Très chère communauté,

En cette semaine de reprise pour la majorité des professionnelles et des professionnels - les statistiques de connexion à Skiller en attestent - une petite question légère pour se remettre debout sur ses neurones et reconnecter ses synapses à bienveillance...

Alors, zéro, une, deux, trois, ou quatre semaines de vacances pour les pros cet été ?

Et surtout, quelles sont vos impressions/connaissances/études/expériences sur les tendances actuelles en terme de "management des vacances" par les pros :

  • la fréquente semaine de 4 jours,
  • les nombreux week-ends tout au long de l'année,
  • le regroupement des vacances autour de l'été et de la fin d'année...? 

Cette question anodine de Miss Skiller est l'occasion de fêter les 80 ans des congés payés rétribués au même niveau que les jours de travail (1936, le Front Populaire, les accords de Matignon...), une belle invention française ! L'anniversaire, tombé en pleine grogne social cet été, est passé sous silence derrière une certaine "loi travail"...

Découvrez les dessous des congés payés et leur histoire (déjà accordés aux fonctionnaires d'état sous Napoléon III) dans cet article.

congés reprise sondage vacances histoire du travail
5
2

6 réponses

il y a 2 ans par LudovicLhuissier

50 jours de congés / RTT par an : c'est beaucoup par rapport à 1936 !

Cela dit, vu mon métier, ça convient bien : je préfère couper des journées entières plutôt que faire des "petites" journées, ce qui serait de toutes façons impossible vu les sollicitations (déplacements, rdv divers...) : plutôt 45 à 50 heures par semaine travaillée.

Donc cet été, trois semaines de coupure totale pour me changer les idées et recharger les batteries : je suis convaincu que ça va me faire du bien pour l'année qui vient. Pour le reste des congés, c'est une semaine maxi avec un oeil sur le smartphone pro pour les mèls. Je coupe pour me reposer mais pas trop. Ca me permet de profiter de mes jeunes enfants pendant les vacances scolaires, ce qui me paraît bien pour l'équilibre (en tous cas le mien).

Dans mon équipe, j'encourage aussi les grosses coupures estivales (mes collègues sont la plupart demandeurs) mais je laisse une relative liberté du moment que l'équipe peut fournir le service minimal attendu (je gère le SI...). Certains jeunes (moins de 30 ans) préfèrent ainsi les congés en juin ou en septembre-octobre.

3
il y a 2 ans par martin

Deux et demie!

Ce qui est beaucoup. Souvenez-vous. chers Skillers (au pluriel, ceci n'est pas un vouvoyement) et Chère MissSkiller (ceci est un vouvoyement) qu'ici en Suisse, nous avons voté contre une extension du droit aux vacances de quatre à six semaines. Quant au RTT, on ne sait pas vraiment à quoi cela correspond. Bonne reprise à toutes et à tous.

3
il y a 2 ans par EtienneZulauf

Je peux depuis peu me permettre 3 semaines en été (début à mi-août) et 10/14 jours entre Noël et jour de l'an, plus quelques ponts pendant l'année.

Pour nos collaborateurs, nous leur permettons d'utiliser leurs jours de congés dès qu'ils sont capitalisés, sans attendre le mois de mai suivant, et il n'y a pas de réelle tendance. Quand ils sont fatigués ils prennent leurs congés et c'est très bien comme ça.

3
il y a 2 ans par usercentric

4 semaines : 1 en juillet et les 3 suivantes entre fin juillet et mi-août. 

Je constate dans mon entourage que cette année la prise de congés d'été était assez longue (entre 3 et 4).

Probablement un besoin de coupure nette pour des activités fortement sollicitante intellectuellement.

2
il y a 2 ans par CedricRousseu

C'est quoi vacances ?

2
il y a 2 ans par AurelienClauzel

Une dizaine de jours en ce qui me concerne, avec mon Macbook et ma connexion 3G pas loin au cas où. Ca fait du bien quand même, rentré motivé et plein d'énergie !

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.