Bonjour à tous,

Vous avez été nombreux à soutenir la création d'une branche professionnelle du FabLab Artilect à Toulouse. Depuis quelques mois, nous proposons un service de comaking en centre ville, près de Patte d'Oie.

De quoi s'agit-il ? Il s'agit d'un espace de fabrication collaboratif où les professionnels qui développent des projets-produits peuvent réaliser ici leurs prototypes. Concrètement, ils ont à leur disposition des ateliers aménagés (200 m²),un parc de machines de fabrication numérique et des matériels maintenus et sous la main, de l'électronique, du matériel d'assemblage. Des experts qui disposent des savoirs-faire techniques peuvent vous accompagner. Chaque mois, des animations sont réalisées pour vous permettre de partager les meilleures pratiques de prototypage (la dernière fois, c'était Leroy Bio Tech qui nous a parlé usinage bois !).

Nous avons une offre de comaking résident (pour 345 € TTC / mois) et nous avons déjà une offre "comaking nomade" (une carte de 10 journées) pour 105 € TTC. Et en plus, elle donne accès à 4 espaces de coworking dans Toulouse (Les Imaginations fertiles, La Cantine, Etymon et le Périscope).

Aujourd'hui 44 entreprises utilisent nos services. Mais nous cherchons à nous développer encore pour toucher les entreprises qui créent des nouveaux produits.

Quels sont les points clés de cette offre selon vous ? Comment pensez-vous qu'il faut nous faire connaître ?

Merci beaucoup !

Notre site : www.artilectlab.fr.

communication cowoking makers
5
5

4 réponses

il y a 3 ans par ArnaudLemoine

Déja.. accueillir les gens sur place, répondre au mail.... ensuite commencer à communiquer vis à vis de votre cible (quelle est-elle ?) et de votre fichier.. avec un message clair et précis... sortir du Fablab aller à la rencontre de vos futurs clients.. avec une stratégie de communication avec des objectifs.. bref.. faire un peu de marketing !

3
il y a 3 ans par olivierChaillot

ça sent le vécu ;)

Il y a aussi la solution de s'installer au milieu de la place du village avec un panneaux "J'AI DES REPONSES ... QUI A DES QUESTIONS" ou "J'ai inventer ça ... qui veux me l'acheter ?" ou "..." à vous de compléter la liste :)

Sinon, comme le suggère Arnaud, savoir ce que vous offrez, à qui, a quelles conditions, comment, ... bref, maintenant que vous avez un produit, vous interroger s'il existe un marché, solvable, ...

3
il y a 3 ans par AlexisJanicot

Merci @ArnaudLemoine  pour tes conseils -;). Effectivement, nous avons parfois beaucoup de demandes et de mails, et nous n'arrivons pas à tout traiter. C'est vrai que c'est un point à améliorer. Sur la cible (pour l'offre de comaking), c'est effectivement important de la (les) définir. Mais comment cibler sans rendre trop monolithique ou monodisciplinaire un lieu ? C'est tout l'enjeu pour nous ! Ainsi, nous avons ciblé "des porteurs de projet qui recherchent un lieu pluridisciplinaire / qui veulent améliorer leurs produits grâce à la pluridisciplinarité". Est-ce un bon choix ?

Le reste bien sûr coulera de source quand la cible sera définie !

@olivierChaillot : merci pour l'idée du village... ça peut être une autre approche, moins descendante, et dans l'esprit FabLab en plus : le lieu est celui que s'approprie les gens qui y vivent...!

2
il y a 3 ans par ArnaudLemoine

Mettre en place son plan d'action marketing est un travail qui demande de la méthode et du temps ...pour être efficace...investissez dans le marketing.. cela rapportera plus que le cout de cet investissement ;-)

2
il y a 3 ans par Clink

Bonjour Alexis,

Tout d'abord, as-tu un community manager ? Car cela aiderait beaucoup.

Néanmoins, là, il faudrait faire plus d'exposition médiatique. Ton entreprise a de bonne base mais pas de page facebook. (pas indiqué sur le site en tout cas). Il faudrait faire une. Gratuit, facile d'alimenter, garde un contact avec les clients et/ou futur clients. Possibilités de faire des inter-link après pour augmenter le SEO.

Il faudrait faire une partie "feedback/interview" de vos clients sur le site internet. En mettre des liens sur votre page facebook qui link directement sur le site internet. Cela aiderait à communiquer sur les offres. Par exemple, c'est bien un article qui parle des offres mais si tu mets des petites video d'un CM ou commercial qui explique des offres ou autre sujet de ton entreprise, cela a beaucoup plus d'attirance. 

Et qui dit videos...Dit youtube, dit exposition supplémentaire, dit SEO supplémentaire...

Et, cela est gratuit à faire. 

Si ton entreprise recrute .... :D

1
il y a 3 ans par AlexisJanicot

Merci @Clink pour ton message. Voici mon mail pour échanger un peu plus : alexis.janicot@artilectlab.fr

1
il y a 3 ans par ChristopheFantoni

L'idée est bonne, mais je trouve que le matériel mis à la disposition — surtout pour le prix que je trouve particulièrement prohibitif — est un peu trop minimaliste à mon goût. Personnellement, je fais de l'électronique et — logiquement — je dispose de l'ensemble du matériel pour réaliser mes circuits CMS. Je me vois mal aller chercher mon outillage dans une entreprise externe. Par contre, là où il pourrait y avoir une réelle valeur ajoutée — comme la réalisation de moules en aluminium destinés à être utilisés dans une presse à injection —  il n'y a pas. Et je trouve ça particulièrement dommage…

1
il y a 3 ans par AlexisJanicot

Merci @ChristopheFantoni pour ce message ! Pour les moules en aluminium, cela pourrait être possible sur une fraiseuse numérique que nous avons (1m50x3m). Mais nous ne l'avons jamais encore testé... Si cela vous dit d'expérimenter, c'est possible quand vous voulez -;) !

1
il y a 3 ans par ChristopheFantoni

Merci, mais je suis déjà équipé d'une CNC numérique grand format.

Par contre, utiliser ce type d'outil pour fabriquer du moule en aluminium destiné à faire des tirages en ABS via une presse à injection (voire éventuellement via du rotomoulage), c'est très clairement suicidaire, surtout si le moule possède des formes complexes. Il n'y a d'ailleurs que certaines fraiseuses très spécidiques, qu'on utilise notamment pour le prototypage de pièces métalliques au niveau industriel (ex. : dans le secteur automobile), qui permettrait de réaliser quelque chose qui soit réellement professionnel. 

Pour des moules "basiques", c'est-à-dire carrés, rectangulaires, voire même arrondis, pourquoi, effectivement, ne pas utiliser une banale fraiseuse numérique. Toutefois, il faut bien avoir en tête que ce n'est pas la pratique suivie au niveau industriel dans le cadre des tirages en ABS et qu'il ne s'agit là, finalement, que de bricolage. C'est pour cela que je trouve votre initiative intéressante pour les amateurs, c'est-à-dire les gens qui n'ont strictement rien (ou pas grand chose) au niveau outillage, et qu'elle doit être abordée de la même manière par les professionnels un peu curieux.

Personnellement, j'aurais été le premier emballé par les services proposés par votre société si celui-ci mettait à disposition de votre clientèle de véritables outils industriels. Mais là, avec des outils qu'on peut fabriquer ou acheter soit même, je ne vois que très peu d'intérêt. 

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.