'innovation et la créativité c'est, pourquoi pas un lieu physique imaginé par les équipes qui vont l'utiliser mais avant tout comme l'évoque Edouard un espace virtuel de liberté, de créativité, d'échange rendu possible par une culture, un mode de management, des outils de partage. L'un ne s'oppose donc pas à l'autre, mais se nourrit de l'autre ;-)
3
il y a 4 ans par ArnaudLemoine
Perso aucune idée.. mais je travaille avec des designeurs d'espace.. dont c'est le métier ;-)
2
il y a 4 ans par DamienHuyghe
Le cadre que tu choisis, sa forme peut aussi t'aider a porter le message de ce sur quoi tu souhaites que la créativité s'applique : destrcturer l'espace peut en soi créer de la créativité sur un plateau, remettre des cloisons, amener du mobilier inattendu, creer des espaces de débat, donner le choix du mobilier perso, utiliser du matériel décalé, des vieux tableaux ... Faire un pas de côté .. Pour annoncer la soetie du cadre ... Aller au bar, amener le bar dans l'entreprise, la librairie ...
2
il y a 4 ans par DamienHuyghe
Est ce que tu fais un lieu de créativité, ou est ce qie tu fais un lieu un peu différent qui dit qu'il peut s'y passer des choses .. Vieux debat en gestion de l'innovation ;) :))
2
il y a 4 ans par FlorenceRigneau
J'ai suivi un hangout lundi sur le sujet.
Frédéric BUISSON propose des solutions pratiques d'aménagement en suivant le cheminement de l'idée, ce qui me semble bien pertinent. Il montre des exemples.
j'espère que le lien marche. plus.google.com/u/0/hangouts/onair/watch?hid=h...

En effet, aménager la cafetéria est une piste à creuser. les espaces se conçoivent avec les utilisateurs. bref, c'est intéressant, et pour moi, surtout du bon sens.
2
il y a 4 ans par AnneMonot
bonsoir,
Si le sujet est à placer en interne, les idées suivantes me viennent :
- En terme de localisation, il faudrait la mettre au cœur de l'entreprise dans un endroit de passage. Et oui, décider d'un lieu destiné à la créativité implique que la culture et le management soit ouvert à la créa. Autant le voir tous les jours que le mettre au fond d'un couloir.
- En terme d'ambiance, le plus convivial possible, ouvert aussi sur l'extérieur. L'idée de le coupler à la machine à café peut être une solution - dans mon expérience perso, j'ai eu beaucoup d'échanges créatifs dans une grande salle de café remplie de fauteuils confortables.
-Avec du mobilier modulable et confortable. en particulier, des tables éventuellement que l'on puisse enlever - c'est pour le lutter contre le coté statique comme j'ai lu dans un post.
- En terme d'équipements, penser à de multiples endroits d'affichage pour faciliter les brainstorming.
- Comme la créa se pratique en alternance en grand groupe et petits groupes et que les groupes font du bruit, penser à l'espace (plus grand qu'une salle de réunion de n personnes si on veut y amener des groupes de n personnes) et aussi au coté phonique.

En même temps aussi, la créativité c'est en quelque sorte sortir du cadre, alors aller dans un autre endroit adapté à l'extérieur de l'entreprise peut se faire aussi. Le temps du déplacement prépare l'esprit.
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.