Quand l'entreprise améliore sa rentabilité, comment la rendre plus attrayante pour les futures embauches et redistribuer la réussite à l'équipe ? Proposer un salaire plus élevé ou sortir du rang et proposer plus de congés ? Avez-vous une expérience personnelle d'une telle proposition ? Comment la proposition a-t-elle été accueillie par l'équipe ?

partage #qualité de vie au travail ressources humaines
7
5

16 réponses

il y a 3 ans par Julien_
Pour moi il faut atteindre un salaire compétitif, mais si tu veux faire "du zèle", je privilégierais les congés.
J'avais entendu que ça pouvait être contre-productif d'être "trop" payé, au niveau de la motivation, etc...
Maintenant être un peu au dessus du marché ça a du sens, surtout si tu as des critères de sélection élevés.
Est-ce que tu ne peux pas proposer d'autres choses (matériel de travail, grands bureaux lumineux, activités ,...) ?
Et surtout, je pense que ça dépend beaucoup du candidat. Un(e) jeune en couple qui a un projet d'achat immobilier n'aura pas le même avis qu'un(e) passionné(e) de kytesurf qui part en martinique dès qu'il/elle en a l'occasion.
ceclair.fr/motivation-intrinseque
4
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Merci Julien pour ta réponse.
Nous avons déjà en place toute une politique d'auto-organisation, des postes de travail optimisés (portables très performants, bureaux assis-debout), des locaux spacieux et pratiques d'accès, des horaires soutenables, des budgets conférences et formations élevés, une implication de l'équipe dans les décisions stratégiques (via rétrospectives mensuelles), une transparence comptable, et des sélections de projets, technologies et clients motivantes et bienveillantes.
Nous pensons que ces choix sont déjà des motifs d'intérêts des candidats, effectivement avec des critères de sélection élevés, qui jouent un rôle important. En revanche toute cette politique coûte cher et nous ne pouvons pas lutter contre la course aux salaires actuelle sur les profils compétents et motivés. Du coup ajouter une semaine de congés supplémentaire serait un argument fort et singulier, démontrant notre souhait de respecter voire favoriser la vie privée de notre équipe.
Ce ne peut être qu'une décision majoritaire de l'équipe donc avant de la proposer, je voulais avoir des retours ici.
3
il y a 3 ans par Julien_
Ok. En effet si on raisonne à coût égal pour l'entreprise, et si le salaires de base est suffisant, je privilégierais une semaine de vacance à une augmentation de salaire équivalente.

C'est sans doute moins vrai pour des salaires bas, où les heures sups ont la cote.

En tout cas bravo pour la démarche !

Une question que je me pose: est-ce que c'est simple administrativement (comptable, fiscal, légal...) ?
2
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Techniquement rajouter une semaine de congés pour tout le monde c'est un accord d'entreprise (d'actualité avec la loi El Khomri mais dans le bon sens cette fois ^^).
3
il y a 3 ans par oimoci
Et pourquoi pas un dispositif vraiment gagnant-gagnant : tu offres du temps à tes salariés pour développer des projets innovants en marge des compétences de la société.
Par contre, pour avoir tenté des expériences autour de périodes hebdomadaires ou mensuelles, je t'invite à transformer ta semaine de congés supplémentaires en semaine "projet libre"... La demi-journée par semaine, ça ne fonctionne pas !
4
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Merci pour ta réponse.
Je pense que nous sommes trop petits pour sortir quelque chose d'une semaine de travail de 6 personnes par an. Nous avons déjà un "side-project" d'équipe auquel nous consacrons du temps dès que nous le pouvons (pas assez malheureusement). Nous y mettons toutes les technos que l'équipe veut tester tout en essayant de sortir un produit utile (vendable).
Et ce n'est pas pareil de proposer du temps personnel en plus (congés) ou du temps libre mais travaillé tout de même.
2
il y a 3 ans par oimoci
Je vous voyais un peu plus "gros"... En effet, à 6, ça va être compliqué !

Autre idée : une semaine d'exploration financée par l'entreprise. Tu peux proposer d'explorer une nouvelle technologie, un domaine d'activité, un écosystème particulier, un territoire... Tes salariés reviennent riches de ce qu'ils ont appris et de l'enthousiasme de l'explorateur :)

Juste un mot sur la semaine de congés supplémentaires : je trouve que cela renforce l'opposition entre travail ET plaisir / vie privée / réalisation de soi.
3
il y a 3 ans par AudreyDufresne
Bonjour Etienne,

De notre côté, nous avons aussi réfléchi pour être en mesure de proposer aux collaborateurs d'avoir le choix entre du temps ou de l'argent. Une des idées était le compte épargne temps mais pour de petites structures cela implique trop de gestion, une usine à gaz à monter.
Du coup, nous avons opté déjà par fermer et offrir la semaine de vacances entre noël et nouvel an ; puis quand nous le pouvons, nous versons des primes réparties de manière égale du stagiaire aux dirigeants.
4
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Merci à tous pour vos réponses. J'en tire la conclusion suivante : les congés supplémentaires seraient plutôt bien accueillis, car ce n'est pas souvent qu'on peut étendre les congés, tandis que les augmentations sont réputées plus régulières :-) Cela valoriserait bien l'entreprise pour les futures embauches et à priori pas de mécontentements à prévoir. C'est parfait, merci encore pour votre participation.
3
il y a 3 ans par MissSkiller
Cher Etienne, vous trouverez quelques éléments de réflexion sur les congés dans cette très belle question de @AudreyDufresne partagée il y a quelques semaines : skiller.fr/question/avez-vous-des-temoignages-...
2
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Merci. Nous n'en sommes pas (encore) à proposer des congés illimités, je pense que c'est encore moins répandu (voire très compliqué en droit Français) mais certains échanges sont intéressants.
2
il y a 3 ans par EmmanuelleC
Est-ce que les deux sont incompatibles? Autrement dit, est-ce que tu pourrais donner le choix aux personnes d'opter pour + de congés ou une augmentation pour cette année, et peut-être changer d'option l'année prochaine...Les salariés pourraient faire ce choix, en fonction de leur vie perso (important à prendre en compte surtout pour jeunes générations) mais aussi en fonction de leurs objectifs pro et d'équipe ..?#responsabilité#respect#motivation.. en tout cas c'est chouette que la question se pose:-)
2
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Et non, c'est un accord d'entreprise donc applicable à tous, comme les tickets restaurant par exemple.
3
il y a 3 ans par ArnaudLemoine
Réponse 1 : congés
Réponse 2 : Salaire
Réponse 3 : Mix des 2

:-)
2
il y a 3 ans par VincentDuermael
Pourquoi pas demander leur avis aux 6 intéressés ? Est-ce qu'ils ne sont pas représentatifs des profils recherchés pour les futures embauches ?
Au-delà des réponses reçues, la discussion peut éclairer le sens donné au travail, individuellement et collectivement.
2
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Merci pour ta réponse Vincent.
Avant de lancer le sujet en interne, je cherchais des retours d'expérience pour anticiper les éventuelles réticences de l'équipe ou les complications administratives.
3
il y a 3 ans par VincentDuermael
Un autre axe de réflexion, dans la logique gagnant-gagnant, peut être de se demander comment accorder plus de congés sans que cela coûte à l'entreprise : y a-t-il par exemple une saisonnalité d'activité, avec des périodes de pics et de creux ? SI oui, les dernières peuvent être utilisées pour proposer des congés. Idem si vous travaillez par projets : envisager qq jours de congés au sortir d'une "charrette", quand les équipes relâchent la pression et sont de toute façon moins productives, fait du bien à tout le monde, sans trop peser sur le C.A.
2
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Dans mon expérience passée, dans une situation d'absorption d'une société, le choix "plus de salaire" ou "plus de congés" s'est posé... et la majorité des salariés ont opté pour le bonus de congés. Il faut dire que tu n'as guère l'occasion de booster les congés après coup alors que le salaire est toujours augmentable, lui. Pour ma part, j'aurais opté pour plus de congés également !
2
il y a 3 ans par JacquesFuchs
Et si vous demandiez déjà aux gens en place ?
2
il y a 3 ans par FredericT
On a parlé plutôt là des petites entreprises mais dans les grandes entreprises le choix est évident (du point de vue de l'entreprise en tout cas) c'est "plus de congés". En effet, les gains de productivités énormes déjà obtenus ajoutés à ceux qui se profilent font que, avant d'opter pour des licenciements, les grandes entreprises peuvent offrir du temps à leurs salariés sans perdre de production alors qu'une augmentation de salaire grève le résultat (et ce, quel que soit la productivité du salarié, le salaire restant le même).
Cela avait déja commencé avec les 35 heures qui n'avaient rien changé à la productivité des grandes entreprises et pourra continuer encore, sauf à passer au revenu universel et à licencier le personnel.
Mais ce constat ne fonctionne pas du tout pour les PME,TPE, etc car là, la production est directement liée à la présence de l'effectif. Ces entreprises ne sont pas encombrées de "bureliers" (selon Zezette : personne qui travaille dans un bureau) dont la production principale consiste à rapporter sur la production des autres, à organiser leur propre (faible) activité, ....
et sans parler de l'IA et de la robotique qui vont encore d'avantage faire "gagner" du temps aux salariés, à tel point qu'il va falloir repenser le (non-)travail dans les grandes entreprises ... rapidement
2
il y a 3 ans par LudovicTant
Disclaimer: je travaille dans une très grosse entreprise;-)
Dans laquelle un treizième mois a été introduit, payé en deux fois dans l'année => augmentation pour tous. Mais tout ou partie de ce treizième mois est transformable en congés. Très pratique pour les parents et/ou ceux qui retapent une maison et/ou ceux qui privilégient le salaire.
2
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Merci je vais me renseigner sur cette possibilité de transformer un 13è mois en congés !
2
il y a 3 ans par VeroniqueBOUTHEGOURD
C'est curieux comme question !! ? Tout dépend du poste,de la fonction, de la stratégie et de la politique de l'entreprise .. De ses "valeurs" , Du comment elle "gère" ses collaborateurs .. Du combien ils sont dans la boîte ..et aussi de ce que le collaborateur souhaite aussi ... Dans ce que je connais de cette situation, déjà la question est posée aux équipes .. ... Il peut y avoir aussi d'autres suggestions que ces 2 la ... 1- J'ai mis en place des dispositifs pour des personnes viennent en appui sur des projets qui leurs semblent en phase avec leurs valeurs en leur laissant du temps disponible rémunéré pour ça .. 2 - j'ai aussi fait des propositions de "capital" retraite mais lourd en mise en oeuvre , 3 - de soutien à des projets (extrapreneuriaux) ... (ce qui permet de mettre en valeur les talents et la motivation des personnes) ... mais tout dépend bien sur de la taille de l'entreprise, de la culture de l'entreprise et de ce qu'elle draine comme valeur .. mais voila déjà des pistes qui sortent un peu du clivage "rémunération" ou "congés" ... sinon les proposition de Audrey sont les plus classiques.
1
il y a 3 ans par EtienneZulauf
Merci pour ta réponse.
Les valeurs je les expose dans la sous-question : partage de la richesse créée ensemble tout en proposant de meilleures conditions de travail. La taille de l'équipe et la fonction de chacun importe peu dans ce contexte. C'est donc aussi une stratégie, de recrutement mais aussi de qualité de travail, ma recherche de solution pour gérer des talents. Toute solution permettant de travailler, même sur des projets "libres", reste du travail et me semble contraire à l'esprit recherché : partage, liberté personnelle (le temps c'est de l'argent). Ce ne sont pas les mêmes valeurs qui sont activées.

Pourquoi je pose la question ici avant de la poser à l'équipe ? pour lever les freins, humains et techniques, pour savoir dans quoi je me lance en le proposant à l'équipe, car une fois ceci fait il sera trop tard pour reculer. J'attends la promesse du site Skiller : des réponses d'experts, et des retours d'expériences.

Je trouve ça curieux de trouver la question curieuse, et encore plus de parler de clivage "rémunération" ou "congés", comme si c'était un choix commun ou un débat dépassé. Moi qui trouvait le sujet intéressant et l'opportunité offerte singulière pour une TPE de 5 salariés sans obligations de convention collective, me voilà déçu et surpris. Est-ce commun, ringard ou galvaudé de proposer des congés supplémentaires ?
2
il y a 3 ans par EtienneZulauf

Un article connexe (bien que léger) : http://www.eurecia.com/blog/patrons-proposent-conges-insolites/#twteur

1
il y a 3 ans par PatrickMurer

Pourquoi un choix binaire?

une entreprise attrayante est celle qui répond à ses besoins et envies. Cela veut dire que chaque cas est potentiellement différent...

je viens de rejoindre une petite entreprise de conseil qui a décidé de donner une semaine de plus de congé car tout le monde a une famille et a besoin de se ressourcer en dehors du travail. C'est très bien, mais résulte dans un salaire plus faible pas toujours intéressant.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.