Comment entretenez vous vos équipements numérique ?
Faites vous appel à un prestataire ou êtes-vous plutôt en mode "je me débrouille" ?
Utilisez vous des outils que vous avez découvert ou que l'on vous à conseiller ?
Accessoirement comment procédez-vous lorsque vous avez un problème avec un équipement ?

digital numerique performance sécurité systeme d information
3
4

7 réponses

il y a 3 ans par Amaliah
Bonjour,
Je gère un parc de 25 machines (surtout des portables) et depuis que je suis en poste, j'ai désengagé l'entreprise de son prestataire.
Je savais déjà faire le b.a.-ba. car je suis tombée dans l'informatique depuis longtemps mais je n'en ai pas fait mon métier.
Pour ce qui est du SAV plus lourd, j'utilise la garantie étendue du constructeur.

Par contre, j'ai mis en place une politique donnant-donnant avec les salariés.
Et ça fonctionne.
A l'issue de la vie du matériel, ils peuvent acquérir leur propre matériel pour 1 €.
Depuis, les pc sont en bien meilleur état et je n'ai plus de casse intempestive.
3
il y a 3 ans par Stephane31
Bonjour,
Voici comment je définis les cycles de vies des équipements.

Pour chaque type d'équipement/configuration/déclinaison associé à des besoins ou métiers. Je détermine 2 ou 3 périodes variables :
- La première est la période financière LOA/amortissement.
- Ensuite la période de production qui me permet de définir les niveaux de services du matériel et leur durée (garantie constructeur, etc), pour qu'il réponde au besoin de la production

Entre ces deux périodes, j'ajuste des besoins et le renouvellement des équipements.

- Enfin une période de fin de vie en dehors de la prod (qui peut être égal à 0). Par exemple en fonction du matériel on peut le recycler pour faire des équipements de secours, de formations, de prêt, etc.)

Une fois que le cycle est terminé ( 5 ans max en général ), on applique un process de fin de vie.

Dans la pratique, il y a pas mal d'avantage que je peux détailler au besoin.
2
il y a 3 ans par JoyceMarkoll
Bonjour,

Si le cycle est de 5 ans max, quel est le process de fin de vie appliqué ? Je suis intéressée par la réponse, car nous rénovons et ré employons avec succès des ordinateurs de cet âge et bien plus anciens encore, qui profitent alors à des utilisateurs peu argentés, ou des utilisateurs voulant faire durer leur matériel, ainsi qu'à des associations (@GNU/Linux inside). Alors que faites-vous de ces PC ?
1
il y a 3 ans par Stephane31
Bonjour @JoyceMarkoll,
Pour les ordinateurs il y a plusieurs possibilités :
Pour optimiser des renouvellements, certains fournisseurs peuvent nous proposer des rachats.

Sinon nous travaillons aussi avec une association. Ils viennent chez nous faire un effacement de bas de niveau selon une procédure que nous fournissons. Et ensuite il les récupère pour des projets d'équipements d'écoles, insertions, pays défavorisé, etc...

Enfin je réfléchis à une action sociale dans mon entreprise. J'imagine d'inviter les salariés à venir installer le système de leur ordinateur et ils repartent avec. Mais c'est encore au stade de l'idée.
2
il y a 3 ans par JoyceMarkoll
@Stephane31, bonjour,
Il y a pas mal d'associations qui récupèrent et font durer les PC (Bilou Toguna, Toulibre, et certainement bien d'autres encore sur Toulouse ?) Ce qui serait intéressant, ce serait de pouvoir aller jusqu'au zéro déchet en partant des PC à réemployer ou à recycler.

Pour ce projet d'action sociale, envisagerais-tu favorablement de faire passer les utilisateurs à Linux ? Je serais ouverte à une discussion sur le sujet, en rapport avec un projet en cours d'élaboration.
1
il y a 3 ans par Stephane31
@JoyceMarkoll je n'ai rien contre les systèmes ouvert (j'ai bossé dans l'éducation il y a une dizaine d'années) et c'est un choix que l'on pourrait donner, mais je ne suis pas sur du succès auprès de mes utilisateurs . Mais pourquoi pas! Il faut que j'y réfléchisse. J'aimerai bien faire cette action vers la fin d'année prochaine. Il faut que je m'assure d'avoir ce qu'il faut pour l'organiser correctement et surtout que cela ne déstabilise pas trop mon service.
1
il y a 3 ans par PascalW
Bonjour,

en général, je préconise chez mes clients faire l'acquisition des garanties constructeurs pour toute la durée de vie des équipements dés le départ.
Cela s'inscrit dans un schéma global reposant sur le principe que l'activité métier ne doit jamais (ou le moins souvent possible) dépendre du parc matériel.
Je le prend en compte dans mon PRA et sur en identifiant en partenariat avec le "métier" le SPOF.
Nous cherchons ensemble des moyens simples et intuitifs pour éviter un arrêt de l'activité sur le premier incident en mettant en place un mode dégradé si on ne peut pas faire mieux.
Ainsi si un équipement comme une imprimante ou un équipement télécom est défaillant, on met en place une solution de contournement le temps que le constructeur corrige l'incident.
De même si un PC rencontre des dysfonctionnements on limite l'impact utilisateur en le réinstallant from scratch et si cela persiste on remplace le poste. Le PC défaillant est géré en back office avec le constructeur si nécessaire.
Cela peut sembler "grand luxe" mais il faut prendre cela dans son ensemble. Cela permet de gérer avec une sérénité (relative) les incidents d'exploitation et surtout de dédramatiser la crise pour les utilisateurs.
La priorité est le rétablissement du service normal pour limiter les coûts de "non production" de l'utilisateur.
La recherche des éléments "sensibles" permet de plus d'échanger avec les gens du métier et de mieux nous comprendre mutuellement pour trouver une solution commune. ainsi le staff IT devient un vrai partenaire à l'écoute des besoins de chacun dans l'entreprise.
2
il y a 3 ans par FredericLibaud
Je vois que Stephane31 et PascalW connaisse le sujet et c'est logique de part leur position.
Ma question s'adressait plus à des utilisateurs, freelances ou très petites structures.

La réponse de Stephane32 est plus adaptée à mon sens à une structure ayant une équipe SI intégré. Et à moins d'intégrer complètement le service ce qui reviens à de l'infogérence, il me semble que la location de matériel n'est peut-être pas aussi intéressante que cela, en termes de coût global.
Je m'explique, sachant que le matériel est obsolète dès l'achat. Que l'on peu toutefois le faire durée dans de bonne conditions 4 à 5 ans en environnement professionnel avec une extension de garantie constructeur éventuel. Vue les coûts d'achats 350€/HT le PC professionnel bureautique de base, intégrable en charge d'un point de vue comptable. Les services ne pouvant pas toujours êtres intégrés dans les financements locatifs.

La remarque de JoyceMarkoll est judicieuse. En effet, le recyclage des équipements numériques est obligatoire de par la loi. Toutefois, les distributeurs tout les constructeurs rechignent à mettre en place leurs filières. Des alternatives, structurés par des entreprises au niveau national existent. Ce qui permet d'alimenter entre autres des filières pour les personnes en situation précaire, les écoles ou bien le marché de la pièce détaché.

Pour ma part, question était axé sur la problématique de maintenance et d'assistance comme je l'ai dit plus haut pour les petites structures, sachant que les grandes ont déjà des équipes.

Cela dit, il faut toutefois remarquer que des problèmes récurrents existent et ce même chez les structures du CAC 40. Comme par exemple, des pannes sur les serveurs ou bien des disques de stations qui lâches de façon inopiné. Cela est du entre autre par le fait que les services SI ne cherchent pas forcément à optimiser/performer le parc matériel en terme de durée et/ou qualité au profit des utilisateurs. Mais, cherche plutôt la performance intrinsèque.

Pour ma part, j'ai des clients qui utilisent des stations bureautique dans une situations satisfaisantes depuis plus de 5 ans. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
2
il y a 3 ans par PascalW
Bonsoir Frederic,
Une petite precision sur la location:
Aujourd'hui arrive des offres locatives globales. Les entreprises paieront comprenant en fait la mise à disposition du poste de travail avec tout l'environment nécessaire (serveurs de fichiers, sécurité, messagerie consolidée patch management, support)
Ce type d'offre vise à présenter l'informatique comme un produit financier, une sorte de boite noire, un peu comme le modèle des sociétés de photocopieurs.
On paie un loyer et une consommation, le reste ne concerne plus l'entreprise cliente.
Il va sans dire que du côté des DSI on a un sentiment de perte de maitrise et d'atteinte à son pré carré mais les DAF sont assez séduits.
Ce modèle m'inquiète un peu...
Concernant l'utilisation de postes bureautiques au delà de 5 ans, j'y vois certains risques:
- en terme de maintenance: l'usure du matériel va le fragiliser physiquement et il va devenir compliquer de maintenir ces PC sans se ruiner (changer une carte mere si on intègre le coût d'immobilisation et la main d'oeuvre (en espérant ne pas devoir changer la mémoire ou la carte vidéo en plus / Une réinstallation du système serait tout de même préférable pour éviter les instabilités)
- En terme de compatibilité: reprenait votre navigateur de 2010 et regarder comment se comporte Internet aujourd'hui dessus / Pourrez vous installer les dernières mise à jour de la compta ou de la paie? Certains éditeurs ne prennent pas en charge les versions trop anciennes d'OS en particulier pour leurs patches.
- risque financier et/ou commerciale (certains clients ont un CDC très exigeant pour leur fournisseurs en particulier par rapport au risque IT)
- risque sécurité: sur une version d'OS ou avec des applications plus supportées par leur éditeur, on n'a plus de maitrise de la sécurité. Les failles ne sont plus publiées ni corrigées. (c'est aussi vrai sous Linux que MacOS ou Windows)
Pour moi au delà de 5 ans, c'est de l'acharnement thérapeutique ;-)
1
il y a 3 ans par Stephane31
De mon point de vue il faut décaler le cycle d'investissement (location ou immo) par rapport à la durée de vie opérationnelle. Cela permet une meilleure maitrise de son budget.

Intégrer des contrats de service à des contrats de location de matériel est une erreur. D’ailleurs cela n'empêche pas de calculer le TCO.

@PascalW les revendeurs de photocopieurs et assimilé qui intègre le financement des machines et le service (la consommation) ont souvent des pratiques commerciales plus que limite. Ce type de contrat est fait pour tromper le client, qui ne comprend plus ce qu'il paye après un ou deux renouvellements. On démultiplie les intérêts sur des encours multiples et il n'est pas rare d'avoir payé deux ou trois fois la valeur réelle de ce que l'on a acheté.
2
il y a 3 ans par Thelmaconseil
Moi j'ai 2 boîtes et je ne me considère pas suffisamment à la page pour faire les choix toute seule. Alors j'utilise au max des prestations externalisées et mes choix sont au préalable issus d'échanges / conseils avec mon presta qui me fait mes développements et qui est toujours à la pointe de tout ce qui se fait en matière de numérique.
en bref je paie de manière optimisée ma tranquillité d'esprit.
Et justement hier j'ai rencontré une boîte qui a l'air super parce qu'ils s'occupent de tout sans qu'on s'en rende compte, ils devancent les interventions pour que ton activité (dépendante des équipements numériques) tourne 24h/24. www.allance.fr mon contact (tout frais) : www.linkedin.com/profile/view?id=AAkAAAVn3MMB7...
2
il y a 3 ans par FredericLibaud
Bonjour,
Voila le type de retour que je souhaitais plutôt avoir.
Il n'est pas toujours facile d'anticiper sur les problèmes mais, quand cela est possible c'est mieux.
3
il y a 3 ans par pcouzon
En mode débrouille... Et quand l'appareil (notamment le téléphone) est trop vieux : changement.
1
il y a 3 ans par FredericLibaud
N'est pas trop stressant dans les moments d'urgences ? Genre quand vous avez un courriel à envoyer ou un document à terminer.
1
il y a 3 ans par pcouzon
@FredericLibaud En temps normal, j'ai toujours 2 PC + 1 tablette + 1 smartphone en capacité de fonctionner. S'il y avait une urgence autre, il y aurait toujours le moyen de trouver quelqu'un je pense.
1
il y a 2 ans par FredericLibaud
Bonjour,

Pour compléter les échanges, viennent d'êtres rendues publiques les Release Candidate des versions gratuites de Ultimate Defrag for Windows (www.libaudfrederic.fr/ultimate-defrag-for-windo...) et Windows Autocheck Disks (www.libaudfrederic.fr/windows-autocheck-disks.h...).

Frédéric Libaud, Expert en Numérique, Référent pour la région ouest de CINOV - IT
www.libaudfrederic.fr | blog.libaudfrederic.fr | www.cinov-it.fr
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.