Vous avez créé ou tenté de créer une entreprise. Pour cela vous avez frappé aux portes des accompagnateurs de la creation. Publics ou privés. 

Quels ont ete dans ces accompagnements les elements positifs , clés de votre reussite ? 

Quels sont les elements qui ont manqué de maniere criante à cet accompagnement ? 

Quel conseil donneriez vous à posteriori à un jeune createur ?

Merci et bonne rentrée à tous :-)

accompagnement business model création d'entreprise innovation réseau
9
8

10 réponses

il y a 2 ans par FredericLibaud

Bonjour,

Je ne suis qu'un modeste petit entrepreneur. Toutefois, menant ma barque depuis quelques années j'ai eu l'occasion dans rencontrer des accompagnateurs et conseillers. Mais aussi des porteurs de projets, des créateurs... des dures, des vrais...

Au fil des ans ce sont accrues les process et diverses structures d'accompagnement mais, ce que j'en retiens c'est un doute sur la qualité globale et l'efficacité de tout cela. Pour ne pas dire que de l'argent est "jeté par les fenêtres".

Finalement les créateurs se plantent tout autant, sinon plus. Que les fameux conseillers changent souvent, faut dire qu'ils sont souvent très jeune, avec tout ce que cela peu pré-supposer sans vouloir les déjuger ou pré-valoir leurs mauvaises volontés.

Il faut bien que je reconnaisse que parfois, même très souvent il m'arrive d'être sollicité, on me demande mon avis sur tel ou tel projet, telle ou telle idée. Naturellement je le fais en toute franchise, simplicité... Et surtout bienveillance, car c'est ça qui est extrêmement important finalement.

J'en conclu qu'il n'y a pas mieux qu'un entrepreneur pour en conseiller un autre !

Que les super-conseiller/consultants et autres spécialistes de la création d'entreprise ne le sont et ne peuvent se justifier que si eux-mêmes ont étés des entrepreneurs !

Que c'est finalement l'échec, qui est formateur, toutefois cette culture n'est pas encore acquise en France et il faudra bien qu'elle le soit un jour !

6
il y a 2 ans par cecilevarin

merci Frederic de ta reponse, 

l'echec n'est pas tellment frenchtouch :) le petit, le different, l'atypique a du mal à se faire accompagner par les structures officielles .. 
On pourrait creer des outils de mesure publique de la reussite en fonction de l'accompagnement .. 
A l'instar du fact checking qui se developpe ds les medias ..

Les pairs, ou les homologues createurs sont de tres bons conseillers en terme de choix d'accompagnements .. eux memes souvent indispensables pour decrocher des financements , qui peuvent etre utiles ..

2
il y a 2 ans par MarionRichard

J'en conclu qu'il n'y a pas mieux qu'un entrepreneur pour en conseiller un autre !

Et surtout bienveillance, car c'est ça qui est extrêmement important finalement.

@FredericLibaud pour avoir créer plusieurs affaires dans ma vie, sous différents statuts, je confirme tes propos.

Le chemin reste singulier et les erreurs inévitables. Par contre, je croix fermement à l'entraide entre porteurs de projets et c'est tout l'objet de Mon Beau Projet et des Meetup que j'ai créé...  Quand est-ce que tu rejoins Mon Beau Projet ?  - placement de produit désolée :-) -

3
il y a 2 ans par FredericLibaud

Bonjour @MarionRichard 

Merci pour la proposition, je ne dit pas que je suis fermé à la discussion toutefois, il faut bien comprendre que comme beaucoup j'ai... "un peu la tête dans le guidon pour ne pas dire beaucoup" avec des engagements forts dans mes activités mais, aussi dans une structure importante au niveau nationale visant à défendre les entreprises du secteur du numérique.

Le numérique étant déjà un sujet très riche en soit, compte tenu des évolutions à venir dans les décennies qui viennes.

1
il y a 2 ans par MarionRichard

Ne t'inquiète pas @FredericLibaud , je blaguais. C'était juste pour montrer que je suis exactement sur la longueur d'onde que tu décris et que j'agis dans ce sens... :-)

1
il y a 2 ans par ArnaudLemoine

Etant accompagnateur de créateur d'entreprise depuis 15 ans et ayant créé5 entreprise pour moi.. on en parle quand tu veux de vive voix..

A++

5
il y a 2 ans par VeroniqueBOUTHEGOURD

Bonjour Cécile, étant coach entrepreurial depuis 17 ans ... avec mes méthodes et mon approche (qui a été conforté par l'effectuation et les "entrepreneurs du changement") , une des actions menées s'appelle '"Morphogénèse" ... des  projets Européens expérimentaux depuis 1999 sur le sujet)  ayant aussi créé moi même 3 entreprises dans une autre vie !! je suis assez critique sur les accompagnateurs de créateurs d'entreprises qui ont pignons sur rue ... ne tenant pas compte de la réalité d'aujourd'hui (aspirations, créativité, ingéniosité, une notion du risque très "ancien monde", jugement sur des projets - voir celui de "jpLeclerc",   ... ). La BG, par exemple, c'est empressée de "piquer" un concept du nom de Balise, en disant que c'était de l'innovation, alors que cela existe depuis 18 ans .. et que j'ai participé, avec une équipe, à sa conception, son lancement et sa mise en place. J'ai eu aussi, la douloureuse expérience de me faire "piquer" un projet d'accompagnement, par un membre de jury 'en innovation sociétale" .. aujourd'hui, j'ai plusieurs partenaires sur le sujet et lance un accompagnement personnalisé et individualisé en ligne, qui sera lancé dans quelques semaines ... avec une présence spécifique pour chaque porteur de projet ... aussi "fou" que le projet paraisse ! (voir ma réponse à JPLeclerc). Je suis ravie de la coopération avec mes partenaires .. car nous sommes tous dans le même état d'esprit (humanistes, avant gardistes, approche holistique), nous sommes très complémentaires, et surtout, nous oeuvrons d'une manière totalement différente de ce que les organismes "classiques" et "anciens" proposent ... les résultats sont là ! 

On peut en parler si tu veux, ce sera avec plaisir ....! 

5
il y a 2 ans par cecilevarin

Bonjour Veronique et merci pour ta reponse aussi roborative que d'habitude :) 

Le secteur est malheureusement hyperconcurrentiel , meme quand il s'agit d'acteurs publics ou semi publics.

Des createurs m'ont partages des retours assez mitiges sur certaines plateformes en ligne.. Celle de BPI , trop virtuelle par exemple malgre des moyens interessants mis en oeuvre ..

Est ce que tu as un lien que je pourrais explorer ? 

(Tu peux me repondre sur mon mail )

2
il y a 2 ans par VeroniqueBOUTHEGOURD

Bonjour Cécile, 

Ce n'est pas une plateforme de type "BPI" que je lance .. mais un vrai coaching entrepreneurial ... qui part de la personne (futur créateur, ou pas d'ailleurs), et qui chemin faisant, à son rythme, va prendre ce temps de reflexion ... sans pression ... "souplesse, flexibilité, intuition, sereinité obligent" ;-)

1
il y a 2 ans par usercentric

Ce qui m'a toujours surpris dans la littérature pour créateurs, c'est le peu de représentation dans le temps du processus de création et des accompagnements et soutiens associés. Je veux parler de lignes de temps visuellement compréhensibles. Certes chaque cas est spécifique mais on pourrait progresser en la matière car bcp de créateurs ont du mal avec les temporalités de leur projet.

3
il y a 2 ans par cecilevarin

Bonjour @usercentric , oui , merci de cette remarque , je n'avais pas pose cette question sous forme de "representation" .. La question de la temporalite est strategique .. La representer sous quelle forme penses-tu ? 

1
il y a 2 ans par usercentric

Oui justement c'est aussi un pb de représentation : nombre de créateurs ne lisent pas ou n'écoutent pas toujours les conseils délivrés. Une représentation visuelle permettant un profondeur informationnelle (zoomer et dézoomer) est plus facile à consulter. C'est aussi utile pour expliciter le propos de l'accompagnant.

Des outils de time-line comme timeline.knightlab.com/index.html#make ou www.tiki-toki.com/

2
il y a 2 ans par BenedicteBerche

J'ai été accompagnée pendant 6 mois dans le cadre d'un programme de pré-incubation public. Ce que j'ai observé et qu'il "manque de manière criante", c'est l'accompagnement des compétences émotionnelles. Accompagner sur le plan technique et opérationnel c'est ok, proposer du mentorat, du conseil expert, c'est ok mais ne pas accompagner les peurs, les doutes, les auto-sabotages, la prise de risque, c'est fort dommage car cela contribue autant à la réussite du projet. Certes, mon regard a probablement été biaisé parce que je suis coach en gestion du stress et de la motivation néanmoins c'est une réalité, combien de projets "échouent" parce que le/la dirigeant(e) est trop stressé(e), cherche à garder le contrôle de l'opérationnel, prend des décisions parfois irrationnelle parce qu'il a le nez dans le guidon et n'est plus capable de prendre du recul de manière autonome ?

3
il y a 2 ans par VeroniqueBOUTHEGOURD

Quelle belle réponse Bénédicte !!! Que j'approuve à 300% !!! D'ou le choix de mes partenaires pour ce que je lance en coaching entrepreneurial

1
il y a 2 ans par gfrancoisloyez

Bonjour, perso je me suis lancée il y a 4 ans maintenant, 2 en auto-entrepreneure (facile et rapide), et depuis 2 ans en société (besoin d'acheter du matériel et plus crédible pour décrocher certains clients).
Mon activité a bien changé, de chef de projet en webmarketing je forme désormais les entrepreneurs à l'art du réseautage.
Bref, on m'a donné des conseils à tout va, les infos étaient dispersées, avec chacun qui veut vendre sa sauce.
Les meilleures réponses : celles que j'ai trouvé en échangeant avec d'autres créateurs / entrepreneurs.
Et en écoutant aussi mon intuition de là où je voulais aller.
Avoir toutes les infos en un seul lieu m'a manqué (Internet c'est bien mais franchement pas facile de savoir comment s'y prendre et valider la véracité de l'info car ça change vite et ça peut ne pas correspondre à votre cas, qui sera toujours particulier). 
J'ai donc co-créé le salon Elles réussissent en Essonne (www.elles-reussissent.com/). L'idée était de proposer en un seul lieu toutes les infos autour de l'entrepreneuriat : il y avait des banques, la CCI, Pôle Emploi, des experts-comptables, notaires et beaucoup d'entrepreneures qui ont témoignées de leur parcours (organisation 100% féminine mais public mixte). Elles ne venaient pas pour exposer, mais pour raconter leurs histoires et nous avons pû apporter des solutions concrètes à des porteurs de projets, qui sont devenus créateurs. Le public a salué l'initiative qui a rassemblé près de 350 visiteurs, parce que justement ça n'existait pas un endroit où on peut tout trouver toutes les infos en même temps.
C'est ce qui m'avait manqué, un lieu de rencontres, ouvert à tous.

Voilà pour ma modeste contribution à cette question !

3
il y a 2 ans par cecilevarin

Bonjour gfrancoisloyez ,merci de ta reponse precise.. Le besoin est enorme.. Chaque jour il y a plus de 1000 entreprises qui naissent .. A 80 % les createurs posent le meme diagnostic .. Et ce qui fonctionne c'est les echanges avec les paires et les homologues .. pas toujours si accessibles .. 

Tu as un site pour ton activité d'entrepreneuse actuelle ? 

3
il y a 2 ans par JoyceMarkoll

> Quels sont les elements qui ont manqué de maniere criante à cet accompagnement ? 

Bonjour Cécile Varin, ma réponse «un timing personnalisé pour la réalisation des actions demandées» (cf BG Ariège).

2
il y a 2 ans par jpleclerc

Bonjour Cécile,

ayant précédemment posté une question ici même, sur le fait de partir à l'étranger ou non face à l'incompréhension par rapport à mon projet, je ne préfère ne pas donner mon opinion....

Mon conseil

Si vous avez suffisamment travaillé votre projet et avez la certitude de son bon droit, foncez !

Je reste à votre écoute pour en dire plus.

2
il y a 2 ans par ArnaudLemoine

@ jpleclerc dispo pour vous accompagner ;-)

1
il y a 2 ans par jpleclerc

Merci Arnaud mais j'ai décidé de foncer sans prendre le temps de regarder dans quels sens va la poussière laissée par mes bottes....

La signature de deux contrats majeurs semble me donner raison.

3
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Ces conseils, c'est plutôt pour vous en tant que future créatrice d'entreprise, ou vous les recherchez dans dans le cadre d'une étude ? (article, livre, thèse, etc).

1
il y a 2 ans par cecilevarin

c'est dans le cadre d'une mission pour un acteur majeur de la creation d'entreprise :) 

(moi je suis deja passée dans ces fourches caudines de la creation :)) 

1
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

"un acteur majeur" : c'est un peu vague comme réponse... Vous pourriez préciser ? Personnellement, j'ai été suivi par à peu près toutes les structures d'accompagnement. Je parle là des plus connues. Je peux donc en parler... dans le détail. 

1
il y a 2 ans par cecilevarin

l'eta c'est un acteur majeur  :-)

1
il y a 2 ans par Arve

"l'argent est "jeté par les fenêtres" Euh oui

"il n'y a pas mieux qu'un entrepreneur" Oui

"ne peuvent se justifier que si eux-mêmes ont étés des entrepreneurs" Première question à poser !!!!

"n'est pas encore acquise en France" Oui

Arve

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.