Avec la problématique suivante : capacité à lire des alphabets autres que l'alphabet latin

alphabet carte de visite langue logiciel outils
5
5

7 réponses

il y a 13 jours par olivierChaillot

Perso, j'ai une souris qui fait scan avec OCR (reconnaissance de caractère) un vrai luxe.!

4
il y a 13 jours par ChristopheFantoni

Quoi ? Vous utilisez dans la même phrase l'abréviation d'un mot anglais (scan pour scannerisation, alors qu'on pourrait facilement le traduire par « numérisation ») ainsi que le sigle (OCR) désignant une phrase anglaise (OCR pour Optical Character Recognition pouvant être traduit, effectivement, par « reconnaissance de caractères »). Décidément, vous m'étonnez, cher @olivierChaillot. ;)

Notez que le scanner — pardon, je voulais dire le « numériseur à main » — est une solution qui existe depuis les années 90, puisque j’ai eu la chance d’importer, de traduire et de distribuer officiellement en France le premier d’entre eux, à savoir un produit de la défunte société Power Computing et destiné au Commodore Amiga 500 ;). (et à l'époque, c'était pas cher... ou du moins, je le vendais pas cher).

2
il y a 12 jours par olivierChaillot

Eh oui @ChristopheFantoni il va falloir t'y faire (ici je te rappelle que le tutoiement est de rigueur) certaines personnes ne rentrent pas dans des cases ... et obligent donc à rester attentif et réveillé :)

4
il y a 12 jours par ChristopheFantoni

Pour le tutoiement, je vais avoir du mal, car ce n'est pas du tout dans mon éducation (oui, oui, je sais, je suis un peu de la vieille école). En fait, je ne tutoie que les gens que je connais depuis très, très, très longtemps. Par contre, les autres sont tout à fait libres de me tutoyer, puisque ça ne me dérange pas outre mesure (ex : mon plus gros client actuel me tutoie, alors que je le vouvoie).   

Ensuite, il y avait un petit smiley de type clin d'œil ;) derrière mon premier paragraphe, ce qui voulait dire que mon étonnement n’était que de façade.

Après les gens qui me connaissent le mieux savent très bien que je suis à des années lumières du conformisme qu’on essaye de nous vendre en permanence. Je n’hésite donc pas à dire « non » même si n’importe qui aurait dit « oui » à ma place (exemple récent : refuser du boulot qui ne correspondait pas du tout à mon mode de pensée, au point d’étonner la DRH qui ne savait plus quoi dire lors de l’entretien d’embauche).

1
il y a 11 jours par Jonathan

Bonjour,
tout d'abord merci pour vos réponses.

Les solutions "à la mano" ne conviendront pas car nous avons quantité de cartes qui nous arrivent régulièrement. Mais vu l'activité que nous avons c'est tout à fait normal.

L'idée est donc de pouvoir en scanner plusieurs à la fois pour réduire le temps d'exécution de la tâche. De ^plus il faut que cela soit simple pour que tout le monde puisse l'utiliser.
J'ai trouvé CARDIRIS et ABBY Card Reader, je me demandais donc si vous aviez d'autres pistes :).
Merci encore pour vos retours,

Jonathan

3
il y a 11 jours par ChristopheFantoni

Personnellement, si vous recherchez un logiciel « déjà tout fait », effectivement, ma solution ne vous conviendrait pas. Toutefois, l’avantage de ma solution, c’est qu’une fois la base mise en place, n'importe qui pourrait s'en servir. D'autant plus que ma méthode permet la numérisation de plusieurs cartes simultanément à partir d'un matériel lambda. Maintenant, à vous de voir.

1
il y a 11 jours par Jonathan

Bonjour,

Je veux bien étudier votre solution.
Avez vous une documentation à transmettre  ?
Cordialement,

2
il y a 11 jours par ChristopheFantoni

En fait, je n'ai rien à vendre (d'ailleurs, je ne suis pas sur Skiller pour vendre mes services, mais plutôt pour aider bénévolement un peu les autres). Les outils que je vais vous conseiller d'utiliser sont donc complètement gratuits.

La méthode la plus simple, sous Windows, c’est l’utilisation d’un logiciel d’OCR à base de la solution multilingue open-source Tesseract. Toujours pour des raisons de facilité, ce logiciel doit être capable de numériser directement à partir du moment où le pilote du scanner a été installé. Le logiciel que je vous recommande s’appelle FreeOCR et vous le trouverez ici : www.paperfile.net/. Attention, toutefois, la version du logiciel d’OCR supportée n’est pas la dernière en date, mais la 3.01. Il vous faudra donc récupérer les langues qui vous intéressent pour cette version (russe, chinois, japonais, etc). Au final, vous allez vous retrouver avec des fichiers textes contenant chacun une carte de visite. Il vous faudra donc fouiller dedans un peu « à la main » (ou via l’outil ‘Rechercher’ de Windows) pour récupérer le nom, l’adresse, le téléphone, etc. (d’où ma remarque sur une solution pas très user friendly).

Avec mes premiers clients, j’ai commencé par la méthode la plus simple avant d’automatiser un peu plus mon processus dès que mon volume a réellement augmenté. L’énorme avantage de Tesseract, c’est que c’est une solution open-source, multiplateforme, et fonctionnant surtout en ligne de commande. Il part d’une image qu’il analyse et en ressort le texte correspondant. Il suffit donc de le coupler avec un outil similaire pour la gestion du scanner. Sous Windows, la solution que je vous recommande s’appelle IrfanView. Vous la trouverez ici :  www.irfanview.com/. Il vous suffit alors de coder un petit outil, en PHP par exemple (pour avoir quelque chose de multiplateforme), qui va lancer les deux outils évoqués précédemment, l’un après l’autre, avant d’aller puiser dans le fichier texte généré pour en extraire le nom, l’adresse, le téléphone, etc. qu’il intégrera automatiquement dans votre base de données.

Après, l’outil devra être un minimum « intelligent » pour reconnaître de lui-même là où se trouvent les chiffres (ex. : pour le téléphone) et les lettres (ex. : le nom et l’adresse) en latin, cyrillique, hiragana, kanji, etc. Personnellement, j’utilise également plusieurs bases de données open-sources dont l’une d’entre elles contient toutes les villes du monde ce qui me permet de distinguer le nom et l’adresse de mes cartes de visite numérisées. Même chose avec les prénoms. L’utilisation d’un masque peut également aider dans la détection (une adresse française ne s’organise pas de la même manière qu’une adresse américaine ou japonaise). Dernier point : avec cette méthode, il devient même possible de numériser autant de cartes de visite que le permet la vitre A4/A3 de votre scanner.

Au final, vous aurez une simple page PHP avec un petit bouton sur lequel appuyer. Ne vous reste plus qu’à mettre votre carte de visite dans le scanner avant de lancer son traitement. Si votre webmaster se débrouille bien, il pourra même intégrer un peu d’Ajax dans cette page afin de signaler à l’utilisateur les différentes étapes suivies au cours du processus (ex. : numérisation de la carte de visite, analyse de l’image,  détection de la langue, détection du pays, etc.).   

Techniquement, ce n’est donc pas très compliqué à coder et je pense que votre webmaster n’aura aucun mal à vous pondre ça en à peine quelques heures.    

3
il y a 11 jours par Jonathan

Merci Beaucoup Christophe d'avoir pris ce temps de me répondre si clairement.
Tout est intéressant dans ces retours. 
Maintenant à nous de nous pencher sur ce que nous avons trouvé durant nos recherches pour décider de la suite.
 

2
il y a 11 jours par FredericLibaud

Cam Card, Swapcard... Applications sous Android et éventuellement iOS.

3
il y a 5 jours par Jonathan

Bonjour,
Merci je vais regarder cela.

1
il y a 13 jours par ChristopheFantoni

Si vous voulez, je peux vous donner ma solution, mais elle ne sera pas très user friendly  (ou "convivial" pour faire plaisir à @olivierChaillot) sachant que j'ai moi-même des clients russes, chinois, ou encore japonais ;).

2
il y a 12 jours par PascalW

Bonsoir

J'ai rencontré une fois chez un client très riche et international le logiciel BBYY business card reader. C'était très performant surtout couplé à un scanner spécialisé.

Après je n'ai jamais réussi à me convaincre de l'intérêt du concept, j'ai toujours était davantage vcard (pour les relations pro) ou Qrcode pour frimer devant les inventeurs de "taille-crayon numérique hyper-connectés"

2
il y a 8 jours par tonyfrebault

Ils existent de nombreuses applications, nous avons pu tester notamment ScanBizCard qui s'intègre facilement avec notre solution de CRM ce qui simplifie la création des leads suite à un salon par exemple.

2
il y a 5 jours par Jonathan

Bonjour,
Merci je vais regarder cela aussi.

1
il y a 4 jours par gmaison

@Jonathan j'en ai un très bien, qui fonctionne sur Android : CamCard

C'est du freemium mais très performant.

J'ai payé l'abonnement et ne le regrette pas.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.