3 réponses

il y a 4 ans par Julien_
Je me sens touché par cet article !
Mais je me demande : est-ce que ça a un sens de dire "mais, on est nul, et les américains ils sont forts !" ?
Au dela d'un coup de gueule, qu'est-ce qui empêche la France de faire mieux que ce qu'elle fait ?

Je crois qu'il y a un problème culturel de fond. Un exemple qui m'a touché : je suis un grand adepte de Reddit, un énorme "forum" classé par votes (américain, 730 millions de visiteurs uniques par an, contenu de qualité).

En gros, tu publies ce que tu veux, et si on trouve que c'est bien, ça se voit, sinon non.

Je me suis demandé pourquoi il n'y avait pas d'équivalent français. J'ai fait mes recherches, et il y en a eu.

L'un d'eux s'appelait "fuzz". Pourquoi est-ce qu'il a fermé ?
Parce qu'un utilisateur a partagé un lien vers un site qui parlait d'une célébrité qui sortait avec une autre => vie privée => on condamne l'éditeur => trop risqué => l'éditeur ferme...
(pour ceux que ça intéresse : rue89.nouvelobs.com/2008/04/01/la-condamnation-... )

On a beaucoup de soucis :
- légaux : je veux faire un truc, mais je suis responsable de tout ce qu'il se passe... ah bon ?
- comportementaux : partager ses compétences professionnelles ? mais on va me voler mon savoir !
- structurels (lenteur administrative, inefficacité des instances politiques,...)

Maintenant, on fait quoi ?
9
il y a 4 ans par gmaison
Comme @oimoci, j'ai confiance en l'espèce humaine.

En outre, comme je l'ai dit, je pense que c'est aux entrepreneurs de (re)prendre la main en disruptant tout ce qui peut être disrupter. Je pense sincèrement qu'une autre politique est possible et que ce seront les entrepreneurs qui la mèneront et qui mettront en place cette nouvelle politique.

Un par un, l'ensemble des monopoles, des filières, des réseaux de valeurs sont en train d'être chamboulés (transports avec Uber & blablacar, hébergement avec AirBnb, voiture avec OSV, Google cars, ...). D'autres filières vont également être touchées très rapidement. Cela va impacter forcément ... tout ! à la différence des révolutions industrielles précédentes, cette transition se fera *très* rapidement.

Alors quoi faire ? il faut tout simplement continuer à entreprendre, à construire de nouvelles choses qui obligent à voir différemment (comme Skiller), reprendre l'ensemble des évidences et, à la mode Design Thinking, remettre en cause chacune de ces évidences en montrant, créant des alternatives.

Mais à la différence de "c'était mieux âââvant", là, ce sera dans le collaboratif, le coopératif et le partage, avec le souci de liberté et surtout de le faire ensemble.
4
il y a 4 ans par gmaison
Je suis d'accord !

Nous avons été tellement biberonnés au Plan et à l'Ingénierie que nous en avons oublié les "visions", les "mondes meilleurs", les rêves et la folie des grandeurs ! Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Or, nous en avons plus que les capacités. Mais pour cela, je pense que c'est aux entrepreneurs de s'emparer de ces futurs souhaitables avec le politique en soutien et non en guide ou mentor ou je-ne-sais-quoi !

merci pour la mention en tout cas :)
8
il y a 4 ans par oimoci
Je suis plutôt optimiste, notamment, parce que comme le dit l'auteur, 2/3 de la recherche est publique en France et qu'elle est de qualité !
Et j'ai surtout confiance en l'humain, couplé aux moyens nouveaux apportés par le numérique, pour ne pas se satisfaire du présent !
Partout, de nouvelles initiatives incroyables ! Certes, elles sont souvent locales, mais beaucoup ont un potentiel intrinsèque de démultiplication...
Et je pense même qu'on peut "tordre" le système actuel pour qu'il se mette peu à peu au service de ceux qui sont prêts à essayer !
Reste à créer les conditions de collaboration éventuelle entre ces initiatives...
(je me prends un peu pour Miss Skiller ce soir ;) )
7
il y a 4 ans par Charlene
Bonsoir,

@oimoici j'espère vraiment voir ce que tu dis se développer, vraiment car c'est en voyant des initiatives comme Skiller que je retrouve de l'enthousiasme pour la France.
4

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.