La société pour laquelle je travaille vient de publier pour la 1ere fois en 10 ans une édition en Réalité Augmentée de notre magazine Greater Paris (gratuit touristique et culturel diffusé sur Paris Ile de France).  

www.fbs-diffusion.com/kit/fbs-greater-paris-mag...

  Ce qui signifie que les publicités et articles révèlent du contenu exclusif (vidéos, visuels, liens interactifs) via l'appli gratuite SnapPress.

Avez vous déjà expérimenté des magazines ou journaux en Réalité Augmentée ? Quelles ont été vos impressions ? Ce qui vous a le plus plu, ce que vous avez moins aimé, ce que vous attendez d'une telle technologie ?  Merci de vos retours d'expériences de lecteur.

réalité augmentée magazine enrichi contenu exclusif
3
3

4 réponses

il y a 1 an par olivierChaillot

Encore un "truc" simple !

après avoir cliqué sur le lien et le PDF chargé, tu t'aperçois qu'il te faut encore télécharger une nouvelle application (en autorisant accès à des données privées ? bien sûr !) ...

j'ai donc stopper le processus et encore une fois raté une expérience utilisateur certainement unique ...

3
il y a 1 an par AnneCaron

merci Olivier de votre franchise. le magazine est en édition papier sur Paris ile de France dans les hôtels, offices de tourisme donc si vous l'aviez eu entre les mains gratuitement en version papier, le fait de télécharger une appli gratuite aurait été vécu comme un frein également pour vous ?

1
il y a 1 an par olivierChaillot

La réponse est "oui" ! Et obtenir une vision en pseudo 3D via un arsenal numérique disproportionné ne me fera pas changé d'avis ... d'autant plus que je n'utilise le numérique que sur ordinateur et non sur tablette ...

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Pas en ce qui me concerne. Les journaux/magazines, ça fait des années que j'en achète plus. Quant à la réalité augmentée, je ne peux la laisser que là où elle est, étant donné que je n'ai pas de smartphone.

2
il y a 1 an par AnneCaron

merci christophe de votre retour.  en effet, le préalable à la Réalité Augmentée est le smart phone ou la tablette.

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Je trouve que votre approche est d'un compliqué qui n'a pas lieu d'être pour quelque chose d'aussi simple que l'édition d'un banal magazine touristique. Et en ce sens, je suis complètement d'accord avec les propos tenus par @olivierChaillot .

Personnellement, je pense que vous feriez mieux de vous concentrer sur la qualité intrinsèque de votre publication, au lieu de vous éparpiller dans des gadgets complètement inutiles. C’est du moins mon avis…

2
il y a 1 an par PascalW

Bonjour,

Ne voulant pas mourir Idiot, j'ai tenté l'expérience.

Seulement voilà, Je suppose quand région parisienne le très haut débit est généralisé, ce n'est pas le cas dans ma campagne... Télécharger un PDF de 127, 6 MB prend un certain temps et je n'ose imaginer ce que cela donnerai depuis mon Smartphone et ma connexion à peine 3G (quand les conditions météos sont favorables). Dans mon usage des terminaux, tout ce qui prend plus de 30 seconde je le fais sur PC pas sur Smartphone (le smartphone c'est pour les choses rapides ou instantanées). Là pas de chance, vous ne parlez pas de version Windows de Snappress...
 

Fin du test (avec la frustration de vivre en zone sous développée)

Sur le contenu, je m'interroge quand même sur les points suivant:

- A la capitale, les gens lisent vraiment 92 pages sur leur smartphone ?

- La réalité augmentée dont vous parlez fait référence non seulement aux articles mais aussi à la pub! Je trouve déjà la pub trop présente dans la presse comme ça (en particulier dans la presse payante.). Dans ma vision, la pub diminue la réalité...

- J'ai une grande crainte face à tout cet arsenal technologique. Pour vous lire il faut  Android (qui garde précieusement une trace de ce qu'on fait), un plug in PDF (qui apparaît paradoxalement la partie la plus sécurisé de la chose) et l'application gratuite (donc, on est le produit) SnapPress. Cela fait beaucoup et nécessite un smartphone un minimum performant pour avoir un certain confort d'utilisation. (j'oublié l'application QR-code pour trouver SnapPress). Pour moi c'est trop compliqué.

Pourquoi ne pas faire plus simple avec une version en ligne (donc sans le temps de téléchargement des 130 MB) et avec moins d'applications tiers. Certes cela demande un effort en développement et fait moins DIY mais en plus garanti une portabilité bien meilleure (même à la campagne).

J'ai un peu travaillé sur un projet de réalité augmentée touristique et notre préoccupation était de faire simple et conviviale pour la technologie ne soit pas une contrainte.

Par contre, l'idée en soi me semble sympa. Je vous invite à persévérer.

2
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Même sur un PC/Mac de bureau, voire sur un portable, un PDF de 127,6 MB reste tout de même très lourd à télécharger...

3
il y a 1 an par olivierChaillot

je ne peux que partager ... avec une réflexion supplémentaire : est-ce le fait de vivre à la Capitale qui permet à ce type de comportement de se développer ?

2
il y a 1 an par AnneCaron

merci PascalW de votre retour.  le magazine est édité en papier, sa vocation n'est pas d'être téléchargé en pdf mais je note vos commentaires constructifs.

merci Christophe et Olivier de vos retours, au delà du côté gadget de la Réalité Augmentée, cette technologie permet également de relier le papier directement à de la e-réservation, à un appel ou mail direct en 1 click mais je comprends que cela puisse ne pas séduire tous les lecteurs. 

2
il y a 1 an par PascalW

Je vous l'ai dit je trouve l'idée sympa! Le fait de vouloir enrichir le support papier explique beaucoup de choses.... Mais avec une application gratuite comme SnapPress faites attention: Est vous qui utilisez SnapPress ou est ce SnapPress qui vous utilise pour étoffer son offre de contenu? En tant qu'utilisateur, je suis de l'avis de mes camarades: je n'ai pas de raison de donner mes données personnelles à Snappress.

2
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Je ne sais pas si vous avez fait une étude de marché pour votre projet, ou si vous avez eu l'occasion de consulter les nombreuses études qui traitent de tourisme, mais ce qui en ressort, c'est que les touristes du monde entier veulent toujours aller à l'essentiel. Normal, puisque leurs séjours dans les villes ou les pays étrangers sont le plus souvent limités dans le temps. Donc, en résumé, ce qui les intéressent, c'est avant tout un outil efficace. Avec les retours déjà obtenus, pensez-vous que cela le cas de votre approche ?

2
il y a 1 an par olivierChaillot

Autant je peux comprendre la réalité augmentée dans des applications touristiques.. Pour reconstituer un monument par exemple ...autant pour du papier ...

1
il y a 1 an par AnneCaron

Pascal, nous avons conscience que SnapPress a besoin de chacun de ses clients et des lecteurs pour développer sa technologie mais merci de souligner le frein que constitue le fait de donner vos données pour accéder à la Réalité Augmentée.

Christophe, nous n'avons pas fait d'études de marché au préalable mais avons remarqué qu'à Berlin et Londres, des cartes de ville et des magazines proposaient cette technologie, nous avons donc voulu enrichir notre contenu de cette manière. Pour le moment, les retours sont encore faibles, nous dresserons un 1er bilan à la fin de la diffusion de ce numéro (début juin).

Merci d'avoir pris le temps d'échanger sur ce sujet.

3
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Les touristes qui visitent l'Allemagne ou la Grande-Bretagne ne sont absolument pas les mêmes que ceux qui visitent la France. Il existe bien un tronc commun, mais celui-ci est relativement faible. Au besoin, et comme vous n'avez pas fait d'étude de marché, vous retrouverez ces chiffres dans les nombreuses études déjà toutes faites, comme celles en vente à l'AFE, nouveau nom de l'APCE.

N'oubliez pas non plus l'approche de la technologie par les Allemands ou les Britanniques n'est absolument pas la même que celle des Français. Leurs besoins sont donc totalement différents des nôtres.

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.