Bonjour à tous,

Deux fois par an, je viens en France faire des conférences sur "l'expatriation aux Etats Unis via la création ou la reprise d'entreprise et les visa E2, L1"... dont je suis un spécialiste depuis 7 ans.

D'habitude, je communique bcp via Facebook mais lors des dernières conf (la semaine dernière), cela a montré ses limites.

Il me faut donc un vrai plan de com pour les prochaines. Comment communiqueriez vous pour faire connaitre ces conférences ?

J'ai pensé forcément aux revues économiques de type Challenge, Les Echos... (par contre c'est cher...). J'ai pensé à un courrier aux experts comptables. Peux être des revues de commerçants, entrepreneurs...

Je prends toutes les idées, je voudrais passer de 2 conf à une seule mais plus grosse. En générale, à Paris, j'ai 40 personnes deux fois par an (généralement déjà très motivées), j'aimerai en faire une seule mais à 100/150 personnes.

Merci d'avance.

communication conférences
4
1

6 réponses

il y a 1 an par ChristopheFantoni

A l'époque où je vendais à une échelle nationale, je passais toujours de la publicité dans les magazines spécialisées de l'époque. C'était cher, certes (je payais 3000 FF - soit 450 € environ - pour 1/4 de page en noir et blanc), mais le retour sur investissement était conséquent.

3
il y a 1 an par SylvainPERRET

Merci !

Je suis en train de consulter Challenges, Capital, etc. Les prix que je recois sont tres tres au dela de ca, dissuasifs en fait. Comme je ne vis plus en France depuis 10 ans, quelles revues conseilleriez vous (sans tenir compte du prix) ?

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Quand je passais de la publicité, j'utilisais au début les services d'une gentille attachée de presse. C'est elle qui me disait "où acheter" et "quoi mettre" pour avoir un bon retour sur investissement. Souvent, j'avais les meilleurs retours quand je cumulais "rédactionnel" (dans les actualités) et "publicité" (quart de page, voire demi-page noir et blanc, souvent très proche de la rubrique "actualités"). Par la suite, les services de publicité de ces magazines m'ont expliqué que "plus la publicité était située au début de magazine, et meilleur était le retour". Et, effectivement, lors du désistement d'un gros annonceur, je me suis retrouvé une fois en tout début d'un magazine et mes ventes se sont littéralement envolées.

À mon avis, je pense que vous vous y prenez mal pour promouvoir votre événement. Pour faire venir du monde, c’est bien simple : il vous faut la presse comme je vous l'ai dit. Deux solutions : soit vous avez beaucoup d’argent et vous payez pour leurs services (cela peut aller jusqu’à payer le train et l’hôtel des journalistes – surtout si vous êtes en province ou à l’étranger), soit vous mettez la presse dans la combinaison. En clair : vous les invitez à organiser avec vous cet événement. Ensuite, libre à vous de démarcher les magazines susceptibles d’être intéressés. Et cela peut être Capital, Challenge, etc. Le but, c'est juste d'en trouver un. L’avantage de cette solution est double : non seulement cela vous coûtera très peu d’argent, mais en plus vous aurez droit à une véritable couverture médiatique (avant, pendant, après).

Personnellement, si j’ai réussi à avoir beaucoup de publicité à l’époque où je vendais nationalement, même si mes budgets étaient considérablement réduits, c’est qu’à un moment donné j’étais devenu très copain-copain avec la presse.

2
il y a 1 an par SylvainPERRET

Merci Christophe, c'est très exactement ce que je n'arrive pas à faire. Je suis loi et j'ai peut être une communication un peu déformée maintenant via ma vie aux USA ou on est peut être un peu trop direct. Il faut que je travaille ce point.

Par hasard, vous n'auriez pas les coordonnées de l'attachée de presse ?

1
il y a 1 an par gmaison

Pour la dimension business, j'irais plus sur linkedin. Sauf si, en mentionnant facebook, tu mentionnais les RS de manière générale.

Ensuite, est-ce que tu n'irais pas là chercher là où tu pourrais trouver le plus de "clients" potentiels : les ambassades ou consulats américains... Tu dois avoir un tas de personnes qui vont là bas. Peut être en envoyant à ces structures ta ou tes dates de conférences. Peut être ont-ils eux même des newsletters sur lesquelles ils pourraient relayer.

Approche aussi des organismes représentatifs des métiers qui permettent facilement de créer/reprendre des business aux US. Par exemple des métiers de l'hôtellerie te de la restauration, de la gastronomie, de l'artisanat de bouche.  Les chambres des métiers par exemple... Tout dépend du type de business "manquants" ou à reprendre et des filières/métiers qui les concerne...

Pour les outils numériques de communication, hors RS pour toucher au plus large, tu vas avoir les ad-words... mais à mon avis, tu ne seras pas tout seul sur le coup ;)

Pourquoi ne pas organiser des webinars d'une heure également ? pour expliquer la démarche, l'état d'esprit, tes réussites et celles de tes clients, ... de faire un teasing de fou pour les conférences qui auront lieu ensuite.

my 2 cents

2
il y a 1 an par SylvainPERRET

Merci ! Guillaume, fidèle au post. Linkedin, je suis assez présent. J'ai même ulitisé pour la dernière les post sponsorisé de Linkedin, très décu. Pas encore au point, pas intuitif du tout.

Ambassade, déjà tenté : ils ne relaient les infos de personne. Pareil pour les consuls, les consulats de ce côté ci de l'océan.

Par contre, je retiens l'idée des organisations professionnelles. Hotellerie, restauration, boulangeries, coiffure.... 

Les webinars, on a fait et va refaire en Janvier. Lors de notre 1er essai, on a vu qu'il y avait pas mal d'espions de la concurrence, un peu énervé sur ce coup là. Pas de honte, certains s'inscrivent directement avec leur mail pro.

J'utlilse peu les ad words car j'ai des positions très fortes en référencement naturel, donc pas besoin.

Merci encore Guillaume.

1
il y a 1 an par YohannROBERT

quel est le type de personnes que tu veux cibler? en terme de situation professionnelle, de dynamique personnelle, de profil(s) s'ils s'en dégagent d'après ton expérience.

bien tes articles de blog! j'aurais tendance à penser que c'est en développement ta communauté en ligne que tu auras d'autant plus de facilité à promouvoir tes événements F2F. Exemple, sur youtube tu ne peux pas être absent, c'est aussi important que le search sur google - tu n'est pas dans ce résulat, dommage: www.youtube.com/results?search_query=partir+au...

www.youtube.com/results?search_query=reprendre...

ce serait top long à expliquer ici mais cette communuaté est lié à ta production de contenu, tant en terme de qualité que de contenu (voir content marketing sur google et youtube)

dernier détail: le lien de ton site web vers ta page linkedin est mort, sachant que, oui, LinkedIn sera un bon canal, mais comme le dis gmaison il y a d'autres actions ponctuelles à imaginer. cependant plus ta réputation online sera grane plus le potentiel de conversion sera grand

2
il y a 1 an par SylvainPERRET

Merci, Youtube est the next big thing pour moi. Ca demande juste plus de temps pour la mise en oeuvre mais clairement, tu as 100% raison. Ma seule video est là : www.youtube.com/watch?v=ymkdZBynZdw

J'ai deux gros projets en cours : un livre (ecrit à 70%) et les videos.

Les personnes visées : le profil type 35-55, famille avec enfants souvent, entrepreneur en France qui vient de vendre sa boite ou va la vendre, ou cadre sup, aimant les Etats Unis (logique)

Pour Linkedin, je revois ça de suite, Merci encore.

2
il y a 1 an par YohannROBERT

Astuce: publiez votre livre d'abord par articles successifs, pour faire grandir votre audience. Plus tard vous mettrez tout ça en livre. Sur chaque article, une vidéo qui dit la même chose. Vous avez ainsi tout de suite une masse de chose pour vos réseaux sociaux et de la surface pour être vu via la recherche de Google. Content is King...

4
il y a 1 an par usercentric

Bonjour, je viserais les incubateurs et autres réseaux de pépinières qui rassemblent de nombreux entrepreneurs qui lorgnent vers l'ouest, quitte à impliquer ces organisations pour co-organiser le séminaire : à eux de se faire les relais de votre offre, ils seront content de pouvoir ajouter une compétence à leur palette de services.

Concernant les vidéos, je ferais témoigner des personnes que vous avez accompagné, c'est toujours plus crédible quand bien même votre offre est pro.

L'idée de YohannROBERT de publier votre livre par tranches et de dynamiser avec vos comptes de RS avant de le publier est très bonne. 

2
il y a 1 an par Ca_pris

export.businessfrance.fr/etats-unis/bureaux-eta...

1
il y a 1 an par Mathieu64200

Hello Sylvain, Facebook a effectivement ses limites en revanche il a un outil de ciblage extraordinaire quelque soit ton canal de communication je te conseil de d'abord définir les User Personae des participants à tes conférences. Cela te permettra de définir plus facilement ta cible ainsi que les meilleurs canaux, contextes, méthodes pour s'adresser à eux. Linked in est pas mal aussi.

 bon courage :-)

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.