Rien n'est impossible, il s'agit d'une offre, certes un peu complexe en termes de développement, auriez-vous confiance et selon quels critères ?

analytics marketing sécurité et maintenance sécurité informatique crm/erp
4
4

5 réponses

il y a 2 ans par EtienneZulauf

Je préfère un acteur qui a pignon sur rue, depuis un certain temps, quitte à en payer le prix. Les solutions émergentes qui ferment ou n'évoluent plus par manque de moyens, j'en décourage le plus de clients possibles. Et généralement leur propre expérience a déjà fait le boulot. Alors c'est triste à dire, mais les grandes solutions du marché sont fiables, elles sont mises à jour quand la législation l'impose, elles ont un service client disponible et formé, elles évoluent un peu chaque année... C'est trop important pour prendre le risque d'avoir des ennuis.

Maintenant, il y a des alternatives, les solutions "open source", mais il n'y en a pas tant que ça car il faut des intégrateurs qui assurent la maintenance sur place. Nous partons actuellement sur iDampiere, on verra bien. Y a une communauté mondiale, au moins sur la technique ça suivra quelques années encore.

3
il y a 2 ans par ClaudeTapparo

Bonjour Christophe,

Les offres vont évoluer dans les semaines et les mois qui viennent, l'obligation d'utiliser des logiciels de gestion, erp, facturation, comptabilité certifiés anti-fraude à partir du 1er janvier 2018 va modifier le paysage des éditeurs de logiciel.

L'obligation concerne tous les assujettis à la TVA qui enregistrent les règlements de leurs clients dans un logiciel de comptabilité ou de gestion ou un système de caisse qu’il s’agisse de personnes physiques ou morales, de droit privé ou de droit public, et même s’ils réalisent en tout ou partie des opérations exonérées de TVA ou s’ils relèvent du régime de la franchise en base (TPE, artisans, commerçant, auto-entrepreneur etc...)

Fini excel et les logiciels open source ou fait maison, en cas de contrôle, l’absence d’attestation sera soumise à une amende de 7 500 € par logiciel ou système non certifié, le contrevenant devant régulariser sa situation dans les 60 jours.

Autre mesure et pas des moindres :

Un contrôle fiscal à distance

Désormais, la société qui fait l’objet de ce type de contrôle doit pouvoir produire et envoyer les fichiers des écritures comptables dans un délai de 15 jours. L’administration fiscale dispose alors d’un délai de six mois pour analyser les données, échanger avec la société.

Plus d'info :

www.outildepilotage.fr/obligation-dutiliser-des...

www.outildepilotage.fr/controle-fiscal-a-distan...

Pour plus d'info me contacter.

Bonne lecture

3
il y a 2 ans par PascalW

Bonjour,

Je me trompe peut être mais j'ai le sentiment que tous les leaders proposent ce genre de choses de façon "presque" packagé. J'ai dans l'idée qu'Oracle, Microsoft, SAP, SAGE ont des choses de ce type. Ceci étant, je considère l'informatique comme un outil aussi de la même manière que je ne cherche jamais ce que je vais faire avec mon nouveau marteau, il me semble préférable de poser la question différemment: de quoi ai je besoin....

Pour en revenir à la question, je partirai sur du développement qui si rien n'existe comme solution pour mon métier (il existe une multitude de suites "métier" intégrés comme Hélios, promat,...) ou pour des fonctions non vitales supplémentaires.

Le soucis majeur est que cette solution sera hyper sensible pour le fonctionnement de l'entreprise donc si je dois demander des développements supplémentaires il faudra que je traite avec une entreprise dont la solidité et la réactivité soient avérées. Ce n'est pas très sympa pour les indépendants ou ceux qui démarrent mais je ne le solliciterai pas.

La partie ERP est vraiment sensible. Je me rappelle d'une société aveyronnaise qui a fermé à cause de la pitoyable implementation d'ADONIX (ça date!)

Je pense qu'on ne s'improvise pas spécialiste de ce genre de sujet et je le regrette parce que j'adorerai intervenir sr ces sujets.

Sur la partie marketing, je ne sais pas trop ce qu'on peut y mettre dedans qui ne soient pas déjà dans le CRM. Mais si c'est l'envoi de mailing, j'éviterai de le faire depuis l'adresse IP de ma messagerie d'entreprise.

Enfin sur la BI, tout dépendra bien sûr de la nécessité de passer par un ETL ou pas, mais avec une solution standard utilisant des Bases de données type Oracle, MySQL, SQLServer,... avec EXCEL on en fait déjà beaucoup. J'ajouterai Tableau ou Qlik Sense pour que ce soit plus joli....

Pour moi, le plus important va être le service autour de la solution. Si quand le développeur est en vacances, personne ne peut m'aider. Cela ne va pas le faire...

2
il y a 2 ans par christophedenos

Bonjour
Vous abordez la question de façon intéressante, notamment pour la partie sensible d'un ERP ainsi que sur l'envoie de mails de façon massive.
Je vous rejoins totalement sur la confiance vis-à-vis du prestataire choisi, il n'est pas vraiment concevable de donner les clés du magasin à une entreprise dont la pérennité n'est pas établie.
Effectivement, le choix de l'outil se fait en fonction de ses besoins, il est nullement nécessaire de prendre un bulldozer pour écraser une fourmi, ce que je vois régulièrement chez certains de mes clients. Sans compter que chaque intervention coûte un bras et un œil à chaque fois. Le nombre de personnes choisissant d'utiliser WordPress par exemple pour un simple site vitrine, souvent mis en place "à la va-vite", non sécurisé, avec des images de plusieurs méga et un UX non pris en compte sont fleurissants.
Mais ce n'est pas vraiment le sens de ma question, imaginons simplement un environnement totalement dédié, intégrant l'ensemble des outils, hébergé dans de bonnes conditions (en france, une infrastructure reconnue chez un hébergeur fiable) répond à des besoins pour certaines entreprises.
Quels autres critères vous semblent importants ?

1
il y a 2 ans par PascalW

Bonjour,

Je complète ma réponse, ce à quoi je serai sensible:

- L'adéquation "métier": Si je suis sous traitant aéro, ma gestion de stock ne fonctionnera pas comme celle d'un négociant en matériaux

- La qualité et la disponibilité du service: ai-je toujours un correspondant compétent au bout du fil? Quels sont les engagements contractuels en cas d'incidents, d'incidents majeurs, de problèmes? etc...

- L'indépendance vis à vis du prestataire pour son exploitation: puis je administrer la solution en interne ou dois-je faire appel au prestataire à chaque fois que j'ai un nouvel utilisateur ou que je change le format de papier pour la facturation?

- La transparence sur la facturation des appels "hors contrat": qui peut appeler et combien cela coûte t il?

- Qui possède les mots de passes avec privilèges utilisés pour la mise en oeuvre et le fonctionnement de la solution? (y a encore des gens qui pensent qu'on ne peut pas installer un produit Microsoft si on est pas administrateur du domaine...)

- si mes données sont externalisées, sont elles chiffrées? qui est responsable des sauvegardes? La bonne réputation d'un hébergeur n'est pas une protection! sinon autant proposer un OpenERP sur un serveur chez OVH.. OVH est reconnu  mais de la à lui laisser les clés du camion...

En résumé, je serai très attentif au contenu du contrat et à son application. Je traiterai l'aspect technique comme une boîte noire où chacun à un rôle et une responsabilité clairement établis.

2
il y a 2 ans par christophedenos

Merci beaucoup @PascalW pour votre complément d'information.

1
il y a 2 ans par NicolasFabre

Je dirais que la réponse à votre question dépend beaucoup de taille de la structure à laquelle s'adresse le système.

Vous réfléchissez plus TPE, PME (petites/moyennes/grosses) ou groupe national/international ?

1
il y a 2 ans par christophedenos

Oui, c'est exactement le cas, je pense plus à des TPE qui cherchent à pouvoir réunir dans un seul et même environnement toute la partie dématérialisée. 
En fait, c'est une question qui m'a été posée à plusieurs reprises par des entrepreneurs(e)s, à ma connaissance, je n'ai pas vu d'offre dédiée aux TPE qui vont devoir répondre à la dématérialisation, autant avec l'administration, qu'avec les instances européennes en matières de conservation et du traitement des données personnelles.
Dans un même temps, ces entreprises souhaitent pouvoir communiquer avec des outils de dernière génération (Si l'on peut dire... Tout va si vite) et utiliser des systèmes de marketing performants et fiables.

Les questions qui suivent sont celles déjà énoncées plus haute sur la confiance, la disponibilité, la qualité de services, etc. Et le coût bien évidement !

1
il y a 2 ans par NicolasFabre

Alors votre réflexion rejoint exactement celle que je me faisait hier, en voyant mon pisciniste noter mes coordonnées sur un grand cahier. Pour la 3ème fois en 2 ans. Afin de me contacter pour me parler d'une super offre de robot de piscine ... qu'il aurait pu mailer depuis longtemps à ses meilleurs clients !
Après pour des TPE le facteur coût va être effectivement vite limitant si l'on parle de développement spécifique.
Je connais au moins un indépendant qui est sur ce créneau, mais en tant qu'intégrateur Google Apps.
Cela permet déjà de faire pas mal de choses mais on reste dans des fichiers, pas dans des applis.
De mon côté quand je vois ce que l'on peut faire avec Access, en peu de temps, je me dis qu'il y a un créneau à creuser mais je suis freiné par

  • l'obsolescence annoncée de la techno : même si vu l'usage je pense que nous verrons Access 2020, je rêve d'un Access "sur le cloud"
  • l'aspect multi-métier : pouvoir offrir qqch de pertinent sans non plus devenir éditeur d'ERP

Je crois aussi que dans les années qui viennent, on trouvera de plus en plus d'informaticiens "maison" dans des petites entreprises qui n'en ont pas aujourd'hui et qui gèreront le site de e-commerce, l'ERP ... tout en participant à l'inventaire quand il y a besoin !

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.