Bonjour à tous,

Lors d'un événement organisé par Artilect Pro (le FabLab Pro de Toulouse) aujourd'hui, le financement des prototypes a permis de nombreux échanges entre tous les professionnels présents. Les échanges ont bien démarré grâce à une présentation de la start-up WYCA.

Il existe de nombreux dispositifs de financement, dont les modalités d'application reposent sur des critères tels que le niveau d’avancement du projet ou le caractère innovant du projet.

Pour les démonstrateurs par exemple, il est très difficile de faire financer cette phase par une levée de fonds privés. Ainsi des dispositifs publics existent : BPI France propose la Bourse French Tech et les agences régionales d'innovation ont souvent leurs dispositifs (par exemple, en Occitanie, Madeeli propose le chèque innovation). Ces dispositifs permettent de financer la phase de démarrage et de valider l'accès aux étapes suivantes de financement. Il existe aussi une multitude de concours innovation (par exemple le concours régional de l'innovation, qui vient de se terminer et qui était doté de 190.000 euros).

Puis pour la phase de conception du prototype fonctionnel, BPI France propose l'aide à l'innovation. Il s’agit d’une avance remboursable (prêt à taux zéro). L’aide permet de financer la recherche et l’ingénierie, mais pas la production. Cette étape nécessite d’avoir réalisé une levée de fonds auprès de business angels (financement du haut de bilan), c'est une étape à risque pour les start-up.

Et vous, connaissez-vous d'autres dispositifs de financement ? quels autres conseils donneriez-vous à des concepteurs de nouveaux produits ?

Alexis

fablab financement innovation prototypes
3
3

3 réponses

il y a 2 ans par EtienneZulauf

Bonsoir,

Il existe des financements dans ce domaine, je crois, chez www.captronic.fr/

3
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Ma réponse va sans doute vous surprendre, mais je pense que le meilleur moyen de financer son prototype est de passer par une banque. C'est tout de même leur métier. D'ailleurs, aujourd'hui, ce n'est même pas leur argent qui est utilisé, mais de l'argent qui vient le plus souvent de l'Europe (beaucoup passent d'ailleurs par BPI France dans le cadre du cautionnement, bien que certaines banques — comme la Banque Populaire — proposent leur propre solution de cautionnement). Par ailleurs, l'implication d'une banque dans le financement d'un prototype (ex : vous venez de développer une nouvelle machine industrielle) peut également permettre la mise en place d'une installation témoin qui peut être financée — du moins en partie — par la mairie de votre ville (peut être pas en "argent", mais la marie peut - par exemple - mettre à votre disposition un local industriel moyennant un loyer très bas).

556
1
il y a 2 ans par FredericLibaud

Bonjour,

Sauf que les banques ne financent pas les phases de R&D quoique l'on en dise.

Les banques n'interviennent encore aujourd'hui que sur des structures bien en place, sur du financement d'équipement corporels.

1
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Je ne sais pas quelle est votre banque, mais lorsque je les ai démarchés pour mon projet startup industrielle certaines d'entre elles (je n'ai pas dit toutes) m'ont proposé de financer mon prototype de machines industrielles, car celui-ci rentrait directement dans le cadre de certaines aides européennes. L'une d'entre elles m'avait également proposé, si nous faisons affaire, de me mettre en contact avec une personne de la mairie de ma ville qui aurait pu me permettre d'obtenir un local, voire un terrain, moyennant un coût ridicule afin que j'y mette en place mon installation témoin. En fait, c’est pour l’avoir vécu moi-même que je recommandais à @AlexisJanicot de suivre le même parcours…

2273
1
il y a 2 ans par FredericLibaud

Bonjour,

C'est l'exception... Vous êtes "tombé" sur une personne investie et responsable, si je puis le dire ainsi.

Or ce n'est pas le cas pour tous, je parlais donc de façon général.

1
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Le banquier que j'avais rencontré à l'époque m'avait dit qu'il regrettait qu'on ne lui propose pas plus de projets comme le mien étant donné le soutient qu'apporte aujourd'hui l'Europe à l'innovation. En fait, beaucoup d'aides sont aujourd'hui disponibles. Après, comme dans toutes les professions, il y a des gens compétents et des incapables. Or, si dans le monde bancaire, il n'y a que des incapables au point où en devenir l'exception, je crois que nous avons du soucis à nous faire...

2282
1
il y a 2 ans par FredericLibaud

Bonjour,

C'est l'une des multiples raison de l'avénement des plates-formes de financement participatif et autres business angels.

Je ne pense pas que ce soit un problème de compétence en soit mais, simplement un problème de vision et de stratégie sur le long terme.

Le rôle des politiques en termes de vision économique sur long terme y est certainement pour quelque chose également.

1
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Le financement participatif nécessite la présence d'un très bon réseau en amont (basé essentiellement sur ceux qui apporteront la love money) pour que votre projet ait des chances d'aboutir. C'est peine perdue si vous comptez uniquement sur les qualités intrinsèques de votre projet pour réussir à lever l'argent nécessaire. Ce n'est donc pas exactement la même chose que le financement bancaire.

Quant aux business angels, ils interviennent le plus souvent lors d'un second tour de table, c'est à dire lorsque votre projet est lancé et nécessite plus de capitaux pour réussir. Là aussi, ce n'est pas exactement la même chose que le financement bancaire.

Personnellement, les banques que j'ai démarchées m'ont toute dit qu'ils intervenaient toujours en amont d'un dossier, c'est-à-dire à son lancement, mais qu'il ne fallait surtout pas compter sur elles dès que le projet serait lancé. La banque, elle va surtout financer la location de votre local, l'achat de vos machines, le salaire de vos employés, etc. Et tout cela, effectivement, on le retrouve en amont de n'importe quel projet d'entreprise. Par rapport à cela, plusieurs aides européennes ont été crées afin de faciliter le financement, par les banques, de tout ce que d'habitude elles ne financement pas. Ce qui explique aujourd'hui leur intérêt grandissant des banques pour les projets innovants, l'écologie, etc. Mais tout cela, j'en conviens, nécessite pour le banquier d'être "à la page" de ce qui est possible de faire via ces fameuses aides européennes...

127
1
il y a 2 ans par NaDupont

Je suis en plein dans la recherche d'aide et fonds pour mon prototypage et pour l'instant, j'adhère  à toutes les réponses que je lis, les aides publiques etc ne viennent qu'après la phase de prototypage et pour la banque idem...

captronic en effet peut aider pour la phase d'amorçage mais n'est pas suffisant pour vraiment tout financer.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.