Après une déconvenue de refus car pas diplômé, je me pose cette question. J ai bien mon avis, mais le votre m'intéresse.

diplomés recrutement passionne
4
5

9 réponses

il y a 2 ans par EtienneZulauf
Pour recruter régulièrement des développeurs web, nous (mon associé et moi) avons deux visions :
- le passionné sera certainement plus compétent et efficace tout de suite sur les technos du moment, mais quid sur les prochaines technos ?
- le diplômé (ingénieur) a appris à apprendre : il restera efficace dans le temps. Mais il y a une longue formation à prévoir à l'embauche.
Les deux situations se valent.
Sauf qu'un passionné peut se révéler se mettre à niveau très efficacement.
Du coup, on a quand même une préférence pour le passionné :-)
C'est pour ça qu'on ne met plus de niveau d'étude requis dans nos offres.
4
il y a 2 ans par PascalW
Bonjour,
C'est une question qui me poursuit également. Avec le temps le problème du diplôme s'efface au profit de l'expérience (...et celui de l'âge s'installe).
Maintenant, pour avoir travaillé en équipe et participé à des recrutement, je répondrai que si j'ai le choix... ni l'un l'autre.
Je m'explique, ce que j'ai cherché ce sont des gens avec qui je pouvais travaillé efficacement donc je cherchais des gens motivés par la mission à accomplir. On peut trout à fait être passionné et s'ennuyer ferme dans une mission.
De la même manière un diplômé peut ne pas se sentir valoriser par la mission.
Mon objectif est (était) de délivrer la mission le mieux possible avec une équipe aussi cohérente que possible.
Donc je vais avoir tendance à l'entretien à voir
- si le passionné est capable de se restreindre aux actions qui lui sont confiés. Un danger est qu'il dise au client que ce qu'il veut faire est nul! (ca m'est déjà arrivé avec un "taliban" de Linux
- si le diplômé peut accepté l'idée qu'un diplôme ne donne aucune prérogative particulière. un danger est qu'il ne s'implique pas dans la mission parce que considérant qu'il vaut mieux (ici aussi j'ai rencontré le cas avec un jeune diplômé).
Voilà maintenant moi aussi je reçois des refus parce que mon diplôme ne correspond pas aux critères de l'entreprise. Je n'ai pas de recette miracle mais en me positionnant sur des postes atypiques ou en mettant en avant mon expérience, j'arrive (un peu) à décrocher des entretiens. Ensuite comme je n'ai pas un très bon caractère, je mets de plus en plus souvent les pieds dans le plat auprès des chargés de recrutement qui m'appelle en leur demandant si des diplômes de plus de 20 ans avaient une importance pour eux parce que cela serait contraire à ce que je peux rechercher de la part d'une entreprise. C'est un peu radical mais au moins les choses sont claires et quand l'interlocuteur veut aller plus loin c'est motivant.
3
il y a 2 ans par FredericLibaud
Surtout quand le chargé de recrutement à quasiment la moitié de votre âge...

Frédéric Libaud, Expert en Numérique
3
il y a 1 an par Aurelie

OUI !!!!! Et peu importe que le recruteur soit votre aîné ou votre cadet de 20 ans...les quinquagénaires et le marché de l'emploi c'est encore un autre sujet...et pas des moindres. 

1
il y a 1 an par PascalW

Bonjour Aurélie,

Pour info (et sans doute par coquetterie) je suis un quadra ! j'ai déjà assez de soucis comme ça, et j'espère que je pourrai passer à la dizaine supérieure en douceur et en poste

:-)

2
il y a 1 an par Aurelie

et BIM les pieds dans le plat :) Je sais que quadra c'est déjà tout un programme sur notre charmant marché de l'emploi :) allez hauts les coeurs !

2
il y a 1 an par FredericLibaud

De toute façon, il ne faut pas se faire d'illusion !

Nous allons être la dernière ou tout du moins, l'une des dernières générations a, en tout cas pour certains, connaître des carrières complètes en tant que salariés.

Compte tenu des évolutions économiques et sociétales, et tout le monde est d'accord la dessus, la micro-entreprise va devenir la norme. Et même le chargé de recrutement en tant que fonction, finira bien par être un indépendant.

Ce qui veux dire aussi que nous exercerons au cours de notre carrière plusieurs métiers, ce qui est déjà le cas pour certains. Cette richesse en termes d'expérience est bénéfique pour soi mais, aussi dans le cadre des interactions personnelles et professionnelles. On peu dire que ça ouvre l'esprit, alors qu'un cursus souvent très balisé. Comme quand on sort d'une grande Ecole, aurait plutôt tendance à enfermer les esprits ! En tout cas chez certains.

Les écoles vont devoirs évoluer/muter également, les formations se transformer, nous y retournerons tout le long de notre vie... il va donc falloir apprendre à apprendre !

Quand aux recrutements, à la recherche de compétences... on va revenir aux bonnes pratiques. Le bouche à oreille, la recommandation !

Alors oui haut les coeurs... rien n'est finit, ce n'est qu'un éternelle recommencement depuis quelques 10 milliards d'années ! Car l'homme peu s'avérer très imaginatif.

1
il y a 2 ans par HenriLefevre
Un vrai débat français ! J'ai la chance que notre laboratoire d'expérimentations dans lequel je travaille mise sur les personnalité, les passions et la fibre entrepreneurial davantage que sur les diplômes ! Mais la bascule mettra du temps, surtout du côté des RH ! Work, as we know it, is dead ;)
3
il y a 1 an par Aurelie

Mais laissez les RH tranquilleuuuh bon sang de bon soir :) j'ai plus souvent entendu un manager jurer que telle école (souvent la sienne...) est la meilleure et ne vouloir que des diplômés de SON école chérie que des "RH" chercher un diplôme à tout prix. :) mais bon...ce n'est qu'un avis hehe

2
il y a 2 ans par ArnaudLemoine
Cela me rappelle deux discussions
skiller.fr/question/9344
et
skiller.fr/question/12906

A++
2
il y a 2 ans par AlainPASQUIER
Merci, je vais lire cela avec intérêt.
1
il y a 2 ans par JoyceMarkoll
Eh bien j'oserais dire après avoir lu une page ou deux de ton blog, que tu as été mal orienté dans ta carrière. :-)
2
il y a 2 ans par AlainPASQUIER
Pour tout dire, le blog est né du conseil de ma psychologue du travail lors d'un bilan de compétences. Écrire n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais cela me sert de défouloir et me permet de garder mes lectures et connaissances à jour, garder l’œil et l'esprit ouvert.
3
il y a 2 ans par JoyceMarkoll
Le contenu dénote un esprit inventif tourné vers l'humour. Tu devrais creuser ? :-)
La lecture de ces quelques pages, y compris ta page de motivation et ton CV m'ont fait passer un bon moment et beaucoup rire ! Merci !
2
il y a 2 ans par FredericLibaud
Bonjour,

Vaste débat/sujet dans un pays ou le diplôme à une telle valeur. Le diplôme ne fait toutefois pas la valeur des personnes tant d'un point de vue humain, que de des compétences réelles et du parcours professionnel.

Frédéric Libaud, Expert en Numérique
www.libaudfrederic.fr | blog.libaudfrederic.fr
2
il y a 2 ans par RomainChambonnier
Vaste débat... Au niveau de l'entreprise je ne sais pas je peux parler du cas de mon école d'ingénieur qui recrutait avant sur dossier et donc sur la passion (école spécialisé sur un secteur particulier). Il y a 3/4 ans le recrutement est passé sur concours avec un concours commun et du coup la passion n'était plus le facteur déterminant. En quelque sorte on s'est retrouvé avec des "premiers de la classe" pas spécialement passionné, qui voulait juste apprendre qu'importe ce qu'ils apprenaient.
L'ambiance générale s'en est ressenti et même les interactions dans les cours.
J'imagine que cela peut être similaire dans le monde de l'entreprise
1
il y a 2 ans par AudreyDufresne
Bonjour Alain,
si tu ne l'as pas déjà lu : www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/02...
1
il y a 1 an par Aurelie

Je pense qu'un diplômé passionné sera parfait :)

Blague à part...Quel type de poste était-ce ? Quelles compétences spécifiques attendaient-ils de ce diplôme ? Était-ce vraiment l'absence de diplôme l'argument réel pour motiver le refus ? À quel moment est intervenu le refus ? A la réception du CV ou après un entretien ? 

Je sais... Le principe de répondre à une question par une question est chiant mais bon...de quoi parle-t-on ?

Qu'est-ce qu'on entend par passionné ? Expérimenté autodidacte ? Ou inexpérimenté et intéressé et curieux ? 

Bref, vous me ferez 2 copies doubles :) 

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.