Votée il y a 26 ans, la réforme orthographique va s’appliquer à la rentrée prochaine. En tout, 2.400 mots subissent un lifting pour simplifier la langue; l’accent circonflexe doit quant à lui disparaître.
www.bfmtv.com/societe/adieu-accent-circonflexe-...
Mon point de vue :
La langue est faite pour communiquer, pour moi tout élément qui complexifie la communication est à bannir. Et donc simplifier la langue pour simplifier la communication c'est une avancée. N'en déplaise aux "c'était mieux avant".
La langue devrait être écrite par les dislexiques. Ce serait moche MAIS TELLEMENT plus facile à comprendre.

grammaire orthographe langue francaise
3
3

18 réponses

il y a 2 ans par ArnaudLemoine
On peut avoir une langue complexe car la pensée est complexe...nuancée... c'est notre richesse (et c'est un nul en orthographe qui le dit)...certaines simplifications peuvent s'entendre car n'ont pas d'impact .. d'autres changent le sens et là cela pose problème
7
il y a 2 ans par LudovicLhuissier
D'accord avec toi ArnaudLemoine
Il y a un côté stimulant et original dans cette complexité
De la nuance au rêve et à l'imagination... Notre langue offre une multitude de possibles qu'on risquerait de perdre à trop vouloir simplifier
Mais rien n'empêche la simplification de fait si ceux qui communiquent en sont d'accord (cf. le langage sms)
2
il y a 2 ans par MauricetteFRATY
aie aie aie, alors je vais paraître "has been" mais je suis une puriste de notre belle langue et les approximations qui sont souvent faites me font de la peine...le langage est devenu pauvre dans bien des cas et je ne suis pas pour une simplification qui va encore appauvrir notre bel héritage. Nous avons la chance d'avoir des dizaines de mots pour introduire des nuances et la syntaxe en plus, alors simplifier c'est triste...
5
il y a 2 ans par AngieFouix
Il faut aller au delà de l'effet d'annonce (merci notamment à BFM...) car la réalité est plus complexe :
«Après avoir examiné cette question avec la plus grande rigueur et en même temps la plus grande prudence, il est apparu au Conseil supérieur qu’il convenait de conserver l’accent circonflexe sur la lettre a, e et o, mais qu’il ne serait plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les quelques cas où il est utile: la terminaison verbale du passé simple et du subjonctif imparfait et plus-que-parfait, et dans quelques cas d’homographie comme jeûne, mûr et sûr.»
Cette évolution de l'orthographe a été décidée par le Conseil supérieur de la langue française et l'Académie française.

La vérité est donc que nous gardons notre accent circonflexe quand il a du sens !

Et la vrai richesse du français est sa capacité à exprimer des nuances et des raisonnements complexes. Certes, je n'aime pas lire des fautes "d'ortografe" ; mais le pire ne serait-il pas le manque de sens ou les erreurs de syntaxe menant à une difficulté d'expression. "Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae." Vous avez réussi à lire la phrase précédente, non ?
L'orthographe ne devrait pas devenir un complexe pour ceux qui ne la maîtrise pas et un moyen de juger les autres pour ceux qui la maîtrise. Avoir une orthographe inapproprié, n'est pas avoir une pensée simpliste.
Et qui parmi nous ne fait jamais de fautes d'inattention (cette jolie formule pour dire "ne me jugez pas, j'ai juste été un peu trop vite") ou de fautes d'orthographe ?

Je vous invite à lire cet article que je trouve extrêmement pertinent "Défendre les accents circonflexes, c'est défendre une pratique élitiste et stérile" : www.slate.fr/story/113639/defendre-accents-circ...
5
il y a 2 ans par FranckMen
"La mutation, c’est la clé de notre évolution. C’est elle qui nous a mené de l’état de simple cellule à l’espèce dominante sur notre planète. Mais tous les deux ou trois cents milles ans, l’évolution fait un bon en avant..." C'est pareil pour les langues. (Personne ne parle le Français du 17 ème siècle à part Jean Dormesson peut être ? qui va parler le Français de l'an 2000 en 2050 ?) PS : certain reconnaitrons une citation du Professeur Xavier sur la 1ere Phrase :)
4
il y a 2 ans par pcouzon
Sans évolution, pas de #foodporn et donc pas de #franckmen, en plus ;)
1
il y a 2 ans par PascalW
Les évolutions sont obligatoires pour qu'une langue reste vivante. je suis en train de lire les lettres du baron de Lahontan avec son français du XVII°. Que de chemin parcouru!
Maintenant sur la réforme actuelle, plus qu'une académie, c'est aux utilisateurs de décider. UX est entré dans le dico?
3
il y a 2 ans par JoyceMarkoll
eh bien "ognons" au lieu de "oignons", et la suppression des ^ sur les voyelles, etc. c'est n'importe quoi !
3
il y a 2 ans par pcouzon
Avons nous besoin d'une Académie pour apprendre à parler entre nous ? L'Académie date d'une période où tout le monde parlait patois. Le français est maintenant une langue commune (à part pour quelques personnes qui s'obstine disent "pains au chocolat" en dépit de la logique), grâce à l'école mais surtout la radio, la télévision. Les réseaux sociaux (et notamment YouTube ou Snapchat) peuvent changer la donne mais une langue devrait définie par ce qui permet de se comprendre. Larousse et Robert notent les usages et cela me semble bien plus sain qu'une Académie qui décrète... même pour le bien commun et pour lutter contre l'élitisme. Je n'oublie pas que le mot "hot-dog" ne devrait pas être employé et qu'il faudrait dire saucipain ;)
2
il y a 2 ans par Julien
+1 pour le message et +1 pour Chocolatine !
1
il y a 2 ans par JoyceMarkoll
Je viens de lire une explication sur le sujet, que je trouve très très intéressante. Ce que j'ai dit précédemment au sujet de "ognons" et "oignons" étant ce que j'ai entendu lors d'une émission radio, (sans vérification croisée) mettons-le de côté, je vous propose de découvrir avec moi l'article d'une prof qui a posté sur une des liste de l'April.org : J'enseigne en nouvelle orthographe et... tout va bien.
2
il y a 2 ans par Jean_Philippe_RYO
Merci joyceMarkoll pour ce très bon article qui fait en effet basculer mon opinion. Les explications sont claires et bien argumentées.
2
il y a 2 ans par Jean_Philippe_RYO
Je pense que c'est prendre le sujet par le mauvais bout... On cherche à compenser le temps qu'on ne passe plus à apprendre la langue française par une simplification de cette dernière... C'est un peu comme si en maths, on virait tous les calculs un peu complexes pour ne conserver que les additions et les soustractions... J'exagère bien sûr mais bon...
Nos anciens étaient globalement bien meilleurs que nous en orthographe... Cela interpelle. Ils ne disposaient pas des moyens de formation d'aujourd'hui pourtant. La pédagogie était aussi moins aboutie... Alors le but final de cette simplification orthographique... Quel est-il ?
La tolérance des fautes n'est-elle pas suffisante ?

Et juste pour vous faire sourire.... J'adore les mots flèchés et cela va être un beau bazar avec les mots changés !!! ;)
2
il y a 2 ans par PascalW
C'est un peu le cas ! Il ya des DUT où on ne donne plus les démonstrations des théorèmes: on ne garde que les résultats
1
il y a 2 ans par pcouzon
"Nos anciens étaient globalement bien meilleurs que nous en orthographe" Non... Si on regarde la population dans son ensemble aujourd'hui l'écriture et la lecture concernent presque tout le monde, tous les jours. C'était très loin d'être le cas avant la démocratisation informatique.
1
il y a 2 ans par olivierChaillot
Le Vatican soutien la réforme, en effet, la phrase : "j'ai trop manger ce midi, il faut que je me fasse un petit jeune" ... dès que le ^ disparait, prend alors tout son sens !
Plus sérieusement (quoi que), cette réforme vient dans un contexte où le langage même (avec un ^) évolue pour laisser progressivement place à un "politiquement correct" qui tire la culture vers le bas et vide les mots de leur sens ... n'est-ce pas l'action conjuguée de ces deux tendances (simplification de la façon d'écrire des mots qui n'ont plus de sens) qui pose problème ?
Si la réforme de la façon d'écrire accompagnait un effort collectif pour tirer la culture générale de nos concitoyens (consitoillens ?) vers le haut, aurions-nous la même réaction ?
2
il y a 2 ans par EURLLSCONSULTING
Complètement d'accord : On est dans une dangereuse logique de nivellement vers le bas dans laquelle Il faut donner la chance à tous !!! N'est ce pas discriminant de mépriser ce qui réussissent parce qu'ils s'en sont donnés les moyens et les réduire au même niveau que ceux qui se laissent bercer ?
1
il y a 2 ans par MickaelGUERIN
Petit rappel. je vous engage à lire les fables de LaFontaine en VO... Pas facile...La Cigale & la Fourmy.


La Cigale ayant chanté
Tout l’Eſté,
Se trouva fort dépourvuë
Quand la biſe fut venuë.
Pas un ſeul petit morceau
De mouche ou de vermiſſeau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmy ſa voiſine ;
La priant de luy preſter
Quelque grain pour ſubſiſter
Juſqu’à la ſaiſon nouvelle.
Je vous payray, luy dit-elle,
Avant l’Ouſt, foy d’animal,
Intereſt & principal.
La Fourmy n’eſt pas preſteuſe ;
C’eſt là ſon moindre défaut.
Que faiſiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuſe.
Nuit & jour à tout venant
Je chantois, ne vous déplaiſe.
Vous chantiez ? j’en ſuis fort aiſe.
Et bien, danſez maintenant.


Par ailleurs, nénufar ou nénuphar? Quelle logique au PH? Le son "f" s'écrit avec "PH" pour les mots d'origine grecque. Or le nénufar (sans soulignage du correcteur automatique) est d'origine perse...
Quant à l'ognon, en ancien français, le graphème -ign- notait le n palatal (\ɲ\) : besoigne (« besogne »), estraigne (« étrange »), montaigne (« montagne »), etc. avant d’être simplifié en -gn-. Nous gardons trace de l’ancienne notation dans seigneur et oignon. Les rectifications orthographiques de 1990 recommandent d’écrire ognon sur le modèle de agneau ou rogne. Cela ne devrait pas nous rajoute de larme que de retirer l'i ;)

Bref, accents ou pas, tout ça reste assez LOL, non? MDR et XPTDR devant tout ça?
2
il y a 2 ans par olivierChaillot
En fait, cette réforme n'est qu'un premier pas ! je viens de trouver un projet de la commission Européenne dont je vous fait part ci-dessous :

Après la monnaie unique, l’Union Européenne va se doter d’une langue unique, à savoir… le français.

Trois langues étaient en compétition : le français (parlé dans le plus grand nombre de pays de l’Union), l’allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union) et l’anglais (langue internationale par excellence).

L’anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : il aurait été le cheval de Troie économique des États-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand à cause de leur réticence légendaire à s’impliquer dans la construction européenne.

Le choix a fait l’objet d’un compromis, les Allemands ayant obtenu que l’orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser soit réformée, dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’eurofrançais.

1. La première année, les sons actuellement distribués entre ‘s’, ‘z’, ‘c’, ‘k’ et ‘q’ seront répartis entre ‘z’ et ‘k’, ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

2. La deuzième année, on remplazera le ‘ph’ par ‘f’, ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme ‘fotograf’ de kelke vingt pour zent.

3. La troizième année, des modifikazions plus draztikes seront pozzibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’étaient ; touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des ‘e’ muets, zourz éternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

4. La katrièm ané, les gens zeront devenu rézeptif à dé changements majeurs, tel ke remplazé ‘g’, zoi par ‘ch’, – avek le ‘j’ – zoi par ‘k’, zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ékritur de touz.

5. Duran la zinkièm ané, le ‘b’ zera remplazé par le ‘p’ et le ‘v’ zera lui auzi apandoné – au profi du ‘f’, éfidamen – on kagnera ainzi pluzieur touch zur no klafié.

Un foi ze plan de zink an achefé, l’ortograf zera defenu lochik, et lé chen pouron ze komprendr et komuniké.
2
il y a 2 ans par MickaelGUERIN
J'adore l'idée d'une langue écrite par les dyslexiques... Je partage l'idée qu'une langue est faite pour communiquer. Mais justement, ce qui ce conçoit bien s'énonçant clairement, il faut "respecter" quelques règles. La place de la virgule est ainsi très importante: "on va manger maman" est plus cannibale que "on va manger, maman"... Plus sérieusement, une mauvaise orthographe peut avoir des conséquences délicates. Un accent peut tout faire changer (ça vaut aussi d'ailleurs quand on parle une autre langue). Mais il ne faut pas rester sur une vision statique. Après tout, le S d'aujourd'hui s'est longtemps écrit comme un F. Et le vieux français correspondait à un françois qu'on ne comprendrait pas aujourd'hui. Alors nénuphar ou nénufar? Clefs ou clés? Ails ou aulx? Peu importe. Et je te rejoins sur une facilitation de la langue, par exemple avec l'utilisation de mots étrangers, parfois plus simples ou plus explicites (numérique vs digital. Et aussi l'utilisation du bon mot: je ne supporte pas les gens qui, voulant résoudre un problème , donc lui trouver une solution, cherchent à le solutionner, c'est à dire le rendre liquide ou le de dissoudre un corps, dans un solvant ...
1
il y a 2 ans par Julien
Je trouve que c'est un faux argument la virgule par exemple. Il y a toujours un contexte pour savoir justement s'il y a faute ou pas. Donc on comprend.
2
il y a 2 ans par MickaelGUERIN
Pour le coup, c'est souvent la virgule qui fait le contexte... Ou alors c'est de la poésie, et là , chacun interprète ...
1
il y a 2 ans par JoyceMarkoll
> Plus sérieusement, une mauvaise orthographe peut avoir des conséquences délicates

Le palais des congrès vs Le palais des congres. ("le palais des congreus") - Une entreprise de maçonnerie vs une entreprise de… (sans cédille)
Écrit en majuscules c'est encore plus flagrant.
2
il y a 2 ans par MickaelGUERIN
Par exemple, j'ai vu cette phrase stupide , " je suis sur ta sœur elle va bien; je suis sûr ta sœur elle va bien". Qu'il u ait accent ou pas, c'est l'endroit où l'on mettra la virgule qui fera un sens de certitude, ou beaucoup plus trivial ...
2
il y a 2 ans par Stephane31
La langue se définit tôt ou tard par les usages. Qui sait peut-être que dans cinquante ans le langage SMS sera la norme :'( .Mais je préfère la richesse de notre belle langue aujourd'hui (même si je ne suis pas une référence ni en orthographe ni en grammaire: p).
1
il y a 2 ans par EURLLSCONSULTING
Encore une mesure de second plan que l'on place là, qui va occuper notre gente politique ! Rappelons nous que cette réforme ne date pas d'aujourd'hui, elle a simplement été sortie des cartons !!!!
Sur le fond, est-il nécessaire de "simplifier" la langue française, ou n'est t-on pas dans une logique de nivellement vers le bas ? Combien de générations ont étudié et appris sur ce français ? Il faut tout simplement remettre l'école et l'apprentissage de la langue comme un obligation majeure avec ses avantages et ses inconvénients, et pour les élèves peut-être se mettre à bosser un peu....comme d'autres l'ont fait....

Qui a envie de voir le français en langage texto ? En tout cas, PAS MOI !!!!!.
1
il y a 2 ans par GabrielleTrebesses
Bonjour Julien,
Ma première réaction, assez viscérale, est cette impression de nivellement par le bas que beaucoup ont exprimé sur les réseaux sociaux. Je trouve que la complexité de la langue française contribue à sa beauté, mais je reconnais qu'il y là un certain snobisme. La langue française doit évoluer pour s'adapter aux nouveaux usages, c'est le propre d'une langue vivante, alors même si j'ai l'impression de m'arracher les yeux en lisant ognon ou nénufar, je vais essayer de mettre mes préjugés de côté. Et puis ça n'empêche personne de continuer à utiliser les accents circonflexes et les "ph" !
1
il y a 2 ans par JoyceMarkoll
Une fablette est une petite fable, et une phablette un compromis entre le smartphone et la tablette. :o)
1
il y a 2 ans par olivierChaillot
je viens de réaliser que cette réforme à pour conséquence que nous n'avions pas remarqué a priori : cela change le sens de certains mots !

Par exemple : le mot "analphabète", il est issu des deux premières lettres de l'alphabet Grec,"alpha" et "beta" précédées du préfixe privatif "an" qui lui donne son sens original: "qui ne connaît pas les lettres" donc, qui ne peut, ni lire, ni écrire.

SI maintenant on écrit: "analfabète" c'est différent, il faut revoir son étymologie et son sens, donc: "anal" qui a rapport à l'anus, "fa" la quatrième note de la gamme, et "bête" personne un peu sotte..

DONC "analfabète" ; crétin qui fait de la musique avec son cul !
1
il y a 2 ans par jeromedelon

de mon point de vue,la langue française est toujours et sera toujours en évolution comme l Homme. Parfois elle évolue dans le bon sens parfois non. A nous de non pas se résigner mais d être émus de cette évolution

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.