Bonjour, 

A près plusieurs pivotage, avancées et changements de directions, je me lance ENFIN, 

Je vais faire du conseil en commerce et marketing pour les producteurs et distributeurs locaux, principalement basé dans le sud ouest (j'habite nouvellement à Toulouse). 

La grande question des STATUTS de l'entreprise : SASU / EURL??? 

Je suis indemnisé par pôle emploi jusqu'à 2019, et si l'activité fonctionne bien, je préfère embaucher et développer l'entreprise plutôt que de me rémunérer d'ici 2019.

Les différents experts comptables rencontrés m'ont tous conseillés des statuts différents... et donc je demande votre avis et expérience.

La solution la plus pertinente semble de me lancer en SASU (pour éviter le mini forfaitaire du RSI) et de basculer si nécessaire en EURL en année 3.

Qu'en pensez vous?

PS: je suis déjà bien renseigné sur les différences decouverture/charges SASU/EURL + prévoyances complémentaires.

entrepreneuriat lancement statuts juridique & social
4
5

7 réponses

il y a 2 ans par olivierChaillot

2 réponse à ta question :

1-le statut SASU me semble le plus souple et approprié compte tenu des infos disponibles ...

2-rapproche toi et adhère! à la CPME, tu y trouvera un super réseau d'entre-aide, et un support juridique compétent ils sont 55 rue louis bréguet (à montaudran)

4
il y a 2 ans par CecileChave

Bonjour,J

J'avais la même problématique quand je me suis lancée en juillet 2015. J'ai eu des conseils d'un réseau de création d'entreprises et de connaissances et j'ai opté pour le statut de SASU qui est le moins contraignant. En particulier, on m'a conseillé de fuir tout ce qui dépendait du RSI. L'avantage de la SASU, quand on n'est pas salarié, si on ne gagne rien, on ne paie rien...

Bon courage,

Cécile

4
il y a 2 ans par BUROPOLESERVICESLABEGE

Attention, en SASU on est obligé de cotiser un minimum, pour être "couvert" (sécurité sociale), même si on ne se verse pas de salaire.

Idem si on est TNS, on cotise le minimum (sécurité sociale, retraite), même si on ne se verse pas de rémunération.

1
il y a 2 ans par CecileChave

oui, bien sûr. L'avantage de l'ACCRE c'est d'être exonéré de tout ça pendant 2 ans :-)

1
il y a 2 ans par EdouardBarkhausen

Merci pour vos réponses.

J'ai choisi la SAS pour me lancer. cela est plus souple et pas de cotisations RSI minimum.

publication au JO la semaine prochaine. :)

3
il y a 2 ans par EURLLSCONSULTING

Bienvenu dans le monde de l'entrepreunariat en format société et longue route pour ton projet !

1
il y a 2 ans par olivierChaillot

Bienvenue dans la "WORLD COMPANY" !!

1
il y a 2 ans par ACTIBIZZ

Bonjour EdouardBarkhausen, j ai 'suivi' le même parcours que toi, sans hésiter j'ai opté pour la SASU ; durant les mois de ton indemnisation (à ce sujet, j ai opté pour le maintien des droits Pôle emploi et pas pour l'option du capital), tu peux constituer ta trésorerie nerf de la guerre, ou embaucher. Aussi,en tant que Président assimilé salarié indemnisé par Pôle emploi, tu peux récupérer des 'IK' indemnités kilométriques (sans trop abuser quand même). Bon démarrage++

3
il y a 2 ans par laetitia

J'ai opté pour l'hébergement de mon activité en couveuse (contrat CAPE) pendant toute la durée de mes droit à l'ARE.
Multiples avantages, dont entre autre celui de conserver l'intégralité de mes indemnités en me faisant "rembourser" les revenus de mes missions sous forme de frais (non imposables).

3
il y a 2 ans par EdouardBarkhausen

Merci à tou-te-s pour vos réponses. Cela me conforte dans mon choix de sasu, et de me concentrer sur le développement de l'activité. 

@olivierChaillot  Bonne idee la cpme. Je vais les contacter.  

2
il y a 2 ans par EURLLSCONSULTING

Je ne déroge pas aux commentaires des autres Skillos !!! : SASU !

Vous pouvez "abandoner" vos droits Pôle Emploi si vous souhaitez récupérer un capital (qui sera de 45% de vos droits restant au moment de la création !)... Si vous n'avez pas de sous de côté, ça peut aider !!!!

De plus vous demanderez aussi l'exonération des charges patronales de votre salaire (limitée à 1,1 du SMIC) pour baisser les charges de votre structure.

Enfin, en tant que créateur d'aurez peut-être droit à des prêts courts mais qui peuvent vous aider ! Pensez en 1er lieu à réaliser un prévisionnel.,

Si vous souhaiter,  je peux vous accompagner dans votre démarche, contactez moi en MP.

Bien cordialement.

Laurent SOULA

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.