Bonjour à tous,

Mon projet de startup spécialisé dans la conception et dans la fabrication de composants électroniques de type microcontrôleur, microprocesseur et DSP vient d’être sélectionné par le programme TechTheFutur de Bagnols sur Cèze. Je fais donc partie des dix finalistes.

Le 21 et 22 septembre 2019, je suis convié à un week-end d’accélération, mais je ne sais absolument pas comment m’y préparer, sachant qu’a la fin de ces 2 jours intensifs, 3 startups seront choisies et suivies pendant 9 mois.

Auriez-vous quelques judicieux conseils à me prodiguer ?

D’avance merci pour tout.

Cordialement,

Christophe Fantoni

Pour aller plus loin :
TechTheFutur : entreprendre.mines-ales.fr/bagnols/

accélération bagnols sur cèze ourano préparation techthefutur
3
2

3 réponses

il y a 10 mois par ArnaudLemoine

Ne prépare pas trop.. car c'est souvent une remise à plat de beaucoup de chose (dont le modèle éco)..Juste un bilan de ce que tu as fait, de ce qui a fonctionné et moins bien fonctionné afin de ne pas refaire 2 fois la même chose.

2
il y a 10 mois par ChristopheFantoni

Merci pour ces premiers éléments de réponses.

Remarque pour @JoyceMarkoll : Derrière le programme TechTheFutur, il y a bien évidemment l'École des mines d'Alès, mais également Orano. Et Orano, c'est en fait le nouveau nom d'Areva. Oui, oui, le fameux spécialiste français du nucléaire !
Donc, savoir que mon projet de composants électroniques écologiques intéresse le numéro 1 français du nucléaire, je dois dire que ça m'a fait vraiment tout bizarre. Mais pourquoi pas...

2
il y a 10 mois par ChristopheFantoni

Le week-end d'accélération approche à grand pas...

Et surprise : L'École des mines d'Ales va mettre à ma disposition un chauffeur, alors que - et ça c'est le paradoxe - je vais me déplacer en bus pour aller de Nîmes à Bagnols sur Cèze (histoire de monter l'exemple quand on porte un projet écologique).

De plus, je vais loger sur place dans un gite rural (que je viens de réserver), alors que Orano (ex Areva) me proposait de prendre une chambre dans le château local pour 100 € la nuit.

C'est dingue, car le week-end n'est pas encore commencé qu'il me laisse déjà des souvenirs ;)...

1
il y a 10 mois par usercentric

Jette un coup d'oeil au référentiel Innovation Facteur 4 dont on va publier la version finale prochainement. Je t'envois en privé cette dernière version non maquettée mais plus synthétique.

2
il y a 10 mois par ChristopheFantoni

Merci bien.

J'attends votre document synthétique avec grande impatience.
En attendant, je vais regarder le référentiel Innovation Facteur 4.

Notez que dans le programme d'accompagnement TechTheFutur, il existe une réelle différence entre ce qui est indiqué sur la page officielle et les quelques vidéos que l'on peut trouver sur Internet.

Sur la page officielle, on a réellement l'impression que l'on va être épaulé, assisté, que l'on va rencontrer pas mal de monde - bref que l'on va accélérer le plus possible - alors que sur les vidéos que l'on trouve en ligne, on a davantage  l'impression que c'est NOUS, les porteurs de projet, qui allons accompagner les élèves de L'École des Mines d'Ales dans la réflexion qu'ils pourraient avoir sur notre projet.

1
il y a 10 mois par usercentric

ah ah :-) Christophe toujours ton esprit caustique ou aiguisé, tu nous raconteras... :-) J'ai pas ton courriel. Tu peux m'écrire à dpansu@fing.org

2
il y a 10 mois par ChristopheFantoni

J'ai commencé à lire votre référentiel Innovation Facteur 4 et je trouve que vous avez beaucoup de courage de vous attaquer à l'écologie en entreprise. D'ailleurs, toutes les personnes influentes que j'ai eues l'occasion de rencontrer par rapport à mon projet - très basé sur l'écologie - m'ont toujours dit qu'il s'agissait là d'un simple argument marketing (sic).

De plus, avant même que ne commence TechTheFutur plusieurs coachs me l'ont confirmé oralement. Sur le coup, je me suis dit "c'est mort pour moi" avant même que cela ne commence. Le problème, c'est que tout mon projet reposait sur l'écologie, avec notamment le développement de composants électroniques verts (et donc dotés d'une empreinte carbone quasi-nulle), et une mise en avant de la low-tech permettant de redonner vie à d'anciennes technologies (mais pour d'autres usages). Mes produits se devaient également d'être d'une fiabilité et d'une efficacité efficiente (puisque basés sur des technologies ayant déjà fait leurs preuves), donc totalement à l'opposé de l'obsolescence programmée actuelle, au point où cela a intéressé le patron d'Aréva/Orano, présent dans la salle, qui m'a demandé si je comptais proposer des versions militaires de mes composants. Réponse de ma part : oui. C'est là que j'ai su que c'était gagné.

En résumé : pour qu'un projet écologique séduise, il faut qu'il soit global. Sinon, pour tout le monde, c'est effectivement du marketing.

1
il y a 9 mois par usercentric

Merci Christophe pour cette réponse.

Mon constat est que nous atteignons un point de bascule actuellement. De l'écolo-washing de plus en plus d'organisations souhaitent aller plus loin. Pour plusieurs raisons dont une importante en interne : bcp de collaborateurs sont en recherche de sens et s'ils veulent les garder ou attirer du sens neuf les dirigeants ne peuvent plus se contenter de faire de la com. Sans parler des dynamiques entrepreneuriales qui poussent aussi dans ce sens.

Votre conclusion est cohérente : pas d'issue sans vrai projet en profondeur. Et il me semble que vous avez un galop d'avance.

1
il y a 10 mois par ChristopheFantoni

C'est avec grand plaisir que je vous annonce que mon projet a été primé au concours TechTheFutur de 2019 (de là à dire qu'il est sorti "vainqueur", je trouve aujourd'hui le terme un peu trop fort. Je préfère dire qu'il fut le premier des trois projets sélectionnés).

À présent, je vais être suivi pendant 9 mois par le personnel de l'École des Mines d'Ales ainsi que par son réseau professionnel, tout en bénéficiant du soutien financier d'Orano (ex-Areva).

1
il y a 10 mois par ArnaudLemoine

Bravo

2
il y a 10 mois par ChristopheFantoni

Merci, M. @ArnaudLemoine .

La prochaine étape correspond à la réception du plan de route que je vais être amené à suivre durant les 9 prochains mois.

En attendant, je termine de mettre à jour ma structure (d'un point de vue administratif et juridique) afin de pouvoir faire plus facilement la transition entre ma microentreprise actuelle et ma future SAS.

2
il y a 10 mois par usercentric

Félicitations !

2
il y a 10 mois par ChristopheFantoni

Merci @usercentric .

1
il y a 9 mois par ChristopheFantoni

Voilà. Mon premier rendez-vous pour l'accompagnement TechTheFutur (Orano) vient de tomber. Il aura lieu le lundi 21 octobre 2019, à 9h, sur Nîmes. Et, pour ne rien vous cacher, je ne sais absolument pas quoi à m'attendre.

1
il y a 9 mois par ChristopheFantoni

Comme prévu, j'ai eu ce lundi 21 octobre mon premier rendez-vous avec l’école des Mines d’Alès/Orano (le nouveau nom d’Areva donc) ainsi qu’avec la société qui va m’accompagner au cours des 9 prochains mois.

Il en est ressorti deux choses : que l’école des Mines d’Alès va bien pouvoir m’aider pour toute la partie propriété intellectuelle (ex : dépôt de marque, R&D, dépôt de brevet, etc) et que pour un projet comme le mien, je ne demandais pas assez au niveau financier (sic). J’étais parti pour 200 000 €. A priori, je pourrais avoir bien plus, mais uniquement si je suis capable de le justifier. Visiblement, il existerait des tonnes d'aides qui ne sont accessibles aux porteurs de projet que s'ils sont accompagnés.

La suite, c’est-à-dire le prochain rendez-vous, a été fixé au 8 novembre à 15h.

1
il y a 9 mois par ChristopheFantoni

Voilà. Je viens d'avoir mon second rendez-vous avec l'École des Mines d'Alès/Orano ainsi qu'avec la société qui va m'accompagner. Pour l'instant nous en sommes toujours aux présentations, même si ces derniers ont commencé à chercher dans leur carnet d'adresses les laboratoires (ou les sociétés) qui pourraient m'aider.

Le prochain rendez-vous a été fixé au jeudi 14 novembre, à 16 h.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.