Alors que la disruption (perturbation en français) est le nouveau GRAAL du numérique, est-il temps de s'interroger sur les modèles économiques à adopter ?

La question peut vous sembler déplacée ! Puisque, pour certains, la disruption serait suffisante en soi, pourquoi s'interroger plus avant ? Pourtant, à courir après des chimères, à partir sans retenu à la recherche de nouveaux GRAAL, ne courent on pas le risque de passer à coté de l'essentiel ?

Je tombe sur cet article : gouvsi.blogspot.fr/2016/01/les-nouveaux-busines... que je partage avec le questionnement qu'il m'inspire ...

qu'en pensez-vous ?

comprendre economie innovation veille zetetique
7
5

3 réponses

il y a 2 ans par OlivierHue

Je pense que @cyrildurand et Océan Bleu sont bien placés pour partager un retour d'expérience sur le sujet

2
il y a 2 ans par FabriceT

Lorsqu'une majorité de personnes appartenant à la même sphère cherche la perturbation ou la discontinuité (disruption en anglais), je pense tout d'abord au mouvement brownien. Puis lorsque j'envisage une vision globale de la situation, l'idée d'une boule à neige me traverse à l'esprit.

Mais j'ai du mal à percevoir où cette idée de boule à neige va me conduire, ni même si elle a de la valeur.

2
il y a 2 ans par EdouardBarkhausen

Dans la disruption, il faut parfois tout remettre à plat, et un gain de productivité de 1% pourra générer des coûts de R&D et de mise en place Tres élevés . 

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.