Selon l'article du site canadien www.decimal.ca :

www.decimal.ca/fr/expertise/excel.htm

Excel serait le logiciel le plus dangereux au monde !

Partagez-vous cette affirmation ?

Avez-vous vécu des expériences confirmant cette théorie ?

excel logiciel de gestion outil de pilotage outil informatique danger
3
2

6 réponses

il y a 3 ans par FredericLibaud

Bonjour,

Excel n'est pas plus dangereux que Calc ou Multiplan en son temps !

C'est l'usage qui en est fait, comme dit d'ailleurs dans l'article.

Excel et bien d'autres outils on des usages dévoyés par méconnaissances des utilisateurs des fonctions proposés et de l'existence d'offres logiciels répondant au besoin. La notion de budget est également à mettre dans la balance et c'est souvent une question de facilité. On prend ce que l'on a sous la main pour faire le job...

Au-delà de ça aucun logiciel n'est parfait, ni infaillible... il est issue de la main de l'homme et aucun n'est parfait. Il faut garder un oeil critique sur les données entrantes, traitées, ainsi que les résultats.

Ce type de d'outils est conçu pour réaliser des tâches plutôt simples, non couvertes par des solutions spécialisées. Donc par exemple, ne pas gérer ses clients, ses stocks, faire sa facturation, etc. avec, semble être plutôt une bonne idée !

Frédéric Libaud - Expert en Numérique | Administrateur, référent pour la région ouest et responsable SI de CINOV - IT
www.libaudfrederic.fr | blog.libaudfrederic.fr | www.cinov-it.fr

3
il y a 3 ans par ClaudeTapparo

Tout à fait d'accord.

1
il y a 3 ans par PascalW

Bonjour,

Il me semble un peu facile (et sans doute un peu à la mode) de laisser croire à un péril Excel, en particulier quand on vend des solutions alternatives...

il ne faut oublier qu'Excel a contribué à démocratiser l'usage de l'informatique et reste souvent un dernier espace où l'utilisateur peut être un peu "créatif" en fabriquant assez simplement ses propres outils.

Si on reprend la liste des reproches:

  • Le risque d’erreurs est très élevé - Une erreur dans une équation peut être fatale; => Cela ne semble pas spécifique à Excel
  • Un outil sans automatisation, ni auto-vérification. L’utilisation excessive des fonctions de copier/coller, d’un tableur à un autre, accentue le risque d’erreurs; => je ne comprend pas ce qui est pointé ici: le copier/coller? (dangereux partout)  l'autovérification ? (je ne vois pas ce que c'est) le manque d'automatisation? (et les macros alors?)
  • Beaucoup de financiers utilisent abusivement et à leurs dépens les tableurs mis à leur disposition, très souvent incomplets; => voila une affirmation qui mériterait d'être argumentée
  • Un grand nombre de personnes dépendent d’Excel. => nouvelle affirmation gratuite
  • Une perte de temps à programmer, formater, réorganiser les formules et les fonctions, tester la programmation;=> la solution vendue par l'auteur fonctionne d'instinct à coup sûr?
  • Les tableurs ne sont pas adaptés aux exigences spécifiques d’une entreprise, aux changements de procédures et à la complexité des transactions à programmer; =>SAP ne l'est pas davantage
  • Les tableurs deviennent rapidement non-crédibles, compliqués à opérer et à maintenir (difficulté de pérennité); comme tous les outils avec beaucoup de customisation
  • Des erreurs humaines lors de retranscriptions manuelles (0,8% à 1,8%); est ce vraiment une particularité d'Excel?

Inutile d'aller plus loin cette liste à la Prévert alterne les arguments de vente avec les affirmations trop générales ou infondées...
Sans être un fervent défenseur de ce produit, je suis le premier à préconiser une certaine prudence dans son utilisation. Mais je dois lui reconnaître aussi la richesse de ses fonctionnalités, sa capacité d'import/export de données, ces capacités graphiques. Ce côté "couteau suisse" a fait sa popularité mais fait aussi qu'il ne peut pas remplacer les outils spécialisés.

Je crois enfin que nombre de choses ne serait pas du tout informatisé si les entreprises n'avaient pas d'outil comme celui-ci; les budgets ne sont pas infinis.

Alors qu'on nous promet une révolution digitale des métiers, est ce qu'Excel n'est pas l'un des premiers outils à avoir révolutionné les usages dans ces métiers?
 

3
il y a 3 ans par LudovicLhuissier

Le titre de ta question ma interpellé car je suis un utilisateur parfois exigeant avec excel. L'argumentation est intéressante... jusqu'à ce que l'auteur nous vende son produit :(

Cela dit, je dirais qu'excel, comme tous les outils informatiques qui peuvent sembler promettre la lune en toutes circonstances, doit être suffisamment maîtrisé pour comprendre ce qu'il fait... et ce qu'il ne fait pas. Je produis des logiciels ou j'en achète pour faciliter la vie de mes collègues et je reste toujours stupéfait face au manque d'investissement dans la compréhension du fonctionnement du logiciel. On attend désormais qu'un logiciel fasse tout et anticipe tous les cas d'usage, de surcroît avec un fonctionnement simple et intuitif.

Je pense qu'il faudrait améliorer la culture informatique générale pour limiter les risques de désagréments auxquels excel ou d'autres logiciels peuvent conduire.

2
il y a 3 ans par EURLLSCONSULTING

Excel est arrivé par la réflexion, le savoir et la connaissance de l'homme, et c'est ce même homme qui lui en demande plus que pour ce qu'il a été  initialement conçu.....

L'homme est plus dangereux qu'Excel, il suffit de regarder autour de nous...

2
il y a 3 ans par ClaudeTapparo

Bien dit Laurent !

1
il y a 3 ans par martin

C'est exactement cela.

1
il y a 3 ans par ChristopheFantoni

Et nous en sommes encore là. La question me rappelle réellement les débuts de l'informatique pour tous où l'on pensait, un peu naïvement il est vrai, que l'ordinateur était capable de tout faire...

2
il y a 3 ans par ClaudeTapparo

J'aime bien le terme "naïvement". C'est la base du problème.

1
il y a 3 ans par EtienneZulauf

Bonjour,

En tant que concepteur d'applications métier sur mesure, j'ai tendance à dire qu'Excel est souvent à la base de bien des process très importants et personnalisés dans les entreprises, mais que quand on en a atteint l'une de ses nombreuses limites, on est mûr pour passer chez nous. C'est donc notre meilleur vendeur :-)

Je pense que ce que dit l'article est vrai d'un côté, mais que les bugs dans les logiciels censés apporter plus de contrôles font également beaucoup de tort. Il doit être difficile de juger s'il y a plus d'erreurs humaines dans Excel que dans la conception et dans les usages des progiciels et leurs impacts respectifs sur l'économie mondiale.

Ceci dit, les logiciels doivent avoir des cas de tests métier, des tests unitaires pour rester évolutifs et une ergonomie limitant les erreurs de compréhension. Si "on" (clients par manque de budget, développeurs par manque de compétences) ne faisait pas l'impasse sur ces "bonnes pratiques", les erreurs toutes catégories confondues pourraient être 10X moins fréquentes. Et ce n'est pas possible en l'état dans Excel.

2
il y a 3 ans par ClaudeTapparo

C'est clair, net et précis.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.