Désormais, les entreprises recrutent des talents (on les appelait pudiquement "cadres" par le passé), mais comment s'y prennent-elles vraiment ?

En effet, comment recruter les meilleurs (puisque c'est bien la question) alors qu'ils travaillent déjà dans une autre entreprise ? 

Comment s'y prennent les entreprises en fonction de leur taille et de leur besoin ? Petites annonces, E-reputation, communication sur les réseaux sociaux, chasseurs de tête ?

Est-ce que les outils/services/produits disponibles actuellement sur le marché sont satisfaisants alors qu'une entreprise sur deux connaitrait des difficultés de recrutement.

Merci beaucoup à tous pour vos éclairages collaboratifs, cela devrait beaucoup m'aider pour proposer très vite un nouveau service innovant qui fera briller les compétences ;)

e recrutement emploi recrutement talents cadres
7
8

3 réponses

il y a 7 mois par gmaison

@oimoci pour ma part, je suis en pleine réflexion, en tant qu'Ambassadeur de Tous Entreprenants (Startup est dans le pré, Startup Lycée), pour adapter ces formats d'incubateurs éphémères pour pouvoir détecter ces profils recherchés.

Nous avons les outils, il ne manquent que les "filières" ou les entreprises en quête pour organiser un tel événement.
Le principe de ces événements, outre la possibilité de développer un projet entrepreneurial, c'est aussi de faire émerger, au sein de groupes dont la constitution obéit à certaines règles, ces fameuses "compétences douces", révélatrices d'autres choses que de la simple compétence technique. Sachant qu'il n'y a pas seulement des profils entrepreneuriaux dans ces groupes. Il y a aussi la possibilité d'avoir des coéquipiers qui apportent simplement leurs compétences.

Je travaille également sur un projet intitulé le #CodeSocial qui est aux entreprises ce que peut être le résultat de tests psychologiques individuels type Talentoday, Central Tests, etc... Et bien évidemment, la finalité c'est d'utiliser ce #CodeSocial dans le recrutement pour une adéquation entre les moteurs et valeurs d'une entreprises et ceux d'un candidat.

Nous pourrons en parler si tu veux :)

4
il y a 7 mois par olivierChaillot

Comme la perception de risque semble forte (si je me trompe ...) alors le recours à des pseudo experts (appelés également recruteurs) ou à son réseau (école, clubs de dirigeants, clubs service ,...) rassure et donne l'impression que le risque est maîtrisé ... En oubliant que par ces canaux vous obtiendrez un clone de vous ou de ce que vous avez déjà à bord ... Rappeler que c'est la différence et la diversité qui font la richesse et assurent la pérennité ... C'est à coup sûr prendre le risque de ne pas être entendu ...

4
il y a 7 mois par FredericLibaud

La question de annexe c'est comment les garder ?

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.