Je connais certaines personnes sur Skiller qui à coup sûr savent de quoi il s'agit. Mais si vous n'avez jamais lu un texte de la Nétiquette, et avez tout de même travaillé votre "savoir être virtuel", à savoir les bonnes règles d'usage de la communication à travers internet, peut-être serez-vous intéressés par la toute première RFC (Request For Comments) à ce sujet.
Qu'en pensez-vous ? Connaissez-vous dans votre entourage professionnel ou non professionnel des personnes qui pourraient en tirer parti pour améliorer leurs méthodes ?

communication mails nétiquette usages internet
8
4

4 réponses

il y a 1 an par christophedenos

En tant que conseil en e-réputation ce sujet est un préambule à toute formation.

Comme dit Arnaud Lemoine ce n'est pas toujours le cas.

Ce qui m'amène à dire que l'éducation numérique avec un grand E et un grand N est plus que nécessaire à notre époque.

4
il y a 1 an par ArnaudLemoine

oufffff... je respecte la netiquette.. par contre, mes correspondants qui m'envoient des mails qui ne respectent pas ce minimum de savoir vivre, de savoir communiquer, de bon sens sont généralement envoyé à la poubelle... sans réponse

2
il y a 1 an par usercentric

Envoyez-vous un petit message pédagogique ? Rappeler la NFC en apprendrait bcp à certains ?

2
il y a 1 an par JoyceMarkoll

@usercentric : oui, tout à fait. :)

1
il y a 1 an par StephanieOuvry

re-oufff, vous m'avez répondu :)

1
il y a 1 an par olivierChaillot

La réponse directe à ta question est "OUI".

Je suis parti du principe que l'éducation que j'ai reçue (réputé comme "bonne"), un peu de bon sens et de politesse et une attention particulière à la qualité des informations, données et autres avis ou remarques ... échangées devraient permettre des relations de qualités ...

Bref, je suis un cuistre de base qui se soigne ... je prendrai peut-être le temps de lire la nétiquette ... quand je serais "grand" ;)

2
il y a 1 an par JoyceMarkoll

Cher Olivier, tu es déjà grand. :D

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

En ce qui me concerne, c'est assez simple : je travaille beaucoup avec l'étranger et quand je reçois un e-mail (essentiellement en anglais, mais il m'arrive d'en recevoir aussi en chinois ou en allemand), mes interlocuteurs vont toujours à l'essentiel pour que l'on puisse facilement se comprendre. Si j'avais plus de fournisseurs ou de clients français, je serais sans doute un peu plus sensible à la nétiquette, mais comme j'utilise l'e-mail comme un outil pratique (ex. : transmission de mon numéro IBAN, confirmation des invoices envoyés par mes fournisseurs étrangers, etc), et non comme un outil de communication (dans le sens de "relationnel"), cela ne me dérange pas outre mesure.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.