Bonjour Skillers, je cherche un moyen ludique et innovant d'enseigner les user stories dans le cadre d'une formation SCRUM. Merci pour le partage de vos idées.

methode agile scrum user story
6
4

3 réponses

il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Mon premier conseil : parler français. Car personnellement, user story (ou users stories), je ne connais pas. Et si je vous dis ça, c'est que le meilleur moyen pour un enseignant de bien se faire comprendre de ses élèves (ou de ses interlocuteurs), c'est — normalement — de parler la même langue qu'eux. Imaginez que je vous réponde en Chinois (en Mandarin plus précisément) ou en Japonais, vous me diriez : « mais je ne parle pas la langue »…

Bref, avec une jolie question en français, je pense que vous aurez une multitude de réponses dans la même langue. ;)

323
3
il y a 2 ans par JYReynaud

Bonjour Christophe, je donne ce cours en anglais. De plus, la seule traduction que je connaisse est "récit utilisateur", que je ne trouve pas très heureuse lorsque l'on sait ce qu'est une "user story". Elle n'est pas souvent utilisée ni dans les cours en français, ni dans les ouvrages sur ce thème. Elle est décrite ici.
Donc, si tu sais comment enseigner de façon ludique et innovante un récit utilisateur, je suis preneur.

2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Skiller est à la base un site français (notez-le .fr dans le nom de domaine). Et il me semble donc logique, surtout pour un formateur, de parler dans la langue du site pour bien se faire comprendre des Internautes qui le fréquentent. Ici, nous sommes plusieurs — à commencer par moi-même — à nous battre afin de ne pas nous faire submerger par l'anglais pour un peu tout et n'importe quoi. C'est d'ailleurs une règle d'or au Québec où les mots anglais doivent systématiquement être francisés. Mais malheureusement, cela ne semble plus l'être — depuis déjà bien longtemps — en France. Et je le regrette. Sincèrement.

1077
2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Maintenant, et pour commencer à répondre à votre question, il est assez difficile d’enseigner de manière ludique quand on ne connait pas le niveau des élèves que l’on a en face de soi. L’aspect ludique permet le plus souvent de faciliter la bonne compréhension d’une notion, mais ce n’est pas parce qu’une information est comprise qu’elle est forcément retenue. C’est pour cela que l’enseignement ludique — que j’ai pratiqué durant 3 ans dans des écoles où les élèves étaient en grande difficulté scolaire — doit être mis en parallèle avec des outils facilitant la mémorisation. Donc, pour répondre plus précisément à votre question : quel est déjà le niveau — le profil si vous préférez — de vos élèves ? Je sais, par expérience, que la majorité des gens disposant déjà d’une certaine intelligence, ou ayant fait un certain nombre d’années d’études universitaires, ne feront jamais ce que je leur demande de faire lorsqu’une notion complexe est abordée avec ma méthode. Par contre, avec les autres, vous pourrez être sûr que tout sera retenu quasi instantanément.

1455
1
il y a 2 ans par JYReynaud

Ce sont des ingénieurs en informatique principalement.

1
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Malheureusement, c'est un peu vague comme réponse. Par exemple, j'ai pas mal d'ingénieurs en informatique dans mon entourage. Il y a en de très, très bons, avec qui je peux discuter "technique" et d'autres qui sont vraiment mauvais où dès vous leur parlez "programmation" ils se braquent comme si je venais de dire un gros mot. Quand je leur parle, je ne peux donc le faire de la même manière, en utilisant les mêmes références culturelles, le même vocabulaire... alors qu'ils sont tous censés avoir le même niveau. Pour faire simple : vos ingénieurs sortent-ils tous de Grandes Ecoles ? Et si "oui", lesquelles ?

1457
1
il y a 2 ans par martin

Je crois que Dilbert vient de trouver la réponse (désolé pour l'usage de l'anglais). dilbert.com/strip/2017-02-06

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.