3 réponses

il y a 1 an par Pierre_Marie

Je pense que l'idéal serait de poser la question à @cyrildurand ou à @ChristianTURPAUD...

2
il y a 1 an par olivierChaillot

ils doivent être en vacances ? @cyrildurand  ou @ChristianTURPAUD ...

ou bien ils ne souhaitent pas répondre ? mais alors pourquoi ?

1
il y a 1 an par ArnaudLemoine

Non car il oublie d'amener de la valeur client et son offre du "en même temps" n'est pas viable à terme car doit gérer trop de contradiction.. Son postulat de base est  : on gère un pays comme une entreprise et chaque ministre est chef de produit.. la réalité est un  peu plus complexe !

2
il y a 1 an par olivierChaillot

La valeur ... Ne la réserve t elle pas à ses copains ?

1
il y a 1 an par usercentric

Aucune idée mais voici un article récent suite à conf de Renée Mauborgne à Paris : www.internetactu.net/2018/07/05/la-strategie-oc...

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Parler de « méthodologie » quand on connait le parcours des sociétés qui ont donné naissance à la stratégie « océan bleu » (ex : Sony), c’est simplement surfer sur une vague en lui donnant un nom à la mode.

Je rappelle que la stratégie « océan bleu », c’est avant tout proposer quelque chose – de pas forcément nouveau – dans un secteur où il n’y a pas encore de concurrence.

Par exemple, dans les années 50, l’entreprise Sony a proposé les premières radios à transistors après avoir acquis une licence auprès d’une entreprise américaine. Ils ont donc été les premiers sur le marché asiatique à proposer ce type de produits. Auparavant, Sony s’est cherchée pendant de très nombreuses années (près de 10 ans), passant de fabricant de cuiseurs de riz à société spécialisée dans la maintenance technique. Avec l’arrivée des transistors sur le marché US, l’entreprise Sony s’est simplement contentée de saisir une opportunité sur le marché asiatique…

2
il y a 1 an par usercentric

ChristopheFantoni le propos de l'article est justement de questionner le fait que ce soit ou non une méthodologie.

2
il y a 1 an par olivierChaillot

j'ai toujours "aimé" tous ces donneurs de leçons (souvent enseignants) qui réécrivent l'histoire et 'tirent' des méthodes d'une réussite ou une autre après coup ... méthodes que tous ceux qui manquent d'imagination (et surtout de vision) s'empressent de suivre comme si ils avaient trouver le Graal ...

3
il y a 1 an par ArnaudLemoine

@ChristopheFantoni et @olivierChaillot  oui c'est simple il s'agit d'une stratégie vers le non client.. et/ou de passer d'un marché concurrentiel ou l'on finit par se battre sur le prix, à un marché sans concurrent car on y ajoute de la valeur client (avec ou sans innovation).. ni plus ni moins !

3
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Je ne peux pas dire mieux qu' @ArnaudLemoine avec lequel je suis entièrement d'accord...

3

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.