J'ai souri hier quand notre cher site m'a donné le choix entre deux tags : Numérique et / ou Digital.

J'ai mon point de vue sur la question et je vais probablement en écrire un billet sur mon blog... mais avant celà j'aimerais m'alimenter de vos points de vue.

Numérique est il, de votre point de vue, différent de digital ?
Synonymes ?
Digitial, de la racine digit chiffre ou digit doigt (tablette)
Anglicisme versus Gallique (langue des Gaulois)...

A vous lire...

Thomas


www.mobix.fr

Cloud and mobility Solutions

digital numerique
6
1

13 réponses

il y a 3 ans par NicolasVITRY
Numérique : french !
Digital : pas french... et si french : rapport avec le doigt :-)
6
il y a 3 ans par cecilevarin
une reponse à la c..
"digital" fait funcky,et c'est tonique , grace à la consonne dentale :DigitAAAAAle c'set mâle :)
numerique fait vieillot , et sonne mou si mou: nu mais rique
bon c'est vendredi hein :)
5
il y a 3 ans par FabriceT
fabrice.thiroux.free.fr/num%C3%A9rique_ou_digit...
4
il y a 3 ans par Julien_
Pourquoi tu ne prends pas les pouces pour compter ? En comptant de manière binaire dans l'ordre "classique" (du pouce vers l'index, en rajoutant les combinaisons supplémentaires où les doigts sont baissés), on peut compter de 0 à 1023.
J'ai un ami qui avait appris ça en prépa. C'était soit disant "pratique"...
1
il y a 3 ans par FabriceT
Les pouces sont utilisés pour marquer le dépassement de capacité et le signe (à déterminer s'il s'agit d'un complément à 1 ou à 2). Cela fait donc également 1024 (2¹⁰) possibilités.

Mais c'est ridicule à côté d'une adaptation en octal du système duodécimal digital (base 12 utilisant les 3 phalanges de 4 doigts). Avec beaucoup de travail et de souplesse, on peut arriver jusqu'à 7777₍₇₎, ou encore 4095 (2¹²) possibilités par main et 16.777.215 (2²⁴) possibilités pour les deux mains, sans même utiliser les pouces.
2
il y a 3 ans par ArnaudLemoine
... pourquoi choisir... ? Fromage et dessert ! Numérique et digital
4
il y a 3 ans par MissSkiller
Miss Skiller s'est interdit de trancher le débat, on ne coupe pas les doigts sur Skiller ;)
Nous verrons bien quel est le choix des Chères Skilleuses et des chers Skilleurs :)
3
il y a 3 ans par PascalW
Bonjour
Instinctivement j'utilise "numérique" le plus souvent dans mes échanges en particulier technique mais j'avoue sans soucis utiliser aussi Digital en particulier quand je parle du phénomène en vogue aujourd'hui d' "entreprise ou de fonction digitale" pour faire une différence avec l'ère numérique dans laquelle je travaille depuis longtemps.
Je suis aussi de formation électronique et les afficheurs 7 digits (ou segments) ont pas mal rythmés ma jeunesse.
Il y a eu aussi un temps où je reprenais ceux que scannaient un document leur disant qu'ils le numérisaient.
J'avoue donc sans honte donc une sorte de snobisme (chez moi) pour décrire le mouvement actuelle en particulier quand je ne suis pas certain de bien voir la différence avec "avant".
Je plaide coupable.
3
il y a 3 ans par MickaelRuau
En tant que développeur informatique, je trouvais idiot d'utiliser le terme digital.
Pour moi, il s'agissait d'une mauvaise traduction littérale de l'anglais. Et d'un faux-ami (cf "digit" = nombre).

Puis j'ai commencé à fréquenter des personnes du marketing et de la communication, et je me suis fait expliquer ce qu'elles entendaient par "digital". Elles m'ont expliqué qu'elles utilisaient à dessein ce terme, pour souligner la transformation globale que la généralisation des smartphones et tablettes a amené dans la communication au sein de l'entreprise et avec le consommateur.
Je dois avouer qu'aujourd'hui encore j'ai du mal à cerner exactement ce que recouvre la fameuse "transformation digitale".
Il y a certainement une utilisation excessive de cette expression, comme des néologismes "uberisation" et "kodakisation".
Mais je trouve maintenant parfaitement légitime l'usage de ce terme.
3
il y a 3 ans par FabriceT
Peu importe les arguments utilisés pour en justifier l'usage, il s'agit d'un faux-ami. Devra-t-on utiliser l'empreinte digitale pour quantifier le résultat de la transformation digitale d'une entreprise ?

On peut déployer autant d'efforts qu'on voudra pour justifier usage de digital, pour que « ça fasse sens » selon l'expression consacrée, il ne s'agit que d'un anglicisme corporatiste (une expression linguistique limitée à une corporation), de la même manière que malle ou poche sont des régionalismes. Mini-jeu, trouver le sens régional de ces mots et l'utiliser hors de la région d'origine.
2
il y a 3 ans par AmelMiaoulis
"La transformation digitale" est un terme à la mode qui passera bientôt comme les autres termes qui ont fleuri un peu partout dans la bouche de ceux qui ne comprenait pas le sens. Je te rejoins totalement sur cette utilisation excessive.

Pour ma part, j'utilise ce terme dans ma pratique professionnelle car elle a un sens auprès de mes interlocuteurs venant du marketing ou autres. En revanche, face à une DSI j’emploierai plutôt le terme "Transformation numérique" qui est pour moi la plus juste. C'est dans ce sens où je rejoins totalement les informaticiens et les réponses qui ont été donné dans cet espace.

Sinon, voici ma petite explication tel que je perçois "la transformation numérique" (digitale) :

"Utiliser et implémenter les meilleurs outils informatiques existant dans le numérique pour améliorer les performances d'une entreprise".
Ces outils sont divers et variés (cloud, logiciel en ligne, Data, site internet, social média...).
Le but : augmenter les performances sur les ratios temps/budget.
Il y'a une idée de transversalité dans le sens où tous les services sont touchés : DRH, Commercial, marketing, logistique...

Dans les années 80/90, les entreprises ont basculé vers l'implémentation de logiciels pour une meilleure gestion de leur entreprise (présence de lieux physique des installations informatiques ) . Aujourd'hui, on bascule vers une numérisation de ces fameux logiciels dit "en ligne" (disparition de ces lieux )
3
il y a 3 ans par gmaison
selon l'usage consacré, le digital concerne toute la sphère portée par internet là où le numérique embrasse plus large et s'intéresse également à des outils non reliés à l'internet mais faisant usage de l'informatique ou de réseaux (informatiques).

Donc le digital est un sous-ensemble - importante certes ! - du numérique.

Vois le numérique comme un paradigme faisant usage de matériel électronique et de logiciel. Le digital en serait une "incarnation" sous la forme de l'Internet et de tous ses possibles.
3
il y a 3 ans par AmelMiaoulis
C'est génial de lire sa réponse avant de l'écrire ^ ^
2
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Pour compléter ce qui a déjà été dit :
Je pense que digital est un terme plus adapté quand on l'associe à la transformation des organisation, à la communication, ... et donc plus globalement à l'usage que font les gens du numérique.
2
il y a 3 ans par PierreMetivier
Je viens de poser la même question, sans savoir qu'elle était déjà présente. Répondu dans un article "Tri sélectif, cryptage et digital : et si nous utilisions les bons mots ?" La réponse est dans le titre :)
2
il y a 3 ans par AmelMiaoulis
Le terme digital est très souvent employé par les commerciaux, marketers contrairement au numérique qui est un terme utilisé plutôt par les informaticiens.
Je pense que c'est une question de perception.
Si on se place d'un point de vue informatique il est davantage question d'architecture, de fonctionnement, de développement pour construire un écosytème qui sera utilisé par le "Réseau Informatique: INTERNET "

Si on se place d'un point de vue marketing, commerciale..., il est plutôt question de support média (écran, smartphone, tablette, phablette...) et d'utilisation de ce support par le client (utilisation du doigt sur les écrans pour déclencher une action de sa part).

Le terme digital comme il a déjà été si bien défini dans ce lieu, est une mauvaise traduction. Elle soulève néanmoins une question plus profonde qui est : Quel est l'usage qu'on fait du numérique aujourd'hui ? Outils de communication, de commercialisation, de support média...

Pour ma part, c'est aujourd'hui un peu tout à la fois. Chacun se l'approprie et le définit à son image et usage.
5
il y a 3 ans par Helene
Ben voilà :) pour le fromage et le dessert : www.franceinfo.fr/emission/les-cles-du-nouveau-...
2
il y a 3 ans par NicolasVITRY
:-)
1
il y a 3 ans par usercentric
Je constate que digital est très utilisé par les start-ups et quelques leaders d'opinion de la sphère de l'innovation... numérique. Numérique est davantage utilisé par les institutionnels, les chercheurs et les acteurs associatifs. Mais il y a encore des résistants qui emploient encore TIC voire NTIC ce qui fait désormais super-ringard.

J'ai un jour posé la question à Francis Pisani, journaliste spécialiste du domaine et multi-lingue parce qu'il employait le mot "digital" et son choix était motivé par le fait que selon lui le mot digital était moins connoté que numérique : il faisait moins peur*, moins technologique peut-être donc plus accessible aux néophytes lorsque vous évangélisez.

Et comme l'on dit certains intégrant probablement une dose de familiarité due au développement des écrans tactiles : le retour du tangible, du matériel rassure à l'inverse d'un "numérique" plus conceptuel, dont l'abstraction favorisait cette aliénation au réseau tentaculaire qui terrorise certains primo-utilisateurs.

*paradoxal quand on sait que la Digitale est une plante dont la préparation peut être toxique, voire mortelle ; rappelons-nous l'affaire de la digitaline qui défraya la chronique...
2
il y a 3 ans par FredericLibaud
Pour ma part, c'est la même chose, la même thématique...
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.