comment s'y prendre pour se réorienter sans savoir vers quoi mais en sachant qu'on a des attentes et des besoins qui évoluent et qu'il est temps de penser à les satisfaire et de donner du sens à son travail ?

apprentissage orientation projet de changement donner du sens
5
3

12 réponses

il y a 3 ans par gmaison
@celineroszak Bienvenue au club Céline ! :)
Je te dirais qu'en première étape, ce serait d'explorer TON équation de Beckhard :
I x V x P > R
avec
I : Insatisfaction de la période présente : c'est quoi qui ne te convient pas ? au moins du sais vers où ne pas aller ;)
V : Vision : ta vision de ce qui serait possible dans le futur, voire même de ce qui serait souhaitable dans TON futur. un peu pareil que ci-dessus mais en positif :)
P : Premiers pas : les premières actions réalisables pour avancer vers la vision. Le Kaizen du changement :) remporter rapidement de petites victoires. C'est bon pour le moral :)
R : Résistance au changement : qu'est-ce qui t'empêche de changer aujourd'hui. Une situation, un minimum financier, des enfants, un mari, une famille, la peur, l'inquiétude, l'incertitude, ... :)
Ensuite,c'est de prendre conscience de ses propres ressources : qui on est (ce que l'on aime, n'aime pas, ce qui nous agace, nous enchante ou nous transporte, ... notre personnalité quoi :) ), nos connaissances, savoir-faire et compétences, notre réseau (famille, amis du premier cercle, collègues, ancien copains de classe ou de fac, ...)
Partant de là, ça te donne tout un ensemble de ressources à partir desquelles tu peux démarrer. C'est en fonction de celles-ci que tu vas pouvoir déterminer tes premiers objectifs et tes premières actions. Par contre, il ne s'agit pas de "tout jeter" ou de faire de manière téméraire ou inconsciente. Simplement de te fixer des limites : qu'est-ce que tu acceptes de "mettre sur la table" et de perdre pour te permettre de pivoter ? une période de temps, de l'argent, un peu de stress "le temps de ...", changer d'environnement, vendre une voiture pour financer quelque chose, ... Par exemple, de te donner 6 mois et une situation professionnelle instable pour savoir, trouver ce que je veux. Ensuite, c'est de ne pas rester seule. Mais de se tourner vers les autres en expliquant ce que tu fais, ta vision, ton projet. Forcément, forcément, il y aura des gens pour te suivre, t'accompagner, te soutenir... peut être pas les mêmes que ceux que tu connais aujourd'hui. Mais toujours partager, donner et recevoir. Et accepter parfois que le hasard te fasse changer de trajectoire. La sérendipité :) Mais par contre de toujours rester maître de ton trajet, que tu en sois toujours la créatrice et la "faiseuse" pour ne pas être ballottée de déséquilibre en déséquilibre non voulus, de Charybde en Scylla.
Le chemin est tout aussi important que la finalité ou le but.
Voici comment je procède, avec mon lot d'incertitude :)
19
il y a 3 ans par celineroszak
Je ne peux que dire Merci ! Et m'imprégner de ces conseils..
2
il y a 3 ans par Charlene
Super réponse, je ne connaissais pas cette équation et j'adore !!! Merci @gmaison Merci Skiller

@celineroszak Au delà des bons conseils de @gmaison, je t'encourage à te tourner vers un coach spécialisé dans la reconversion professionnelle, certains le sont même pour les femmes. Car être seul, c'est toujours plus difficile.
Bonne chance !
2
il y a 3 ans par fdomon
peut-être bientôt un service pour cela askyourself.co/
1
il y a 3 ans par AurelieMarchal
Bonjour Céline, j'ai longtemps su que je n'étais pas sur la bonne voie et je voulais en changer mais mon problème était (et il me semble comprendre que c'est aussi le vôtre) que je ne savais pas ce que je voulais faire. Je n'arrivais pas à rentrer dans une case, notamment parce que beaucoup de choses m'intéressaient et que je n'arrivais pas à choisir, et donc à renoncer, et parce que j'avais un besoin énorme de donner un sens à ma vie. J'ai fait à l'époque un bilan de compétences avec une femme qui a eu la perspicacité de ne pas me faire travailler sur mes compétences mais sur ce que j'aimais dans la vie. A partir d'une question simple: "dans un monde idéal, je ferais quoi de mon temps?", j'ai pu identifier mes piliers. J'ai ensuite inventé mon activité professionnelle à partir de ces piliers, mon expérience et mes compétences, et d'un besoin que j'avais identifié. Les résistances (regard septique de l'entourage qui fait énormément douter, financement, etc.) sont nombreuses, d'où la nécessité d'être profondément en phase avec nos piliers, qui sont nos sources d'énergie et qui nous permettent de garder le cap. La force vient quand on se sent utile à partir de ce qui nous anime, ce qui fait sens pour nous et en agissant conformément à nos valeurs. Financierement, j'ai eu l'opportunité de quitter mon ancienne entreprise dans le cadre d'un plan social, ce qui m'a permis ce cheminement.
Bon courage, l'aventure est magnifique!
Aurélie
13
il y a 3 ans par gmaison
Chapeau ! Belle aventure et merci pour ce partage @AurelieMARCHAL :)
1
il y a 3 ans par celineroszak
extra, ton retour et plein d'espoir de positivisme!!!! merci et effectivement, chapeau :) comme le dit @gmaison ....
2
il y a 3 ans par SoF
merci pour ton récit dynamisant, aurais tu un coach à me recommander ?
1
il y a 3 ans par Klodeko
Toujours difficile de passer après la pertinence de @gmaison :D

Alors après avoir résolu ton équation tu pourras chercher ta couleur sur la spirale de DonBeck www.cles.com/enquetes/article/la-spirale-de-don...
Ce sera ta tonalité du moment car comme tu l'as bien exprimé les besoins et les attentes évoluent avec le temps

Deux vidéos pour t'aider à trouver le moment où tu pourras enfin "écraser l'accélérateur et lâcher les freins" comme dit @oimoci... mais en gardant les mains cramponnées sur le volant, pour rester maître de ton chemin.
- l'intervention TEDX de Cyrille de Lasteyrie, à se repasser le matin en se coiffant/rasant/maquillant youtu.be/lWei-dU8B0M
- la jolie pub pour la marque Saga qui se passe de commentaire www.youtube.com/watch?v=sb2YOg_dkQM

Bon saut dans l'incertitude et rappelle-toi qu'on ne traverse jamais un précipice en 2 bonds ;-)
5
il y a 3 ans par ThierryConter
J'ai utilisé pour moi même et pour des personnes que j'ai accompagnées le concept du hérisson de Jim Collins exposé dans son livre "De la performance à l'excellence".
Ce modèle consiste à trouver l'intersection pour soi de trois questions :
1 - En quoi pouvez-vous être le meilleur au monde ?
2 - Qu’est ce qui vous passionne le plus profondément ?
3 - Quel est votre moteur économique ?

Cette page esacoaching.com/blog/?p=398 (glanée parmi d'autres sur le net) présente plus en détail ce concept.
4
il y a 3 ans par David
Qu'entendez-vous par "moteur economique" ?
1
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Je partage à 100% la vision de @gmaison. Je ne connaissais pas cette équation ; intéressant.
J'ajouterais 2 choses en complément :
- personnellement, je me suis toujours servi de mes compétences / connaissances / aptitudes passées comme passerelles vers une nouvelle activité. Pour cela, il faut repérer ce qui te plaît encore dans l'expérience actuelle, ces petites choses qui te permettent encore de ne pas venir travailler à reculons. C'est le moyen de faire un premier pas avec quelques appuis
- En ce qui concerne ces premiers pas, il est bien de veiller à ce qu'ils soient SMART. C'est un classique très connu mais cela fonctionne bien. Ainsi, c'est mieux quand ton objectif est Specifique (clair, bien défini), Mesurable (pour savoir si tu avances ou pas), Acceptable (réflexion par rapport aux limites ou concessions que tu es prête à faire) , Réaliste (trouver le juste milieu entre l'ambition qui te tire vers l'avant et ce qui pourrait te décourager) et Timé (se donner un délai, circonscrire ton projet dans le temps).
... J'oubliais.... Fête toutes tes victoires, chaque pas accompli ! :)
3
il y a 3 ans par celineroszak
Hop, en route vers la réflexion, mais pas trop non plus, faire avec ses tripes vaut parfois mieux que faire avec sa tete. merci pour vos conseils; et je rejoins @Charlene merci Skiller
3
il y a 3 ans par gfrancoisloyez
Ca vaut pour tous les projets, que ce soit un changement profond, ou juste un choix : s'écouter et se faire confiance sont les premiers piliers, le reste découle...

Il y a 4 ans je suis passée par cette phase, j'y vais, j'y vais pas... je me suis fait aider www.associationev.com/qui-sommes-nous/ pour trouver ma vocation (qui est de rétablir des relations humaines justes et les rendre fructueuses, par la mutualisation et la mise en réseau) , et depuis je la réalise chaque jour, du coup mon projet, mon positionnement évoluent et j'accepte ces changements.

Derniers conseils... se laisser surprendre et ne pas trop se poser de questions, et ne pas rester seule, mais ça tu l'as déjà compris en étant ici !
3
il y a 3 ans par FlorenceRigneau
Follow your bliss disait Joseph Campbell.
2
il y a 3 ans par jeromedelon
bonsoir Céline
pour le changement, je peux te dire que pour l'instant je le suis et je continuerais. Pour toi (je ne connais pas ta vie privé) il faut d'abord que tu sois en accord avec la personne (si c'est le cas) et prendre en connaissance aussi les enfants(si c'est le cas aussi). Après le changement de voie ne se décide pas dans l’immédiat et doit bien se préparer. Pour le choix je pense qu'au fond de toi tu le sais alors vas y courage. ;)
2
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
J'ai repensé à toi, @celineroszak, en regardant cette vidéo :)
Elle traite de l'influence de la zone de confort sur nos projets de changement.
Très bien faite (fond et forme) et très agréable à visionner.
soocurious.com/fr/zone-confort-video-inspirante...
2
il y a 3 ans par David
top la vidéo !!
2
il y a 3 ans par FlorenceRigneau
Si tu es sur Paris, 3 jours pour rentrer dans le vif du sujet.
www.femininbio.com/voyages-loisirs/actualites-n...
2
il y a 3 ans par SoF
bienvenue !
Il a maintenant quelques mois, j'ai eu la bonne surprise de rencontrer, à travers le Mastère "innovation par le design" de l'ENSCI, une approche, voire une culture "transdisciplinaire" créative et participative.
Cette dernière formalise en partie, mes expérimentations de 15 années d'accompagnement au changement dans les entreprises. (Si le sujet t’intéresse nous pourrons approfondir !)
Cette prise de conscience, assez euphorisante, te rapproche de tes intuitions tout en te déstabilisant !
Naïvement, je me suis sentie capable d'ingérer seule cette "couleur".
Lundi prochain, je commence un coaching "collectif" à l'AVARAP. Je te tiens au courant !

un grand merci à la communauté Skiller qui me permet de poursuivre mon exploration de façon "éclairée" !
2
il y a 3 ans par YvanePiolet
Je te conseille le cabinet Adelphis qui a développé une méthodologie de construction de projets professionnels - 4 rendez vous de deux heures pour construire un projet professionnel réaliste et réalisable. Cette méthodologie innovante se base sur le concept de l’Intelligence Projective, fruit d’un programme de Recherche & Développement mené en partenariat avec le Collège de France qui puise ses sources dans les dernières avancées scientifiques (neurophysiologie, Théorie Socio Cognitive, Neuropsychologie). Cette solution permet de reprendre la main sur sa carrière et de devenir acteur de son propre développement et ainsi trouver un projet qui fait sens.
Contact chez Adelphis si cela t'intéresse : Lucas Lecomte (llecomte@jlfa.fr ou 01 58 05 27 19)
1
il y a 3 ans par SoF
merci Yvane ,l'as tu experimenté ?
1
il y a 3 ans par YvanePiolet
Je ne l'ai pas expérimenté directement sur mon cas mais comme je travaille dans les mêmes locaux qu'Adelphis et que je regarde de près l'intelligence projective pour mon travail (facilitation de groupes en créativité), je pense que c'est une bonne piste.
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.