En quoi la protection de la vie privée devient un enjeux de plus en plus important et en quoi ces enjeux sont liés à une nécessaire décentralisation d'internet ? Voilà une interrogation qui n'y parait pas au premier abord mais dont la réponse que nous apporterons collectivement à du sens et façonnera la société de demain !
Pour vous mettre le pied à l'étrier sur cette réflexion, voici un petit article : framablog.org/2016/04/02/les-bibliotheques-dece...
Et pour alimenter nos réflexions, vos réactions ci-dessous ...
Faits chauffer le muscle qui normalement se situe entre vos oreilles !! ;)

comprendre innovation stratégie veille vision
5
3

4 réponses

il y a 2 ans par PascalW
Cette article est assez intéressant mais il pose les choses dans un contexte américain.
En France (mais j'ignore la position de l'UE) les choses sont assez différentes, en particulier en terme de législation. Les commentaires qui suivent l'article pose d'ailleurs la question très justement est ce que la bibliothèque ne deviendrait pas alors un FAI?
Je me suis posé dernièrement cette question à propos des Wifi dans les restaurants. J'ai constaté qu'en fait je pouvais faire ce que je voulais depuis leur wifi sans contrôle et avec un certain anonymat.
En revanche, je ne suis pas certain que le web soit vraiment sans frontière. En France le Web est filtré, il existe un certain nombre de sites et des pages qui sont inaccessibles pour un internaute Français. Ils sont bloqués:
- soit par la France elle même
- soit par les hébergeurs eux même (pour des problèmes de droits commerciaux)
Je vous propose de lire ce court article de F-Secure fr.safeandsavvy.f-secure.com/2016/04/04/conflit... Je trouve qu'il pose bien les choses autour des enjeux de la sécurité aujourd'hui.
J'ai eu un peu de mal à comprendre cette notion de "décentralisation" d'Internet. Je comprends qu'il s'agit d'une logique de "P2P".
C'est assez utopique comme vision du net et de la société. Un Internet sans contrôle remettrait en cause par conception même, l'espoir d'un droit à l'oubli. D'une certaine manière, nous serions Immortels (ou au moins les données nous concernant), un peu comme ces profils Facebook qui demeurent des mois après le décès de leur propriétaires...
Je ne suis clairement pas partisan d'un Internet autorégulé parce que ça le rendrait vulnérable à des puissances financières mal intentionnées. Tant qu'il existe de nombreux organes de contrôle, tant que les gouvernements du monde n'arrivent pas à s'entendre, on peut leur faire confiance pour se surveiller les uns les autres.

Pour ma part, je crois qu'il serait trop facile de se cacher derrière le législateur ou des mesures techniques pour protéger la vie privée. Le principal acteur de cette protection doit être l'individu lui-même. Ne pas étaler inutilement les détails de sa vie me semble être le meilleur moyen de limiter la récupération par des tiers (pirates ou web-marketeurs).
3
il y a 2 ans par FredericLibaud
Le sujet est vaste, très vaste...

Il fait résonance avec les discussions en cours sur le SafeHarbor.

D'ailleurs la consultation réalisée sous l'égide d'Axelle Lemaire pour le projet de loi numérique et celle du CNNum on mis clairement sur la table ce sujet.

Mon avis est qu'il faut protéger les données personnelles et ce n'est pas qu'une question de culture. Nous n'avons pas forcément besoin d'une nouvelle législation mais, d'une application de ce qui existe et puis surtout d'éduquer la population aux usages et bonnes pratiques.
Car le problème de fond est là, Internet est un espace mondial, global, ... qui n'a ni frontière, ni police...
2
il y a 2 ans par JoyceMarkoll
> Car le problème de fond est là, Internet est un espace mondial, global, ... qui n'a ni frontière, ni police...

ce pourrait être sujet à débat.
1
il y a 2 ans par olivierChaillot
Merci de vos réponses très riche. Il y a un aspect qui n'apparait pas et qui me semble aussi important que ceux que vous soulignez : les comportements des internautes.
En effet, la réalité est la résultante de forces complexes qui tiennent à la fois de la technologie et de ses possibilités ; des outils de régulations (qu'ils soient du domaine de la législation, de la normalisation, de la réglementation ... comme de la conception de l’algorithme et donc la conséquence des choix politiques des opérateurs ...) ; mais également des comportements des utilisateurs ... c'est à dire de quelque chose qui dépends à la fois de l'éducation, de la culture, des connaissances, des valeurs, de l'environnement familiale, amical, professionnel, ...
Cette complexité implique que la problématique ne relève pas du lieu où l'on se trouve (pas seulement) mais également d'autres facteurs ...
Ce qui m'amène à m'interroger sur le fait que nous serions à une charnière où nous (collectivement) avons des choix politiques à faire ... choix qui structurerons le monde de demain ... Ce n'est pas les indignés d'un peu partout, ceux qui passe leurs nuits debout comme ceux qui occupent la bourse qui vont me démentir ... mais encore faut il qu'à un moment les échanges puissent devenir positifs ... au sens où ils débouchent sur des solutions ...
La notion de décentralisation correspond pour moi à une organisation où chacun est responsable de ses actes ... a contrario d'une organisation où quelques "décideurs" décident de ce qui est bon pour les autres ...
continuons à alimenter la réflexion ... et merci @PascalW pour le lien ... si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à partager vos sources !
2
il y a 2 ans par Julien
Je découvre aujourd'hui le protocole IFPS qui veut décentraliser l'hébergement des sites : linuxfr.org/news/ipfs-un-protocole-revolutionna...

J'ai pas lu tout l'article et toutes les réponses ici, mais c'est bien dans le thème "Les enjeux de la décentralisation d'Internet" ;)
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.