Trouver un partenaire financier est souvent nécessaire pour accélérer le développement de sa start-up. En France, il se dit qu'il est relativement facile de lever des fonds pour accompagner le lancement de sa start-up, mais que cela se complique ensuite, faute d'investisseurs... Dans le cas présent, on parle de quelques centaines de milliers d'euros (quand même !).

Un créateur d'entreprise ne cherche généralement pas seulement de l'argent, notamment dans le numérique, mais un véritable partenariat avec des investisseurs en mesure d'apporter plus que des fonds.

J'ai du mal à croire que la réponse se limiterait à son propre réseau, dans un monde aussi ridiculement petit que celui-ci...

Et je suis sûr que vous avez des pistes ! Merci !

financement partenaire start up
4
4

7 réponses

il y a 3 ans par olivierChaillot
La recherche est d'autant plus complexe que tu cherches à trouver dans le même partenaire des compétences différentes. Ceci n'est pas impossible mais rend l'exercice plus complexe.
les financiers n'ont pas la compétence technique que tu recherche en général. et les partenaires ayant la compétence technique que tu recherches n'ont pas les ressources financières ou n'ont pas l'intension de les investir chez toi ... tout de suite.
chercher un partenaire technique qui a les moyens de participer au capital se fait plus facilement dans un second temps, une fois les activités démarrées ... avec un risque (ou une opportunité, c'est une question de point de vue) que le partenaire veuille acheter l'ensemble du projet et ne laisse à l'équipe qui a porté le projet qu'un strapontin ...
le partenaire financier recherche un retour sur investissement qui se traduit par une promesse de plus value à la sortie (la sortie est donc prévue dès le départ), alors que le partenaire technique recherche souvent la maitrise d'une technologie qui constituera un élément lui permettant de mieux maitriser un facteur clé de succès de son secteur ... il recherche donc un avantage concurrentiel ...
les objectifs poursuivis sont différents, tu as plus de probabilité de trouver ce que tu recherches dans deux partenaires que dans le même ...
A ta disposition
2
il y a 3 ans par oimoci
Merci Olivier. C'est toute la problématique des fonds corporate actuellement qui tentent de résoudre l'équation, mais qui étouffent les start-ups plutôt que de se mettre "à leur service" avec leurs énormes ressources financières et techniques.
1
il y a 3 ans par olivierChaillot
Eh oui, nous vivons dans un monde construit sur un principe qui s'appelle le capitalisme libéral ... comme toi, je n'ai pas choisi et il faut faire avec ! Ce principe repose sur une concurrence libre et non faussée (entre autre, mais je fais simple ici) qui induit que quand je vend, mon concurrent ne vend pas et inversement ... ce qui induit que les rapports de forces en place impliquent un principe simple : "UN BON CONCURRENT EST UN CONCURRENT MORT" ...
Donc, un fond corporate a pour objectif ??? de tuer la future concurrence dans l'oeuf ??? non, je dois me tromper ????
toujours à ta disposition ;)
2
il y a 3 ans par Hervemary
Bonjour Jérôme,
je suis d'accord avec @olivierChaillot.
Difficile de faire du trouver à la fois un partenaire financier et industriel en même temps.
Ce dont il faut se souvenir quand on fait appel à un investisseur, c'est que l'on achète du temps. Pour faire en 6 mois par exemple, ce qu'une société pourrait faire elle même, toute seule, par ses propres moyens, mais en deux ans et plus. Et prendre le risque de passer " à coté de son marché".
Donc si je résume, il faut idéalement, un modèle éco qui tourne, en croissance, avec un marché actuel potentiel à, la hauteur de l'invest.
C'est la démarche idéale car la startup est bcp plus maître du rapport de force, les risques sont moindres et l'objectif clair. Du coup, cela coûte bcp moins cher aux créateurs en termes de capital.
Sauf à disposer d'un marché et d'un modèle économique prévisionnel si séduisants, qu'il permet de faire jouer la concurrence entre les fonds. Mais généralement, si c'est le cas, ils savent te trouver...

Tu connais l'adage : « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis » :)
2
il y a 3 ans par oimoci
Bien d'accord ! Merci Hervé :)
1
il y a 3 ans par PatriceCAZALAS
Si il s'agit "seulement" de quelques centaines de milliers d'euros, les Business Angels constituent un bon mix compétences/réseau/financement.
2
il y a 3 ans par ThierryMerquiol
La finance participative est une alternative qui n'est pas un second choix... ;-)
2
il y a 3 ans par ReneDEMAREZ
J'ai vu des start up accompagnées par leur investisseurs, ça ne marche pas forcément tout le temps, sur celle que j'ai pu observer, sa croissance était tellement forte (2M€ de CA en 12 mois) et son besoin en BFR tellement important (500K€) qu'au bout d'un moment (14 mois pour être précis) il s'est retrouvé seul. Merci les grand donneurs d'ordre du batiment qui l'ont fait mourir en faisant durer les règlements. Vous imaginez la suite les anges meures, les banques tournent la tête etc..... heureusement toutes les histoires ne sont pas comme celles-ci mais j'aurais tendance à dire prudence car les entrepreneurs sont trop souvent en mode Piranhas!
2
il y a 3 ans par GuillaumeBeuvelot
pour skiller ? ou d'autres sujets ?
1
il y a 3 ans par oimoci
A date pour Skiller en ce qui me concerne mais j'espère que les échanges peuvent profiter à tous ;)
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.