Comment trouver un webdesigner.euse  qui soit enclin.e à s'investir sur un projet de création d'entreprise en timefunding ?

C'est à dire en investissement en temps et avec rémunération différée et/ou part de la société future ! 

Cela semble délicat à trouver, même pour un projet ambitieux et qui porte de belles opportunités.

startup webdesigner invetissement en temps
4
3

3 réponses

il y a 9 mois par ChristopheFantoni

En gros - et avec des mots simples -, vous cherchez quelqu'un qui est prêt à travailler gratuitement pour votre société en création.

Je vous rappelle que "tout ce qui est gratuit n'a pas de valeur". Donc, logiquement, puisque votre société est en création, c'est cette absence de valeur qui prône aujourd'hui sur les parts sociales / les actions de votre société. C'est d'ailleurs pour cela que vous pouvez les mettre aussi facilement sur la table (et c'est aussi un bon moyen de faire hurler votre avocat lorsqu'il sera question de rédiger le fameux pacte d'actionnaires. En effet, celui-ci verra d'un très mauvais œil le fait que vous soyez prêt à faire rentrer n'importe qui au sein des associés de votre société). 

De plus, les webmasters et les wedesigners, ce n'est pourtant pas ce qui manque (et je sais ce que c'est pour l'avoir été pendant quelques années). Le problème, c'est beaucoup d'entre eux en ont un peu marre de travailler gratuitement (ou quasi-gratuitement) tant le webmastering / le webdesign est un boulot chronophage.

Si vous voulez en trouver un, et rapidement, c'est bien simple : il va falloir le rémunérer, au moins un peu, et ne compter sur lui que de manière partielle (puisque vous ne serez pas son seul client). Je ne vois pour l'instant que cette solution.

3
il y a 9 mois par Marc

Bonjour Christophe et merci pour ce feedback. 

La valeur d'un projet ne se mesure pas seulement en par sociale et en capital et l'on peut penser s'y investir par ce qu'il correspond a des aspirations profondes. La valeur perçue, le potentiel du projet, ces forces et opportunités sont aussi à considérer. Par ailleurs, l'artiste qui s'investie dans la création d'une œuvre le fait sans garantie que son œuvre aura de la valeur un jour.. Bien sur nous se sommes pas là dans ce contexte mais il à de cela tout de même. Pour répondre à votre question, je ne cherche pas à intégrer au projet n'importe quel profil. Les compétences sont un des requis et l'adéquation de la personnalité avec celles de l'équipe est pour moi essentielle. C'est d'ailleurs un des aspects considéré par les investisseurs, l'équilibre et l'harmonie de l'équipe. 

Enfin je recherche une personne qui s'investisse en temps après avoir analysé le potentiel et les chances de réussite du projet, autrement dit , qui soit investisseur au même titre qu'un financier. Plusieurs personnes qui m'étaient totalement inconnues auparavant ont déjà rejoint le projet dans ce mode là, c'est donc possible.

2
il y a 9 mois par ChristopheFantoni

Ce feedback était essentiellement lié à mon expérience professionnelle, soit 10 ans dans le monde des startups (après un début de carrière chez DELL, puis chez IBM) et près de 15 ans dans le monde artistique.

Depuis septembre 2019, je reviens dans le monde des startups. Je pensais d'ailleurs que le secteur aurait un peu évolué, mais il s'avère - d'après ce que j'ai pu constater  - que les interactions entre l'artistique et le technologique sont toujours autant problématiques. Le dernier exemple en date : un webdesigner français qui me demande près de 2000 € pour me faire le logo de ma société. À peine l'avais-je rangé, qu'il me faut déjà ressortir ma tablette graphique pour m'occuper moi-même de mon futur logo. Je l'ai d'ailleurs montré au webdesigner qui m'a répondu, en le voyant, que je n'avais finalement pas besoin de lui.

Ce qu'il faut retenir de cette mésaventure, c'est que dès que vous avez besoin d'une compétence que vous n'avez pas (ou que vous n'avez plus), vous devez la payer pour l'avoir. Dans le cas contraire, c'est-à-dire sans argent, vous devrez vous débrouiller seul.

2
il y a 8 mois par olivierChaillot

Je ne savais pas que l'esclavage était rétabli ? !!! travailler sans être payé, voire en payant (puisque l'heureux élu devra acheter des parts de la société pour laquelle il va donner du temps !!!) ...

Si vous envisagez en plus l'usage du fouet, je vous conseille d'aller voir du coté des lieux fréquentés par les SM (Sado-Maso) qui devraient arriver à prendre du plaisir à vous rejoindre !!!

Quant à la question du paiement différé, en pleine période de réforme des retraites ! je dois dire que j'admire votre humour :)

1
il y a 8 mois par Marc

Qui a parlé d'achat de part de la société ? Merci de vos remarques constructives !

1
il y a 8 mois par olivierChaillot

Toute l'ambiguïté est bien là ! vous parlez de "payer" en part sociale (et donc de faire entrer des associés au capital) mais vous les appelez "collaborateurs" !!! ???

Vous "payez" car vous transformez une dette sociale (salaire ? mais alors, qui paye les charges sociales ?) ou une dette de fournisseur (mais alors il faut une facture et l'émetteur de la facture paye des charges ?) en tout état de cause ladite dette est bien utilisée pour "acheter" des parts sociales ? A moins que vous n'inscriviez des "livraisons à vous même" dans le bilan, montant qu'il faudra alors amortir ensuite avant de les incorporer au capital ... au bout de plusieurs années ... mais alors vous n'offrez pas de part sociales ... mais un compte courant ? ou alors, pouvez vous m'expliquer le montage ?

et, à partir du moment où ces "prestataires/employés" sont devenus associés, comment se gère la relation ? entre associés ? de hiérarchie avec les "prestataires/employés" ? les collaborateurs comme vous les dé-nommez ?

bref, je suis dans l'expectative ! pouvez vous m'indiquer le montage retenu ? j'aimerai apprendre, je connais des clients qui seront intéressés par des solutions telles que vous semblez avoir développé.

merci de votre réponse

1
il y a 8 mois par Marc

Rien n est fait a ce jour mis a part des projections et une référence a timefunder.fr

1
il y a 8 mois par ChristopheFantoni

Malheureusement, le montage sur lequel travaille @Marc est aujourd'hui assez classique dans les startups disons, "modernes", où l'équipe fondatrice - n'est plus une équipe dirigeante - mais plutôt une équipe qui est le plus souvent composée de personnes amenant chacune une compétence bien particulière. Il existe donc automatiquement une relation de subordination entre associés (et non plus une relation d'équité comme cela doit être le cas).

Ce type d'équipe fait que dès qu'il y a un peu d'argent qui rentre dans la société, chacun veut immédiatement sa part afin de se rembourser du temps investi. Difficile donc de capitaliser quoi que ce soit afin de faire grossir l'entreprise.

Aujourd'hui, une structure d'accompagnement comme "Réseau Entreprendre", qui aide plutôt pas mal pour l'obtention de grosses aides/subventions, de financements bancaires conséquents, examinent de très, très près les équipes fondatrices afin d'éviter d'aider ces sociétés qui ne créeront pas d'emplois (alors que c'est le but premier de "Réseau Entreprendre") et se contenteront d'alimenter les comptes bancaires des fondateurs / associés.

Pour éviter les dérives, une solution consiste le plus souvent à payer un peu (au moins 50 %), et à compléter ce paiement par le biais de parts sociales / d'actions. D'ailleurs, beaucoup de très grosses sociétés, comme DELL ou IBM, fonctionnent de cette manière-là (où la part salariale représente toutefois 90~95% du salaire, alors que les actions ne représentent que 5~10%).

2
il y a 8 mois par olivierChaillot

impossible de trouver le site !!! merci de donner un lien... par contre, j'ai trouvé une vidéo (vimeo.com/188266504) qui explique le concept et parle de contrat... donc je repose ma question : quelle montage avez vous fait ? quel contrat avez vous proposé et signé avec vos sous traitants ? quelles règles de valorisation ? ... bref, un peu de concret s'il vous plait pour m'instruire.

1
il y a 8 mois par Marc

Rien n est fait a ce jour hors mis des questionnements et des projections. Je me suis basé sur le site timefunding.fr

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.