Voilà, le débat va commencer.

Le Président de la république nous a écrit.

Déjà sa prose est commentée par toustes.

Chacun y va de son avis, commentaire, remarque, suggestion, ...

Mais combien ont lu le texte ?

Quel est ce monde où l'on construit son opinion à partir d'une impression, d'une idée reçue, d'une croyance, d'une compilation de commentaires, ... ?

Et vous ? vous participez ? vous avez lu ? vous observez ? Vous ?

curieux de vous lire.

PS : un lien vers la lettre en question

et un autre vers un humaniste

debats politique societe zetetique
3
3

8 réponses

il y a 7 mois par olivierChaillot

Il peut être instructif de s'interroger sur le cadre et les modalités du débat lui-même. Pourra t il déboucher sur quelle décision que ce soit s'il n'y a pas d'accord sur son organisation même ? la manière dont le débat est conduit influence tant la participation que le résultat. Alors, un débat dont on ne connait mas encore les modalités est-il raisonnable ?

Allons voir dans l'histoire et dans le monde ce qu'ont donné d'autres expériences de débat, et sous quelles formes : ICI

3
il y a 7 mois par ArnaudLemoine

Pour commencer l'analyse de ce document.. dès les premières lignes on segmente, oppose les citoyens (surement le coté marketing de la startup nation) Travailleurs VS retraités,  Imposables VS non imposables ! Pour rappel le 1er impôt reste la TVA payée par tous !

Ensuite une communication paradoxale... " Pour moi, il n’y a pas de questions interdites ".. mais voici de quoi il faut parler

Enfin un thème sur l'immigration accolé à la laicité.. sorti du chapeau car il n'est pas dans les revendications actuelles sauf celle du RN.. peut-être la volonté de mettre le RN au centre du débat ? pour quelle raison je vous laisse y répondre :-) ..

3
il y a 7 mois par olivierChaillot

Conséquence d'habitudes de fonctionnement dits "démocratiques" où nous nommons (élysons:)) celui qui va conduire (Présider) le projet avant même d'avoir décider ensemble de ce que nous voulons.

Donc forcément, celui qui est élu est convaincu de connaitre le projet dont nous n'avons pas encore parlé ... Mais il ne peux pas faire l'économie du débat, pour une fois ... Peut être pense-t-il pouvoir faire l'économie de la synthèse ?

2
il y a 7 mois par Hervemary

J'ai pas lu. Pas le temps. Je voulais aller directement sur le site web du grand débat. Je constate que le site n'est pas prêt. 
C'est reporté. Bref, un peu décu...
 

3
il y a 7 mois par olivierChaillot

Le temps, ce truc après lequel nous courons comme si nous allions être en retard à notre propre enterrement. Pourtant, dès que nous acceptons de prioriser, dès que nous nous recentrons sur ce qui est important, dès que nous prenons ce fameux temps pour réfléchir avant de faire, pour comprendre avant d'agir...

Le lapin d'Alice a-t-il fini par rattraper ce qu'il cherchait ? A-t-il fini par comprendre qu'il passait à coté ?

Ce temps qu'il va bien falloir s'octroyer pour que l'exercice ne soit pas le déversoir d'humeurs improductives ...

1
il y a 7 mois par ArnaudLemoine

Perso je n'ai rien reçu :-)

2
il y a 7 mois par ArnaudLemoine

sinon après l'avoir lu.. à l'heure ou on nous explique que dans l'entreprise et la société il faut faire de la co-construction, de la co-gestion je trouve la lettre très dirigistes ;-)

2
il y a 7 mois par olivierChaillot

Dirigiste, oui, mais pourtant ouverte ...

On sent la volonté de structurer l'ensemble ... avant même d'avoir la première contribution le cadre des résultats (et non du débat) est fixé.

3
il y a 7 mois par Pjo

Bonjour,

oui, lettre vue et lue.

oui, intéressée par la démarche : une première qui permet selon mon humble avis,  d’avoir un espace supplémentaire d'expression.

Oui, risque de flop si chacun y va de sa critique de la méthode alors qu’il s’agit de faire des propositions ! 

Oui, pour apporter des propositions concrètes de réformes sur les 4 sujets clés ! 

Oui, la question d’en faire partie ou de rester sur le côté et de voir se pose. Au moment de cet écrit, je suis plutôt à vouloir écrire, mettre noir sur blanc ma vision des changements nécessaires et de réfléchir pour proposer des actions simples à impact positif. 

Oui, je suis naïve et aime bien l’idee d’oser et de faire. 

Bonne journée et curieuse de vous lire, 

2
il y a 7 mois par olivierChaillot

Je suis également intéressé, sinon pourquoi s'interroger ? Alors comme nombre d'autres futurs participants, je me renseigne et tente de me faire une idée des tenants et aboutissants, des pièges ou des meilleurs façons pour que mes propositions remontent au mieux ... d'où cette question.

Perso, je pense ouvrir un autre pan de réflexion (désolé Monsieur le Président, mais comme beaucoup d'autres citoyens j'ai des idées que vous n'avez pas ou plutôt que vous ne voulez pas aborder) autour du revenu universel inconditionnel ... sujet qui, comme le RIC, me semble porter des potentiels de rupture de société propices à nous aider à inventer demain et à relever les enjeux qui sont devant nous.

Alors j'interroge et j'écoute :)

4
il y a 7 mois par olivierChaillot

A propos de RIC, le premier sujet n'est-il pas tout trouvé ? Alors que le siècle débute Nous en avons déjà plébiscité son affaire

Vous avez signé ?

2
il y a 7 mois par Pjo

Merci pour l’interaction. 

Et oui, j’ai signé l’affaire du siècle et l’ai diffusée ... + de 2 millions de signatures. J’ai vu aussi les polémiques, Sur qui l’a lancé... bref, si pour agir il nous faut tout maîtriser, autant rester coucher et savourer sa couette ! 

Le sujet du RIC sera sans doute souvent proposé comme solution pour enrichir la vie politique, l’emergence Des décisions. Est ce une solution ? Nsp 

les pétitions et le nombre de signatures ont déjà un effet sur la vie politique et reste à voir le sens et le pouvoir que l’on veut leur donner... une autre solution de démocratie participative... 

fort intéressant tout ça mais, là faut que je bosse aussi un peu encore ! Bonne nuit 

2
il y a 7 mois par PascalW

Merci d'avoir donné le lien vers cette lettre. Tout le monde en parle mais je l'avais pas reçu ;)

Sur le fond participer, donner son avis est plutôt positif : ne serait ce pas ce qu'on espère faire en allant voter? Je suis assez tenté de participer.

Ceci étant je ne perds pas de vue que depuis ma première participation au jeu démocratique en 1989, j'ai connu la gauche, droite sous la gauche, droite, gauche sous la droite et sans vouloir offenser personne, aucun modèle n'a particulièrement brillé par ses résultats et sa probité (tout au moins vu de ma lucarne)

Il y a donc une forte méfiance de ma part sur la sincérité et l'honnêteté de ce mode de débat.

Je serai peut-être rassuré après lecture de la fameuse lettre...

2
il y a 7 mois par olivierChaillot

un peu comme toi, je suis septique ... pourtant je me dis que c'est peut être l'occasion de participer plutôt à des rencontres/échanges*réunions pour confronter les points de vues, pour soumettre quelques nouvelles idées, pour contribuer à inventer autre chose ? quant à "poster" des idées directement sur le site, je m'interroge sur l'efficacité ? sur les "restes" dans la synthèse finale (si elle n'est pas déjà écrite (ou au moins en préparation)

2
il y a 7 mois par olivierChaillot

Le site du grand débat est ouvert... instructif

1
il y a 7 mois par ChristopheFantoni

Je suis un peu comme @Hervemary, à part que moi, mon problème n'est pas le temps, mais plutôt mon intérêt pour la politique qui est quasi nul. 

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.