A l'écoute de suggestions et retours d'expériences pour redonner un coup de boost à la boîte à idées interne de l'entreprise qui est parfois tombée dans les oubliettes, alors que cette dernière peut être un outil du changement non négligeable!

créativité innovation participative
7
4

14 réponses

il y a 3 ans par oimoci
Et si l'heure de la boite à idées était passée... Edouard, je te propose de passer à l'heure du "faire" !
Chez Poult, pour répondre à @usercentric, sûrement pas de boites à idées ! Au lancement de la démarche de management de l'innovation chez Poult, nous avions travaillé avec un consultant et avions recueilli plus de 1000 idées... pour en faire bien peu de choses, une fois entre les mains des quelques personnes en charge de les transformer en réalité !
Nous avons assez vite compris que la centralisation des idées comportait structurellement 2 grosses limites :
1- Nous autres Français considérons dans notre grande majorité que les idées ont de la valeur ! Bonne blague ! Du coup, personne n'est prêt à "donner" ses idées aux autres...
2- La capacité d'innovation d'une entreprise (d'une communauté) est surtout sa capacité à démultiplier les innovations ! Centraliser les idées imposaient leur évaluation, leur sélection, et le choix de seulement quelques initiatives, frustrant par ailleurs de très nombreux contributeurs...
L'attente immense de reconnaissance par les salariés des Organisations traditionnelles est notamment liée à l'incapacité de prendre des initiatives en ayant la confiance, à priori, de ses pairs. Donner la possibilité à tout un chacun d'expérimenter, frugalement, une innovation est une belle reconnaissance et une source de motivation incomparable, tout en démultipliant les capacités d'innovation de l'Organisation, par l'apprentissage sous-jacent à toute innovation, et par la multiplicité des initiatives.
11
il y a 3 ans par BerangereTouchemann
Je connais une start up qui teste ceci actuellement : Demander à ses collaborateurs (les commerciaux) de coller chaque jour un Post it sur un tableau, et qui répond à "Voilà ce que je vais faire de nouveau aujourd'hui". Ca peut être un tout petit truc, mais c'est un engagement vis-à-vis de l'équipe et de soi-même.
9
il y a 3 ans par EdouardMortier
Tout d’abord, merci à tous pour vos réponses très constructives !
Ce que je retiens de mes recherches et réflexions sur le sujet est la nécessité de devoir réinventer le concept de boîte à idées trop individualiste et sélectif, qui veut être une « usine à idées » pour sortir des idées en quantité et espérer avoir une pépite parmi elles. Frustrant pour certains car peu d’idées sont retenues, et les critères de sélection peuvent parfois être néfastes à la créativité, stoppant la réflexion à son début.
L’idée serait donc de se tourner vers un autre concept : par exemple un espace « online » avec des ressources créatives et de réflexions (suggestions de livres, vidéos (TED Talks), etc…) avec en parallèle des actions, ateliers « offline » de co-création sur différentes thématiques pour obtenir – peut-être - moins d’idées, mais de meilleure « qualité ». Ceci en développant un environnement de confiance pour améliorer les échanges, avec la reconnaissance de chacun dans les différentes étapes de mise en place de l’idée, puis en donnant les rênes du projet au groupe à l’origine de l’idée. Cette autonomie d’initiative peut être facteur de motivation, de reconnaissance et d’engagement pour le groupe.
9
il y a 3 ans par oimoci
Alors là, bravo ! Si tu veux un coup de main, tu devrais trouver quelques alliés ici :)
3
il y a 3 ans par LydieT
Yes !!!
2
il y a 3 ans par AdrienRougier
Une bonne partie de la réponse se trouve ici : Comment réussir un concours d'innovation bit.ly/1IIqaiy
en synthèse :
une boite à idées meurt parce qu'elle n'est ni animée, ni soutenue et ni créatrice de valeur pour l'entreprise...
redynamiser sa "boite à idées" passe par :
> un concours
> un sponsor le plus haut possible
> prévoir une reconnaissance / récompense
> une gestion des idées rigoureuse
> un accompagnement pour transformer les idées en projets, etc.
> un suivi des contributions retenues (dans le cadre du concours) ou non (certaines idées peuvent ne pas être retenues dans le cadre du concours, mais pouvant malgré tout tout servir des projets en cours...)
Engagé ses salariés, c'est avant tout leur donner du sens à leurs actions...
8
il y a 3 ans par LaurenceGaillard
Beaucoup de bonnes idées dans les réponses déjà apportées, je mettrais de mon côté l'accent sur l'appropriation de cette dynamique d'innovation par les équipes afin de coupler la puissance nécessaire du sponsor avec la puissance et la viralité d'une équipe et surtout d'individus engagés dans la démarche. La boite à idée est pour moi un des éléments qui concoure à favoriser l'innovation mais elle doit s'inscrire dans la stratégie de l'entreprise et être couplée à des changements de posture à travers des formations, des séminaires favorisant l'intelligence collective, voire projective et des workshops pour rythmer la génération d'idées et mixer puissance du numérique et des interactions physiques. Je suis adepte d'un mix entre solutions low tech et high tech, telle que des board au sein de équipes pour faire vivre au quotidien la génération d'idées en parallèle d'une solution numérique. Bien sûr la partie récompense et surtout reconnaissance est cruciale pour donner envie au plus grand nombre de rejoindre la démarche.
8
il y a 3 ans par usercentric
Le concept de boite à idées m'a toujours laissé circonspect.
- Primo, dans des cultures individualistes comme les nôtres (renforcé en France avec un enseignement fondé sur l'hypersélection), la boite à idées renforce l'idée qu'une idée sort ex-nihilo d'un cerveau alors que c'est le produits d'interactions multiples, notamment avec d'autres personnes.
- Secondo, ce type de démarche peut avoir comme effet pervers de réinventer l'eau chaude comme le dit justement Philippe philippesilberzahn.com/2010/05/17/innovation-li...
- Tertio, cela me semble être l'expression d'un management inabouti. Cf les entreprises libérées que connaît bien @oimioci , notre cher skiller master, si les collaborateurs sont d'emblée considérés innovateurs en puissance, les idées circulent sans boite car de multiples opportunités d'expression existent déjà. Mais je suis quand même curieux de savoir s'il y en a une chez Poult.
Qu'on l'appelle boite ou autrement, voici ce que je suggère :
- favoriser un dispositif collectif, qui multiplie les rebonds, les associations d'idées et conduit donc à récompenser une équipe plutôt qu'un individu et si l'équipe est pluri-disciplinaire, c'est encore mieux (attention à ne pas renforcer les silos internes).
- il serait intéressant qu'un tel dispositif contribue à faire ressortir les projets dormants qui sont toujours très nombreux. Cf l'histoire du Post-It chez 3M qui fut une erreur dont le dossier fut exhumé et exploité 10 ans plus tard.
8
il y a 3 ans par ArnaudLemoine
La boite à idées, c'est un outils d'innovation. C’est d’abord un acte de management pour créer au sein de l’entreprise les conditions de cette innovation participative :

Susciter chez chaque collaborateur l’envie de participer et de proposer des idées,
Écouter, examiner les propositions, les tester et les mettre en œuvre chaque fois que cela est pertinent,
Rendre compte des idées non retenues et toujours remercier,
Valoriser ceux dont les idées ont été prises en compte.

Bref.. que cela soit pris au sérieux et non pas juste un acte de management bidon.

Cdt
5
il y a 3 ans par ACTIBIZZ
en passant...une initiative intéressante : Noospher, la boite à idée numérique!
1001startups.fr/startup-noospher/
5
il y a 3 ans par gmaison
Comme le dit @LaurenceHuyghe, les idées présentées sont toutes excellentes. Elle y rapporte aussi la récompense et la reconnaissance. @AdrienRougier parle également de "sponsoring au plus haut niveau". J'y ajouterais le fait que celui qui propose l'idée soit également celui qui "pilote" sa réalisation.
En effet, une boîte à idées qui n'est suivi en rien "d'incarnation" n'est rien. Dans une logique entrepreneuriale, une idée n'est rien (fut-ce la meilleure "sur le papier") tant qu'elle n'est pas réalisée.
Si l'idée est sélectionnée par un jury de l'entreprise ALORS toutes les personnes pouvant être impliquées dans l'idée (opérationnels, management, direction, fonction support) doivent accompagner le "porteur de l'idée" pour la réaliser. Ceci amène la reconnaissance, récompense et création de valeur. En outre, cela introduit le concept d'intrapreneuriat au sein d'une organisation et de la même manière est un outil pour "casser" les silos intérieurs à l'entreprise.
5
il y a 3 ans par RomainChambonnier
Je partage les réponses déjà données.
Une boîte à idée est un excellent moyen d'apporter du changement et de l'innovation au sein de l'entreprise. Cependant pour que cela fonctionne il faut que les collaborateurs soient impliquées dans sa mise en oeuvre et surtout puisse en sentir les effets. Les résultats doivent être montrés.
Il faut donc que les personnes ayant eu une idée pertinente soit reconnues et assurer un suivit rigoureux des projets issus de la boîte à idée. Si l'on montre que ces idées aboutissent à quelque chose de bon pour l'entreprise cela incitera l'ensemble des collaborateurs à participer.
4
il y a 3 ans par LionelBruel
Bonjour ! Pour activer les fils d'idées : conférences Ted, à regarder ensemble ou à part. Egalement l'invitation de profils extérieurs, de conférenciers motivants, porteurs de success stories (ex. : www.lespetitsdoudous.org). Ca c'est pour faire re-partir désir, envie de cohésion et "reine des facultés" (Baudelaire). Autre élément, à la suite : un wiki. Là c'est pour implémenter les idées. Avec un wiki, tout le monde peut lancer des actions correctives, préventives, ainsi que de nouvelles pistes, que les collègues améliorent et précisent au fil de l'eau. Le wiki est un outil concret d'amélioration continue et d'apport frais de contenus. Viennent dans la foulée un scoring continu (vote pondéré) et un rétroplanning des choses opportunes (items d'action, avec une métrique, un budget, un qui-fait-quoi). Stimulation, wiki, tableau physique, avec lignes claires.
3
il y a 3 ans par LydieT
Je partage globalement les différentes réponses. Je ne compte plus le nombre d'initiatives lancées et abandonnées ou tombées en désuétude dans l'entreprise. Les raisons essentielles sont :
* la boite à idées est une initiative purement hiérarchique et descendante;
* il n'y a pas de sens à cette initiative et les collaborateurs n'en voient pas les bienfaits pour eux
* beaucoup d'idées très peu actions mises en oeuvre
* pas d'animation régulière
* pas de responsabilisation du collaborateur à l'origine de l'idée lors de sa mise en oeuvre
* pas d'implication de l'ensemble de la ligne hiérarchique, ce n'est pas juste un truc pour les collaborateurs dont les managers s'exclus
Autant je pense que cela peut être intéressant et que le concept est bon, autant la mise en oeuvre d'une telle démarche est complexe dans l'animation et la mise en oeuvre auprès des équipes, et dans la durée.
3
il y a 3 ans par RomainChambonnier
@AdrienRougier devrait avoir un avis sur la question :)
2
il y a 2 ans par HGAD_Consulting

Comme le dit @oimoci , la principale problématique a résoudre n'est pas d'obtenir des idées, des améliorations, mais d'avoir le processus et le système de gouvernance associé pour animer tout le processus, filtrer les sujets et les déployer en projets ou améliorations simples vers les métiers et surtout le plus important, mettre en avant tout les apports / bénéfices pour tous, ainsi que les porteurs d'idées et les chefs de projet.

Il faut des ressources dédiées, une implication du management de tous les jours et une vraie impulsion de la direction.

J'ai moi-même lancé un programme d'amélioration continue, avec un ROI positif dés la première année, mais cela représentait 3 temps pleins pour un site de 1000 personnes et des heures d'études dans les métiers.

C'est positif, très bien perçu si la considération de chaque suggestion ou idée est le pilier fondamental du système mis en place: mettre le collaborateur au coeur !!

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.