1ere question : J’aimerais recueillir votre avis sur la réception de mailings promotionnels vantant une offre de service sous l'angle sécuritaire : exemples de mails récemment reçus :
"Avez-vous rédigé votre DU document unique ? sinon, c’est une amende 1 500€ en cas de contrôle…nous sommes spécialistes du DU…. »
"Votre site est-il ‘mobile friendly’ ? Attention, le 21 avril, vous allez perdre en référencement… contactez-nous…"
(explication www.presse-citron.net/seo-vous-avez-jusquau-21-... )
Bref, on pourrait en rajouter : communiquer sur l’amende pour absence d’entretien professionnel dans le cadre du CPF, amende pour non accessibilité des personnes handicapées pour les Etablissements Recevant du Public…
Quelle est votre réaction à chaud / achat à la lecture du sujet/du mail si le sujet vous concerne (dans la bonne cible) ?
Direction poubelle ?, Ça m’alerte, je creuse, Touché, je contacte, non jamais je les contacterai, …autre ?
2ème question : Plus généralement, à quel type de mailing professionnel êtes-vous réceptif, quel angle de communication suscite votre intérêt ?
Merci de vos retours.

achat communication emailing
6
6

12 réponses

il y a 3 ans par cecilevarin
Excellente question , que je me permettrais de dissequer pour distinguer ses beaux organes..
Elle titille mon sens de la réponse à contre courant..
De coeur avec @Jean_Philippe_RYO , je pense en effet qu'il faut separer ici deux aspects :
la lecture "emotionnelle" d'une information et l'information elle même.
Sur cette question passionnante du marketing par la peur (deja évoquée sur ce magnifique reseau skiller ) j'invite moi à la nuance ..
Le message est il manipulant en lui même , parce qu'il crée de la peur dans son contenu ?
Ou est ce la nature de l'information qui eveille en moi une peur qui m'appartient ?
Par exemple : demander
" Avez-vous rédigé votre DU document unique ? sinon, c’est une amende 1 500€ en cas de contrôle…" ici je vois moi un message purement factuel et informatif.. d'ailleurs, cela m'interesse d'avoir une alerte de ce type ds ma boite mail , tres precise sur les echeances et les risques , car cela peut m'eviter précisément l'amende.
Ici il faut que l'info donnée soit complete, sourcée et juste.
Si ce n'est pas le cas , le mail partira à la poubelle oui ..
Parler de marketing de la peur fait reference à autre chose , il faut pour cela que le message nous place de par son texte dans une posture d'inferiorité afin de vendre .. c'est le fameux marketing de la mode et des maigres : les marques en diffusant un archetype feminin d'ultra minceur , pose les clientes en posture de culpabilité : "je suis trop grosse".. Une posture negative qui nous rend plus vulnerable et donc plus susceptible de tomber dans les griffes de notre cerveau lymbique :) achat compulsifs etc..
Les messages que tu cites sont de l'ordre de la mise en alerte, informative, pas le la communication par la peur.
Donc moi je pense que ceux sont des mails interessants, leur formulation pourrait etre juste un peu plus bienveillante..pour le pas effrayer les retardataires chroniques qui ont quelque part raison d'avoir peur de leur propre negligeance :))
Je conclus sur un petit retour à Voltaire pour ne pas l'oublier ..
" Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer."
5
il y a 3 ans par PascalW
Bonjour
Dans ma jeunesse j'ai vendu des produits d'assurance et tous les "vieux" me disaient que la peur était un mauvais argument. Tout simplement parce qu'elle va insister l'interlocuteur à se centrer des sujets qui sont plus importants pour lui à cet instant.
Je pense que ce qui est vrai pour les assurances santé ou RCIA doit l'être pour les autres sujets.
A titre personnel, je rejette systématiquement toute publicité en particulier par mail. Le principe d'opt-in devant s'appliquer les annonceurs deviennent très vite des spammeurs et je les poursuis sans remords.
Je suis tolérant professionnellement avec les messages publicitaires avec du contenu (comme les livres blanc par exemple). Une problématique y est décrite et une solution proposée.
Mais la première étape est de réussir à "capter" mon attention pour que je demande à recevoir des communications (toujours l'opt-in)
Par contre la prospection directe de masse par mail n'a à mon sens plus d'intérêt tellement on en reçoit chaque jour.
Toujours en me rappelant mes souvenirs du monde de l'assurance, on considère un mailing comme bon avec 3% de retour. Aujourd'hui j'ignore si ce taux est toujours valable.
4
il y a 3 ans par Charlene
Bonsoir,
Très bonne question !
Récemment, un entrepreneur a sous l'angle du conseil critiqué mon site car je n'insistais pas sur le côté peur, sécuritaire, etc...
Sur le coup, j'ai bien entendu réfléchi, écouté, et puis finalement je n'ai rien changé.
Car, ce n'est pas mon approche, je préfère un discours positif, on gagne, plutôt qu'on risque de perdre. Ceci étant, les biais cognitifs me donnent tort et en général on va miser sur la sécurité (la peur de perdre est plus importante que la chance de gagner). J'avais trouvé cet article bien fait sur le sujet, blog-du-consultant.fr/augmentez-vos-chances-de-...
Pour répondre directement à la question.
En fait, on reçoit tellement de ces mails, que je ne lis même plus les titre, et je supprime automatiquement. Si j'ai un besoin, je sais où chercher.
4
il y a 3 ans par Klodeko
Entièrement d'accord avec @CeciliaSkroder, celui qui m'aura exposé à un risque de cette façon aura dans le meilleur des cas attisé ma curiosité... mais je lui en voudrais un peu du dérangement dans un coin de ma tête (ben oui car avant je ne savais pas et tout allait bien...) et donc je ne contracterai pas naturellement avec lui.

Il peut être intéressant de retourner l'angle de vue en valorisant la personne qui recevra le message, en la plaçant par exemple dans la peau de celle qui évitera l'écueil dans sa boîte (amende, perte de fonctionnalité...). En gros un truc comme "Voulez-vous être un héro ?" accompagné d'une photo de Batman et Robin et signé "Robin&Co" :)
4
il y a 3 ans par Charlene
Super idée, comme quoi, un angle peut tout changer !!!
2
il y a 3 ans par Klodeko
Pour compléter avec un exemple, la communication du trendy sud-africain Elon Musk n'est pas tournée sur la peur "On va tous mourir grillés vifs !!!!! Mais si tu veux avoir une chance de t'en sortir, appelle-moi".

Pourtant le fond tourne toujours autour du réchauffement climatique (le problème), mais ses propositions de valeur sont orientées de manière bien plus positive. Il n'est pas moralisateur, il est entrepreneur, donc il faut aussi que ça se vende.

En plus il y en a pour toutes les bourses :
$$$$$$ "Tu veux aller sur la planète dont tu rêves depuis que tu es tout petit ? Avec moi c'est possible !"

$$ "Tu veux être autonome en énergie et sauver l'avenir de la planète ? Je te propose une ravissante batterie murale Powerwall dont tu pourras même choisir la couleur
+ $$ que tu pourras coupler avec mes panneaux solaires sur ton toit dans lesquels tu n'auras même pas à investir, SolarCity s'occupe de tout
+ $$$ et si un jour tu veux mettre une belle voiture de sport électrique dans ton garage, tu n'auras qu'à la brancher."
www.youtube.com/watch?v=yKORsrlN-2k
2
il y a 3 ans par LudovicLhuissier
C'est tellement répandu sur ça doit fonctionner malheureusement
Je pense que ça peut être le cas pour du court terme mais certainement pas pour construire des relations durables avec ses clients (ou ses relations de manière générale)
Il faut donc prendre le risque de prendre le temps d'instaurer la confiance pour éviter de recourir à l'artifice de la peur
4
il y a 3 ans par CeciliaSkroder
Direction poubelle je ne sais pas, mais marketing poubelle OUI!

Je me renseignerais et puis j'irais acheter ailleurs si jamais le besoin est vrai.

Q 2: Aucun mailing non-sollicité ne suscite mon intérêt (sauf en cas de réductions de prix pour des livres photo, inclus par exemple si j'envoie mon mail pour une réservation d'hôtel pour ensuite recevoir des mails pour des nouvelles offres sans avoir cochée OUI etc - ce qui est pratiqué dans certains pays). L'idéal pour moi, c'est quand l'organisme qui veut envoyer de la promo a demandé auparavant quels sujets m'intéressent et je peux cocher des cases sachant que j'aurai des prompts sur ce type de sujets et rien d'autre.

Ca augmente le sentiment d'être compris, respecté, et écouté en tant que client - c'est drôle, ces points reviennent sur beaucoup de sujets finalement, pas seulement le "management"...
3
il y a 3 ans par ArnaudLemoine
En ce qui me concerne " jouer sur la peur" est totalement contre productif... les discours anxiogènes n'ont aucun impact sur moi... bien au contraire..vouloir me faire peur, c'est me prendre pour un con ou un imbécile.. donc... le seul résultat est le boycott de la marque ;-)
3
il y a 3 ans par CeciliaSkroder
Et l'approche "we can help you better understand your needs in relation to the new regulations that come into force on xyz" Pour ensuite proposer ton produit c'est un peu comme les sociétés qui t'inspecte t la charpente pour ensuite te dire que tu as des problèmes de termites... Tu as trouvé une solution?
3
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Question 1. La communication par la peur m'agace. Elle émet des ondes négatives vers mon esprit en quelque sorte... Et ce n'est pas agréable. Alors pour moi, le mail termine dans la corbeille... Cette idée négative me trotte en tête quelque temps après... Jusqu'à ce que je la vérifie ou que je l'oublie !
Comme l'évoque @PascalIW, dans l'assurance on fait aussi beaucoup d'efforts pour avoir une approche positive : en t'assurant tu vas continuer à rester heureux, on s'occupe de tout !
Question 2. Les démarches de diagos gratuits suivies d'une proposition commerciale se sont un peu trop répandues à mon goût. Ce qui m'accroche le plus serait plutôt le conseil pro, avisé sur un thème donné, qui m'inciterait ensuite à aller sur le site. Ensuite ce serait bien de trouver une rubrique factuelle sur ce qui change (la réglementation,...), clairement explicité. L'accès au service doit être aisé, toujours visible pendant la navigation sur le site... Il me faut cette confiance progressive dans le sérieux pour que je saute le pas vers une transaction commerciale.
3
il y a 3 ans par gmaison
Pour ma part, je suis plutôt insensible à la publicité (enfin je crois). Donc en règle générale, si je n'ai pas été à l'origine de la demande, c'est suppression directe, sans même rentrer dans les détails *même si cela peut me concerner*.

pour la deuxième question, cf ci-dessus... je reconnais souvent les pubs, les mails dans ma boîte de réception ce qui implique le réflexe de suppression immédiate.

Par contre, et je vais me contredire en partie, avec mon Cluster Numérique, je compte introduire la transition numérique sein des entreprises de mon département. Et, pour le coup, je compte bien initier cette sensibilisation par de la peur (sur la disruption de chacune des filières). Tout en apportant des pistes de solutions, bien évidemment. Mais la peur peut/doit parfois être employée pour une prise de conscience plus rapide.
2
il y a 3 ans par MyriamDelesalle
Certainement pas, et encore plus actuellement où déjà je refuse les médias qui ne savent que parler de ce qui fait peur. La peur paralyse, elle ne fait pas avancer ....Ce genre de mails pour moi vont directement à la poubelle. Un email qui me parle d'avenir, de solutions, de progrès, d'ouverture alors là oui je vais le regarder....
2
il y a 3 ans par ACTIBIZZ
Merci à tous pour vos avis et vos remarques plus que pertinentes !
CeciliaSkroder je ne cherche pas de solution, juste votre éclairage afin de mieux faire pour des actions futures :D
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.