Bonjour à tous,

Il y  a quelques mois de cela, je vous annonçais mon envie de monter mon propre studio d'animation. Eh bien, après avoir travaillé durement durant cette année, le projet devrait voir le jour dans les mois à venir.

Toutefois, je m'interroge sur le choix de son modèle économique.

En effet, durant un à deux ans, votre studio d'animation va automatiquement bruler tout son cash pour pouvoir produire son premier titre qui sera ensuite diffusé en salle.

Or, durant cette période, il y a des frais incompressibles qui vont automatiquement tombés (loyer, internet, assurance, etc) et je n'ai vraiment pas envie que le budget débloqué pour le projet (via le financement bancaire, la prévente aux chaines de TV, la prévente de l'édition DVD/Blu-ray, etc) serve à autre chose qu'au financement du titre. Mon objectif étant que chaque euro dépensé puisse se voir à l'écran.

Je me demande donc s'il ne serait pas intéressant de développer en parallèle une activité de vente (ex : vente de figurines associées à l'univers de l'animation) afin de pouvoir financer sereinement l'ensemble de ces frais incompressibles.

D'avance merci pour vos conseils.

Cordialement,

Christophe Fantoni

animation cinema financement modèle économique
2
4

1 réponse

il y a 3 mois par ArnaudLemoine

Bonjour, Question à choix multiple ! difficile de répondre sérieusement sans avoir une vision globale du projet, des enjeux financiers, de tes ressources et de tes besoins en ressources..

Avoir une deuxième source de revenu pour palier à un manque de cash oui.. mais encore faut-il pourvoir les vendre avec une marge suffisante et dans des volumes satisfaisant sans engendrer .

trop de frais supplémentaires.

Il faudrait analyser ton projet plus en détail.

3
il y a 3 mois par ChristopheFantoni

Trouver un moyen pour acheter au plus juste est - effectivement - mon problème le plus actuel.

Je compte donc travailler directement avec des fabricants américains et asiatiques (ex : Funko, Super 7, etc) et laisser de côté ceux qui ne veulent pas jouer le jeu (ex : Hasbro, Mattel, etc).

En échange, je vais devoir me priver de certaines grosses licences (ex : Disney, Marvel, etc), mais cette stratégie permettra au moins d'avoir une marge de 100%. Donc de faire de l'argent.

Après, je veux bien parler un peu plus en détails de mon projet, mais comme il est assez complexe sur certains aspects (ex : le financement de l'animation), j'ai peur qu'il n'ait trop pas sa place sur Skiller.

Donc, j'ai d'abord préféré poser une question assez générique dans l'espoir d'obtenir au moins quelques réponses.

1
il y a 2 mois par ChristopheFantoni

@ArnaudLemoine  : Je vais me permettre de vous donner un peu plus de précisions concernant le financement d'un projet tel que le mien pour que vous puissiez bien comprendre l'intérêt que je porte à l'autofinancement des charges fixes.

Je dispose actuellement d'un budget de 50 000 € et j'ai déjà aujourd'hui 3/4 banques qui sont prêtes à me suivre à hauteur de 150 000~200 000 €.

Grâce à ces 200 000~250 000 €, je vais pouvoir financer le prototype de mon premier titre. Il faut savoir que ces 200 000 € correspondent au budget de base qu'il faut aujourd'hui pour financer un jeu vidéo... pour téléphone portable.

Une fois le prototype terminé, il sera d'abord présenté au FAJV (Fonds d'Aide au Jeu Vidéo) qui est géré par le CNC. Mon objectif sera alors de doubler mon budget afin de passer à 400 000 €. À ce stade, je suis sur le budget de base qu'il faut pour financer un jeu vidéo destiné... aux consoles de jeu (Microsoft X-box One, Sony PS4, Nintendo Switch, etc).

Les éditeurs seront également démarchés dans l'espoir de les faire participer au financement du jeu. En règle générale, ils mettent autant que vous sur la table (soit 400 000 €, ce qui fera passer le budget de mon premier jeu vidéo à 800 000 €).

Quelques mois plus tard, j'aurai alors tout le matériel qu'il faut pour créer une première bande-annonce cinématographique destinée aux principales chaines de TV. L'objectif est de les faire préacheter mon premier long métrage d'animation à hauteur de 800 000~1 500 000 € (c'est, par exemple, ce que propose Arte Cinéma avec qui je suis actuellement en contact).

À ce stade, le budget de mon projet transmédia (jeu vidéo / long métrage d'animation) oscillera déjà entre 1 500 000 €  et 2 400 000 €. Ce qui est encore très loin des 6 000 000 € à 9 000 000 € qu'il faut pour financer à minima un long métrage d'animation en France.

Les demandes de subventions continueront, aussi bien en France (ex : au CNC, aide à la musique originale -- environ 150 000 €) qu'en Europe (ex : présentation du projet au programme Média permettant d'obtenir près de 150 000 €).

Généralement, des projets de ce type s'amortissent via des ventes à l'internationale.

Donc, trouver une solution pour autofinancer les charges fixes me permettraient de me focaliser réellement sur cette recherche de financements.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.