Je suis en train de refondre graphiquement le CV d'un excellent gestionnaire de patrimoine. Celui ci a passé 2014 à rénover sa résidence personnelle, est il sage de le faire apparaitre dans le CV ? Est-ce contre-productif, vaut-il mieux mentir par omission ? Comment un DRH réagit-il par rapport à 1 année manquante, ou 1 année hors-sujet ?

curriculum vitae redaction ressources humaines gestion patrimoine
9
3

13 réponses

il y a 3 ans par ArnaudLemoine
Idem, j'ai des trous dans mon CV..; que je voulais cacher..ce fut contre productif...
Il faut assumer... et si le recruteur n'assume pas c'est que c'est un mauvais recruteur :-)
8
il y a 3 ans par Aurelie
Les personnes qui recrutent n'aiment pas les trous... c'est assez symptomatique. J'ai souvent vu des managers qui réagissaient mal à la vue de trous dans les CV de candidats que je voulais leur faire rencontrer, moi même j'ai déjà été suspicieuse à la vue de trous dans certains CV ... Mais je reconnais que c'est assez prétentieux comme réaction et ça implique presque une sorte de regard condescendant sur l'autre : "tu t'es trompé ? tu n'as pas trouvé de job car tu as un problème existentiel ou parce que tu es trop exigent et difficile ? tu as profité du chômage pour te reposer ? tu as privilégié tes enfants mais seras tu capable de t'y remettre ? Tu as passé 2 ans à faire totalement autre chose que ce pour quoi tu postules aujourd'hui mais sauras-tu revenir sans encombres, n'es tu pas rouillé, vas tu pouvoir te réadapter et as tu vraiment la passion de ton métier finalement ? Tu as une une maladie très grave mais es tu guéri ou vas tu être en arrêt maladie tous les 15 jours ? Sais-tu finalement ce que tu veux au juste ? Ne soyons pas hypocrites, les trous alimentent la peur. Recruter c'est toujours prendre un risque, faire un pari sur quelqu'un qu'on ne connait pas !
Des questions, tu en susciteras toujours et tu ne pourras pas toutes les anticiper. En revanche si les trous sont assumés, exprimés clairement et sans honte ni regrets, ni colère ou autres sentiments négatifs ou émotions trop vives, resteront la motivation, la confiance en soi d'être la bonne personne et l'envie de réussir à ce poste.
Je crois que je préfère quelqu'un qui me dit qu'il a eu du mal à retrouver un poste pendant 6 mois que quelqu'un qui invente un voyage ou un projet personnel pour masquer la vérité. Il faut donc écrire sur ce trou uniquement si le projet est pertinent, réel et représente un intérêt pour le candidat (qu'il ait à voir avec le métier initial du candidat ou pas).
Après, est-ce pertinent de tout écrire ... je ne sais pas. J'ai un trou de 2 ans pendant lequel j'ai eu un enfant que j'ai choisi d'élever jusqu'à ses 18 mois et aujourd'hui je n'écris rien sur mon CV à ce sujet. Ça me regarde et généralement j'en parle brièvement en déroulant mon expérience en entretien. J'imagine que certains me jugeront pour ça mais après tout, ce n'est pas avec ces personnes là que je veux travailler alors... ce trou me sert finalement à être reçue par des personnes qui n'ont (à priori) pas d'à priori. :)
8
il y a 3 ans par AnneDJOMBY
Bonjour, je confirme que mieux vaut la transparence et valoriser les acquis retirés pendant la ou les années d’activité non rémunérée: ce n'est pas parce que il n'y avait pas un salaire qui tombait tous les mois que l’activité était vide de sens. Je parle d’expérience ayant suivi mon mari pendant 7 ans aux USA: on rajoute une petite année de plus pour s'occuper du retour, travaux nouvelle maison, déménagement transatlantique, paperasserie, etc..., donc 8 ans de "trou" mais bien remplis avec le plein d’expériences: j'ai retrouvé un travail en 5 mois.
7
il y a 3 ans par IsabellePruvot
Totalement en accord avec mes prédécesseurs. Un trou s'affiche et s'assume, s'il ne fait pas encore sens, c'est l'occasion rêvée de se poser ces questions : qu'ai -je tiré de cette Experience ? Qu'ai-je appris sur moi ? Quelles compétences ou aptitudes ai-je pu développer ? Un salarié qui se connaît bien et qui sait auto-analyser son parcours avec lucidité et franchise est une aubaine pour un employeur car c'est un signe incontestable de maturité professionnelle.
6
il y a 3 ans par ACTIBIZZ
Bonjour emmanueldejean
Un trou reste un trou, autant être transparent et faire apparaître l'expérience, et communiquer sur les compétences développées pour ce projet de rénovation
sans être DRH mais ayant déjà été amené à recruter, j'apprécie les CV avec des trous qui ont du sens dans la vie des candidats (en lien avec leur métier ou non, il faut prendre le temps de se re-poser....)
Bonne refonte
#enjoy
5
il y a 3 ans par emmanueldejean
Super, un avis bien tranché et tiré d'expérience. :) Merci !
Par contre, comment valoriser des travaux de rénovation pour un gestionnaire de patrimoine ? J'ai pensé (je suis un blagueur) à : "Rénovation de patrimoine personnel"...
Donc selon toi mieux vaut ne pas être évasif ? Quitte à être hors-sujet sur 1 an, autant l'avouer et le valoriser ?
3
il y a 3 ans par ACTIBIZZ
Un conseiller en gestion de patrimoine qui rénove son propre bien, cela fait sens dans son métier, non :D,$
cela ne mesemblepas être totalement HSujet ?
Oui pour "Rénovation de patrimoine personnel" !
en bon Cgpi, il a du parallèlement à ces travaux de rénovation se tenir au fait de l'actualité métier pendant cette année, à lui d'être clair sur les bienfaits de cette année
3
il y a 3 ans par Charlene
Coucou,
Comme les autres, il vaut mieux être transparent et assumer ses trous.
4
il y a 3 ans par PascalW
Bonjour,
Cela fait l'unanimité mais j'ajouterai que dan sun CV je ne mets que ce que je juge pertinent pour le poste ou la fonction que je cherche. Il y a donc par définition des trous que j'explique en entretien en restant factuel et transparent. (ça nous fait au moins un sujet de discussion).
Bref, mon CV n'est pas un formulaire de police figé reprenant point à point chacune de mes experiences mais un document dont l'objectif est d'obtenir un entretien (et c'est déjà beaucoup)
4
il y a 3 ans par Julien
Comment ? La transparence !
3
il y a 3 ans par CarineVerdet
je trouve le maquillage des trous assez nul, le pire étant pour moi la personne qui n'est plus en poste mais fait 'comme si' dans son cv, et l'info est découverte en entretien. Ensuite, ça fait double effet de camoufleur ET de feignant qui n'a pas voulu faire l'effort de refaire son cv.
Sinon l'an dernier pour un stage, j'ai reçu un étudiant qui avait à un moment arrêté ses études, qui a terminé son année en faisant manoeuvre sur chantier, puis a repris dans une autre branche. Choix expliqué, sans (ou quasi) inactivité, aucune raison de le planter.
3
il y a 3 ans par VeroniqueBOUTHEGOURD
Il est important, il me semble, aujourd'hui, de ne faire l'impasse sur aucun élément de sa vie ... ce sont des choix qui informent aussi sur les soft-skills .. et si un DRH n'est pas capable de détecter ça .. mieux vaut pour la personne ne pas bosser dans la boite, car il ne sera jamais reconnu pour ses compétences. (car derrière cette "année sabbatique", se cache beaucoup de savoir-faire et savoir-être ... Alors peut être traduire celles ci en terme de compétences mises en oeuvre ou acquises - le savoir agir) ...au plaisir
3
il y a 3 ans par FrancoiseBaraquin
la question est à poser à l’intéressé ; comment se sent-il par rapport à ce que VOUS appelez une année manquante ( manquant par rapport à quoi ?)
Est ce important pou LUI de la mentionner dans son cv ou préfère-t-il en parler de vive voix sans que cette année apparaisse ?
S'il est bien dans sa peau, bien dans sa vie, il fera passer cette expérience comme une expérience choisie, voulue et assumée.
Le recruteur achète toujours une personnalité
3
il y a 3 ans par Nora
bonjour, il faut dire le motif le recruteur préférera à un silence et essaie de le tourner comme un point positif bonne journée
2
il y a 3 ans par ChristopheFantoni

Vous avez des trous béants dans votre CV ? C'est simple : inventez de quoi les remplir. En réalité, il ne s'agit pas véritablement de mensonges, mais plutôt de déplacer une expérience récente. Par exemple, vous revenez d'un voyage au Japon. Alors décalez simplement ce voyage pendant la période laissée béante sur votre CV. Vous voyez, c’est tout simple. En fait, ce que cherche le recruteur, c'est une continuité sur un CV. Mais rarement une continuité chronologique.

2
il y a 2 ans par Vortex42

Par contre il faut garantir pouvoir tenir votre mensonge, car si au cours d'une discussion, votre voyage au Japon apparaît à d'autres dates, il pourra y avoir des répercussions.
Mais si le mensonge se tient, cela montrera une propension à embellir la vérité, ce qui peut aussi être un atout en entreprise (je ne suis pas fan).

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.