Je trouve cet article : blog.econocom.com/blog/outils-collaboratifs-qu...  et je me dis que la collaboration a encore de beaux jours devant elle !

La question subsidiaire pourrait être d'en imaginer les limites :)

comprendre economie management prospective ressources humaines
4
2

1 réponse

il y a 2 ans par jefsey

Je remarque une chose, c'est que tout ces outils de consommunications sont bien peu utiles sauf à faire plus de papier.

Quelqu'un peut-il me citer une avancée cérébrique parmi toute cette bureautique à tout va. Je sais faire de joli papiers, mais où sont les aides à la conflexion (réflexion multisourcée) et à la décision polylectique, qui sont à la base de la pensée complexe qui nous est aujourd'hui nécessaire ?

Qu'est-ce qui me permet de dire, savoir, retenir et comprendre mieux ? Qu'est-ce qui dans tout cela est au service de mon cerveau et non pas à celui des archives des autres ?

Simplement, pourquoi la métaphore reste-elle celle du bureau et pas celle de la carte mentale polycentrée ?

Tout ce que l'on nous propose est de l'asservissement personnel au travail d'autrui selon la méthode M$, Google, etc. qui vendra toujours plus d'enchaînement.

Moi, ce qui m'intéresse c'est mon Ector (http://ector.tech)

J'ai sa bouille, qu'est-ce que je mets derrière ? Pour qu'il s'arrange avec vos Ector pendant que nous allons à la pèche. Désolé, mais je ne peux pas passer ma vie à travailler à travers et pour M$, Google et autres edge providers.

2
il y a 2 ans par olivierChaillot

Tout cela est juste, mais n'oublions pas que pour gouverner sans être trop dérangé par des raisonnements qui pourraient constituer les fondations à un opposition il est nécessaire de construire son pourvoir sur l'ignorance ... et donc occuper la population ... à collaborer :)

Le risque de cette spirale est l'émergence d'une dictature (qui elle se développe sur l'ignorance ET la pauvreté) Mais ce n'est pas possible ICI !

2
il y a 2 ans par Vortex42

Bonsoir Olivier,
Si vous disposiez d'un outil, d'un moyen de communication, d'une vitesse de viralité non maîtrisable permettant de diffuser un savoir de base rendant autonome par rapport à l'ignorance et par implication de la pauvreté, donc par vase communicant appauvrissant (par ubérisation ?) tous ceux qui sont plus haut dans la "pile de la richesse", sorte de révolution par démocratisation de "l'accès aux moyens de l'intelligence, l'auto-apprentissage de la connaissance", pensez-vous que cela :

- ne générerait que chaos, frustration et "nivellement" donc disparition du bonheur
- ou tout simplement bonheur dans l'acceptation de chacun pour ce qu'il est et peut devenir réellement

Pensez-vous que quelqu'un puisse donner une réponse "théorique" ou "philosophique" à cette question ? Ou que l'inertie, le comportement humain, le scepticisme ambiant, l'incrédulité, la fainéantise, la peur de se lancer, la fatalité, le manque de confiance.... rendrait impossible une telle possibilité ? la ferait passer inaperçue ?

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.