Avez-vous des expériences où vous avez réussi à déployer une culture d'innovation dans un grand groupe, alors que vous n'aviez pas les responsabilités pour? Est-ce une utopie?

accompagnement innovation conduite du changement grands groupes industriels intrapreneur
6
3

5 réponses

il y a 4 ans par JeanLestang
Bonjour,
l'innovation « par la base » peut difficilement s'imaginer sans un accompagnement (ou une certaine bienveillance) vu du haut.
Innov'Acteur est une association qui promeut l'innovation participative. La fameuse « boîte à idée », vous connaissez ?
www.innovacteurs.asso.fr/
J'ai connu cette association il y a un mois lors de la remise des prix où j'ai été récompensé pour avoir proposé puis mis en œuvre la tenue de « Brown Bag Lunch » (l'idée est de faire venir un expert adepte du partage d'information pendant la pause déjeuner). Initiée sur Toulouse, l'idée a été reprise sur les autres sites informatiques, avec comme support de communication le réseau social interne. Et comme moteur le dynamisme de ceux qui organisent les événements localement (à ce jour 26 événements sur 3 sites, avec plus de 750 participants).
Ici l'innovation tient dans le fait d'avoir fait sortir les gens de leur cadre de travail habituel.
Pour revenir à ta question, je pense que l'innovation ne se décrète pas. Elle a besoin d'un terreau favorable, où l'expérimentation (et donc l'échec potentiel) est vue comme une opportunité d'apprendre. Par ailleurs on ne fait plus rien seul, mais en réseau : partager, partager, et encore partager...
Ma devise : « Essayer, c'est courir le risque de réussir. »
Au passage, un vivier de gens adeptes du partage, orienté informatique : www.brownbaglunch.fr/
et RH : rh.brownbaglunch.fr/
7
il y a 4 ans par SEUILS
Merci Jean d'avoir fait connaître ici ce réseau BrownBagLunch.fr.
2
il y a 4 ans par Lynda_Longeau
Bonjour Guillaume, je n'ai pas eu cette expérience en particulier mais selon moi, une culture d'innovation est comme son nom l'indique très dépendant de la culture de l'entreprise. Quelle est la culture déjà en place ? Existe-t-il un véritable sponsorship autour de ce projet ? Quel est le sentiment actuel de la "base" ? Se sentent-ils "autorisés" à apporter de nouvelles idées ? En ont-ils le temps ? Existe-t-il un espace dédié ? Sait-on de quoi on parle quand on parle d'innovation (produit, Business model, management...) ? Quel est leur degré d'autonomie ? Autant de questions qui doivent être étudiées de près avant de se lancer dans une stratégie de déploiement de la culture d'entreprise. Comme tout changement, il ne se décrète pas. Je ne pense pas que ce soit une utopie. Par contre, il faut s'assurer d'avoir le soutien nécessaire, le temps et les moyens. Voici un début de réponse.
6
il y a 4 ans par GuillaumeBOTHIER
Merci pour cette réponse complète. Je comprends qu'il faut une approche prudente et structurée. Ma boîte a une culture "humaine" assez forte, mais est aussi en ce moment une "cash machine" comme disait @gmaison. J'espère pouvoir me servir de cet aspect humain pour en déployer tout le potentiel créatif. Difficile de rester les bras croisés quand on voit ce potentiel!!
3
il y a 4 ans par LaurenceGaillard
Bonjour Guillaume,
j'ai la particularité d'avoir initié une démarche d'innovation et de partage dans un grand groupe avant de créer ma propre société pour proposer ce type de transformation aux entreprises en agissant de l'extérieur en tant que conseil. Tu as du noter que j'ai employé le terme initié et pas déployé car j'ai pu embarquer des équipes marketing, communication, R&D dans une approche de l'innovation collaborative mais l'absence d'un sponsor suffisamment moteur et une position fonctionnelle et non hiérarchique n'ont pas permis un réel déploiement au regard de la culture de ce groupe.
Comme l'évoque Lynda, plusieurs facteurs sont déterminants dans la conduite du changement, la culture de l'entreprise, la stratégie de l'entreprise et la place de l'innovation, le rôle d'un sponsor convaincu et puissant, la fixation claire d'objectifs, les moyens pour former, accompagner, le temps pour transformer. La démarche ne peut fonctionner que s'il y a une conviction forte au niveau management qui doit lui même créer les conditions permettant aux personnes des ses équipes de changer de posture si cela est nécessaire pour s'inscrire dans cette dynamique d'innovation.
Nous avons accompagné un de nos clients sur ce chemin de cette transformation pour installer cette culture d'innovation. Il faut accepter de passer par de multiples étapes pour mobiliser, former, mettre en mouvement, accompagner les équipes et savoir entendre les interrogations et les doutes à la fois des managers et de leurs équipes quand on parle, pro-activité, autonomie, volontariat pour constituer des groupes projets autour de projets innovants. La relation au temps est cruciale et il a une vraie satisfaction à regarder le chemin parcouru au bouts de quelques mois.
4
il y a 4 ans par LudovicLhuissier
Nous avons réorganisé l'entreprise (200 personnes) il y a deux ans en créant notamment une entité (Direction) Innovation. J'en suis le responsable / animateur / directeur.
Je pense que l'incarnation du sujet est importante pour légitimer les actions volontaristes indispensables pour faire évoluer la culture interne. A mon avis, c'est plus difficile de le faire sans cette responsabilité affichée, assumée par la Direction et incarnée (donc budgétée) par une ou plusieurs personnes.
Ensuite, le challenge principal me semble-t-il est de ne pas s'enfermer dans cette structuration puisqu'on cherche précisément à ce que l'innovation soit partout, par tous, tout le temps !
Je pourrai de raconter mon expérience personnelle à l'occasion (skiller night ?) ou sur ce forum si tu le souhaites
3
il y a 4 ans par SEUILS
Bonjour Guillaume,

Ta question est très importante, car elle exprime les limites du modèle managérial dominant, lorsqu'il s'agit de maximiser la réalisation du potentiel de ses ressources humaines.

Les personnes qui trouvent les moyens de dépasser ces limitations, ont de l'or dans les mains.

Si tu es d'accord, plutôt que de te répondre directement en racontant mon retour d'expérience, j'aimerais éclairer ta lanterne en initiant une conversation socratique sur la situation que tu décris.

Mon ami et Skiller @gmaison connaît et apprécie ce processus, j'espère que ce sera ton cas aussi :-D

Par avance, merci de ne pas t'étonner si au début, mes questions semblent pour le moins... enfoncer quelques portes ouvertes. En rebondissant sur tes réponses, j'apporterai des points de vue complémentaires, lesquels ouvriront de nouvelles questions (de moins en moins "naïves").

Cette approche est nécessaire pour explorer *ensemble* les causes et les effets, et pour relier solidement ces effets à des causes parfois éloignées - tant il est vrai qu'on éteint mieux un feu en maîtrisant sa cause :-D

Voici ma question pour démarrer:
De ton point de vue, qu'est-ce qu'un grand groupe ?
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.