Bonjour à tous

Comme vous avez pu le lire dans le titre j'ai besoin d'un site web, d'une charte graphique, d'un logo, de picto...

Je cherche d'autres entreprises, associations, personnes, qui auraient des besoins similaires ou approchant.

L’objectif  est de créer un groupement afin de mutualiser les besoins des membres pour recruter ensuite un prestataire au meilleur rapport qualité-prix.
Pour cela chaque candidat au groupement est invité à remplir le formulaire docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc_6u1lSXtt0R... qui permettra de qualifier :
•    les besoins qui pourront être mutualisés
•    les besoins spécifiques

A l'issu de ce questionnaire, nous rassemblerons début septembre (2017), les membres ayant des besoins similaires pour rédiger un cahier des charges et démarcher des prestataires.

Pour le prestataire c'est une garantie de volume et un gain de temps en commercial. Si vous êtes presta et que cela vous intéresse n'hésitez pas à vous faire connaitre, seul ou en groupement.

Bonne journée

Pierre-M

mutualisation site web
3
4

3 réponses

il y a 4 mois par ArnaudLemoine

@Coquelicom intéressée ou pas en tant que prestataire de talent ?

2
il y a 4 mois par Coquelicom

La démarche me surprend...

Un travail de création c'est une rencontre, un projet, des compétences...

C'est la création d'une équipe client/presta la plus adéquate possible.

A priori les entités n'auront pas les mêmes besoins, les mêmes attentes...

C'est un travail au delà de la création qui, de mon point de vue mêle le relationnel, la perception, la psychologie...

L'alchimie de la création c'est un projet, un porteur de projet, un créatif, et une attirance mutuelle pour que ça marche.

Je suis désolée mais c'est pas une place de marché ou on achète au kilo et on négocie en fonction des volumeS. 

La création de communication visuelle  c'est donner forme au projet, donner forme au bébé.

" combien de femmes accouchent en même temps on va mutualiser la sage femme et l'anesthésiste". Bon... je caricature un peu mais y a de ça...

Merci d'avoir pensé à moi @arnaud 

5
il y a 4 mois par Pierre_Marie

C'est exact chaque projet sera différent, avec des personnes et des besoins différents et il est certains qu'on ne va pas complètement rincé le presta, le mettre à genoux... c'est pas l'objectif du tout

L'idée c'est de mutualiser la sélection du presta, car cela prends du temps. Ne serait-ce que pouvoir échanger avec d'autres personnes sur : "j'ai identifier untel qui à l'air pro", "celui-ci propose tel chose"... c'est déjà une bonne info, quand on est pas du domaine c'est rassurant, on peut partager ses retours d'expérience.

D'ailleurs si certains veulent recommander du monde je prends...

1
il y a 3 mois par Coquelicom

Je ne pensais même pas au fait de "rincer" le presta car s'il est bon, il saura border de façon à ce que ce soit équitable. Je pense surtout que moi par exemple je suis plus faite pour bosser avec des entreprises, d'autres plus du culturel, encore d'autres avec les assos etc... et je ne parle même pas du feeling de chacun avec untel ou untel...
 

1
il y a 4 mois par CedricRousseu

Pour votre recherche de prestataire, n'hésitez pas à aller voir notre travail et si il est à votre goût à nous envoyer un message.
lestontonscodeurs.com/
Bonne Journée
Cédric

2
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

Il est quand même assez spécial votre site oueb...

1
il y a 4 mois par CedricRousseu

Pourquoi ?

1
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

Disons que le langage "à la Audiard" n'aide pas trop à se concentrer sur l'essentiel. À un moment donné, je me suis même demandé si je n'étais pas sur un site consacré au cinéma... d'Audiard. D'où ce côté un peu spécial évoqué précédemment, mélangeant votre fan attitude à votre travail professionnel.

1
il y a 4 mois par CedricRousseu

C'est un choix de storytelling, il évoluera peut-être (ou pas). Ce n'est pas une question de "fan attitude" juste un positionnement... Il peut plaire ou non, ce que je sais c'est que ça amuse nombre de nos clients et ça ne remet nullement en cause notre professionnalisme, ni la qualité de notre boulot, si j'en crois les retours de nos clients. Après à chacun ses choix (regarde tu choisis bien d'écrire "OUeb"), perso je suis pour la liberté de chacun à gérer sa com comme il l'entends.

1
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

J'avais bien compris qu'il s'agissait là d'un choix personnel qui — à n'en pas douter — était probablement là pour vous faire remarquer. Personnellement, je n’ai rien contre. Loin de là. Disons simplement que je ne me suis pas du tout retrouvé dans le message que vous avez voulu faire passer.

1
il y a 4 mois par CedricRousseu

Notre choix n'est pas de "nous faire remarquer", nous avons choisi de donner une identité à notre "gang de communicants" (à des lieux des clichés de l'entre soi et du lexique à base de -ing qui ressortent souvent de l'esprit des lambdas par rapport aux agences de com (et parfois pas à tort)). Après vous ne vous retrouvez pas dans notre univers, soit, d'autres s'y retrouvent et si on veut juste juger de notre travail, il ne me semble pas que "portfolio" soit difficile à comprendre

1
il y a 4 mois par Coquelicom

Moi j'aime bien le ton. C'est assumé et ça fait le tri... en s'assumant on trouve les clients qui nous ressemblent...

Mais on ne m'a demandé mon avis sur le contenu du site.Toutefois comme il est positif je le donne  :blush:

3
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

Rassurez-vous. J'avais bien trouvé votre portfolio sur votre site Internet. Mais comme je vous le disais un peu plus haut, c'est l'enrobage « à la Audiard » qui me posait le plus problème. Après, je respecte parfaitement vos choix avec cette identité et ce ton si particulier, puisque pour moi, l'essentiel est que vos clients s'y retrouvent…

1
il y a 4 mois par CedricRousseu

Merci @Coquelicom ça fait toujours plaisir venant d'une collègue de talent. Après, même si la critique était mauvaise, perso je suis preneur (tant qu'elle est constructive et argumentée).
@ChristopheFantoni, je dirais (et là je parle pas au nom des Tontons Codeurs, mais en mon nom propre) que NON. Le principal c'est de soi se sentir bien dans l'environnement dans lequel on bosse, de ne pas mentir aux clients et donc de ne pas mentir à soi même. Je rejoins l'analyse d'Enora, pour moi l'essentiel c'est d'avoir des clients avec lesquels je sais que je peux être moi-même, avec ma créativité, mon humour bien à moi, des gens qui viennent en sachant à qui ils ont affaire (pour moi c'est d'autant plus essentiel, que chez Les Tontons Codeurs, je me charge du redactionnel et du Comunity Management... Alors certes, je peux faire dans le "classique institutionnel", on s"adapte aux besoin du client, mais on a une plume, un style, une manière d'accrocher quelque soit le sujet. Perso, j'excelle plus dans la créativité, le ton décalé, l'humour grinçant. Comme le soulignait au dessus Enora, dans nos métiers, au delà de faire des affaires, on est sur de la rencontre humaine, de la créativité mise en commun et un feeling, une complicité avec le client. Perso, j'ai toujours bossé comme ça, autant en tant que communiquant qu'en tant que journaliste et ni mes clients, ni moi-même n'ont jamais eu à se plaindre de cette situation. 

4
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

Comme je le disais un peu plus haut, je respecte parfaitement — et cette fois-ci, je vais supprimer le mot "choix" — votre identité. Votre façon d'être si vous préférez. Car même si nos avis divergent, j'estime que le débat doit toujours être possible...

1
il y a 4 mois par CedricRousseu

@ChristopheFantoni j'ignore si débat il doit y avoir, vous avez un point de vue (que je pense vous n'êtes pas le seul à avoir) j'en ai un autre (que je pense d'autres partagent) Nous ne nous convaincrons pas, basta... Nous ne travaillerons jamais ensemble, ça ne vous empêchera pas de travailler avec des agences de com qui vous correspondent plus et moi d'avoir des clients qui collent à notre univers...

2
il y a 4 mois par Pierre_Marie

Merci, je note ;-)

2
il y a 4 mois par CedricRousseu

@Pierre_Marie  entendu, merci à vous et bonne continuation

1
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

J'ai lu le questionnaire en ligne et je le trouve assez générique.

Par exemple, personnellement, je cherche à faire faire des packagings de produits (voir à ce sujet la dernière question que j'ai postée sur Skiller). J'ai d'ailleurs une idée très précise de ce que je recherche et je sais, par expérience, que cela risque de prendre un peu de temps (car dans le passé, j’ai déjà eu l’occasion de faire des jaquettes pour des produits qui ont été commercialisés).

Par ailleurs, j'ai déjà eu l'occasion de demander des devis à des infographistes et les sommes réclamées me paraissent assez folles (soit de 2000 à 3000 €... par produit) pour faire des illustrations que je pourrais réaliser moi-même si j'avais suffisamment assez de temps.

Sans solution plus économique, je n’ai pour l’instant pas d’autres alternatives que de prendre mon mal en patience…

1
il y a 4 mois par Coquelicom

En fait Christophe peut tout faire lui même...
Faire un packaging c'est pas poser du visuel et avoir une boîte. C'est anticiper les usages, la vie du produits, des contraintes de solidité, durabilité etc... c'est faire de l'illustration ou de la photo, savoir exporter ces formats à des chinois (souvent la fab se fait en chine), savoir donc parler l'anglais technique etc... etc...
Bref, des produits commercialisés on en voit de toutes sortes et parfois des bien moches... quand c'est pour vendre de la merde j'imagine qu'on s'en fout, mais quand on a un petit bossé sur la qualité de son produit ou quelque chose à vendre de qualité on va pas confier so pack à un créateur de site web.
Il s'agit d'avoir un pack? Ou de créer un support qui sera protecteur et vendeur pour le produit? Ce n'est pas la même démarche.
La bricole pour ses passes temps ok, mais quand on a un projet sérieux...

4
il y a 4 mois par Coquelicom

Bon et j'avoue que ces phrases "faire son reférencement soit même parce qu'un pro ne sert a rien", "faire ses illustrations soit même parce que ça coute trop cher" ont tendance m'agacer un peu... c'est comme nier le travail, la formation, les compétences de l'autre, en se mettant au même niveau que lui sans être passé par ses expériences et apprentissages...
Je ne sais pas si vous vous rendez compte qu'en plus d'être un peu "insultant" pour les gens dont c'est le métier, c'est un peu, un tout petit peu présomptueux.
Bref.
 

2
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

@Coquelicom : Je travaille depuis plus de 25 ans avec l'Asie (d'abord le Japon, puis la Thaïlande et enfin la Chine). Je connais donc assez bien l'ensemble des procédures de leurs usines, puisque j'ai déjà eu l'occasion d'y faire fabriquer de nombreux produits électroniques et informatiques (notamment à l'époque de l'Amiga). Aujourd'hui, mon objectif est plutôt de rapatrier la production de mes prochains produits sur notre territoire national afin de mettre en avant le fameux "Fabriqué en France". Or, les coûts ne sont pas les mêmes, ce qui m'oblige à faire quelques concessions. Et l'une d'entre elles n'est pas de rogner sur un packaging de qualité — c'est même tout contraire quand on connaît l’importance que j’y attache —, mais plutôt sur une main d'œuvre qu'il m'est impossible de payer dans des conditions satisfaisantes. Donc, si je dispose personnellement de l’expérience nécessaire dans un domaine d’activité propre à la production envisagée, je préfère largement m’en occuper moi-même que de sous-payer une personne pour le faire à ma place. Ce n’est qu’en cas de succès de ces premiers produits destinés à la grande distribution que je me permettrai d’embaucher une véritable équipe. Cette situation, Amazon l’a parfaitement compris puisqu’il là s’agit d’une particularité propre à tous les nouveaux entrants dans leur réseau de distribution.

1
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

@Coquelicom : Mon raisonnement n’a rien d’insultant. Il est, au contraire, en totale corrélation avec ce qui est demandé aujourd’hui par les banques. D’ailleurs, il n’y pas si longtemps, j’ai présenté à plusieurs banquiers le projet d’expansion de mon activité professionnelle étant donné que celle-ci nécessite des capitaux que je n’ai pas pour l’instant. Dans le lot, je voulais acheter des machines industrielles, mais surtout embaucher 10 CDI, dont 1 infographiste à temps plein. Et bien, la réaction de la banque fut « tout ce que vous nous demandez, on vous le finance sans aucun problème, mais pour les salariés, c’est beaucoup trop ». Je suis alors passé à 5. Toujours trop. Et quand j’ai demandé au banquier à combien je pouvais prétendre, il m’a très clairement dit « 2-3 au maximum ». Et en rajoutant, « il y aura sans doute certaines choses que vous devez faire par vous-même ». Je suis donc sorti de mon rendez-vous en me disant que mon évolution allait sans doute pouvoir se faire, mais qu’il me fallait pour l’instant réfléchir à des solutions de substitutions si je voulais pouvoir atteindre sereinement mes objectifs.

1
il y a 4 mois par jbcouton

@ChristopheFantoni vous n'avez pas des propos insultants comme le dis @Coquelicom, mais lorsque l'on regarde votre profil linkedin vous êtes le genre de personne qui touche a tout et dans les métiers de la communication, Ces personnes son extrêmement agaçantes car elles pensent savoir tout faire et surtout pouvoir tout faire par elles-même...
Et aujourd'hui avec la mode du DIY, on voit des personnes ce dire "graphiste" car elles ont réussi à retoucher leurs photos de vacances... Je pense que skiller n'as pas besoin de ce genre de personne, skiller est censé être pour des "pros" qui donne de réel conseils pertinent et efficace...

4
il y a 4 mois par Coquelicom

Autant je fais des choses par moi même autant je ne prétends pas me passer des compétences des pros car nous ne sommes tout simplement pas au même niveau de compétences. 

C'est une chose de dire"  je fais car je ne peux me payer", que de dire "ne te payes pas un pro tu peux le faire toi même ". 

1
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

Personnellement, j'ai été démarché par le propriétaire de Skiller, directement sur LinkedIn, pour rejoindre justement ce site. Si mon profil ne lui avait pas plu, je pense que je ne serais pas ici. Ensuite, le profil que je mets en avant sur LinkedIn est un profil partiel en relation directe avec mon expérience dans l'écriture et son enseignement. J'y ai volontairement expurgé tout ce qui était en relation avec le développement (site web, électronique, programmation, etc.) que je pratique depuis plus de 25 ans, soit à titre personnel, soit à titre professionnel.

Notez que mon activité professionnelle actuelle n’est pas présentée sur LinkedIn. Pour l’instant, j’attends de signer des accords de distribution avant de la réécrire complètement et de l’orienter, cette fois-ci, de manière beaucoup plus technique.

2
il y a 4 mois par Coquelicom

Christophe, je ne remet ni en cause ton expérience ni tes compétences.

Je suis juste étonnée de ce recours au fais soit même. Pour ma part j'ai des collaborateurs compétents avec qui je suis ravie de partager des budgets de projets car tous ensemble on est vraiment meilleurs que chacun dans notre coin...

Tu peux avoir une tomate ou une courgette ou un potiron...

Ou tous ensemble un potager qui avec les bonnes associations donnent des récoltes de foufou...

Et le pire c'est qu'à titre perso je suis une vraie touche à tout et j'adore ça... mais a titre pro pas d'amateurisme pour ma part. Que du top level. 

1
il y a 4 mois par ChristopheFantoni

Personnellement, je rêverais de mettre en place une équipe composée de véritables « tueurs » dans chaque domaine. J'aspire à cela depuis plus de 25 ans. Mais sans argent, je sais aussi qu’on ne peut pas faire grand-chose. Donc, ma première mission est toujours de trouver le financement nécessaire pour pouvoir lancer officiellement un projet. D’ailleurs, si mon projet actuel avance aussi lentement, c’est que les financiers que j’ai en face de moi me réclament toujours plus de compromis, alors que pour l’instant aucun n’a réellement mis la main à la poche.

2
il y a 4 mois par CedricRousseu

@ChristopheFantoni Même si on m'a pas demandé mon avis, je le donne (sale race ces ariégeois qui ont un avis sur tout) . Je pense que tes interventions reposent plus sur un "enthousiasme et une volonté d'aider" qu'un côté "j'ai un avis sur tout... Enfin j'ai surtout un avis" mais par moment (c'est le CM et le rédacteur qui parle là) relis tes posts avant d'envoyer, tu verras que même involontairement tu as un ton maladroit, limite "donneur de leçons" (je me permets de te le dire parce que moi même quand je suis crevé, passionné sur un truc ou que je me relis pas, il m'arrive d'avoir le même bien involontairement).

2
il y a 4 mois par CedricRousseu

Pour rebondir sur ce que dit @jbcouton ... Le côté touche à tout peut certes être une force... Mais si on ne maîtrise pas ses limites ça devient une faiblesse. Pour prendre un exemple que je connais (le mien... On va me prendre pour un putain de prétentieux, mais désolé, je suis la personne que je connais le plus) je sais bidouiller 2 ou 3 conneries pour modifier une compo sur Toshop ou mettre à jour un document sur Indesign, j'ai des notions suffisantes en HTML5 et en CSS (encore que là un peu moins) et je maitrise suffisamment un ou deux CMS pour pouvoir faire des changements sans emmerder les devs avec lesquels je bosse... Mais surtout, je sais si un client me demande un truc trop complexe lui dire "moi je suis CM, redacteur et monteur son, là ça dépasse mes compétences, va falloir passer par un graphiste/un dev/un webdesigner, je travaille avec des gens comme ça mais je te préviens le boulot sera facturé". Mieux je suis capable de refuser si le client insiste mode "bidouille moi un truc" parce que je me refuse de faire de la merde. 

2
il y a 4 mois par CedricRousseu

Enfin (oui je suis bavard ce soir) je rejoins @Coquelicom sur les complémentarités. C'est pour cela que j'ai rejoins la SEP "Les Tontons Codeurs", même si nous sommes tous plus ou moins touche à tout et que nous pouvons nous relayer sur certains plans, c'est un pur bonheur de bosser avec des gens spécialisé (qui en dev, qui en webdesign, qui en graphisme voire même en typographie) pour pouvoir apporter le meilleur aux projets sur lesquels on bosse.
D'ailleurs Enora si à l'occase t'es dispo pour un café (non je ne confonds pas Skiller et Tinder je rassure, juste comme tu le soulignais avec Les Tontons Codeurs on a notre univers et on aime bien connaître les gens qui font le même taf que nous en ayant un autre univers. Ainsi, quand on sent qu'on ne collera pas avec l'attente d'un client on aime bien lui dire "par contre, tu devrais aller voir telle agence, je pense qu'elle correspondra plus à ce que tu attends") je suis preneur.

2
il y a 4 mois par Coquelicom

Ben oui blondin je veux bien rencontrer les tontons surtout que Luce fait partie de la team et qu'on ne s'est jamais en vrai!

Et pour ce qui  est du côté touche à tout, comme toi ça me sert a bien collaborer. Je ne fais pas à la place de mais je peux comprendre le taf de l'autre lui préparer ses éléments, anticiper et respecter ses contraintes...

Par exemple j'ai fais une formation en Php et Js. Ça m'a juste permis de comprendre que je ne ferais jamais de dev car je n'aime pas ça et que pour être bonne faudrait des années de taf... 

Exploiter et exprimer son côté touche à tout en collaborant avec les bonnes personnes :blush:

2
il y a 4 mois par CedricRousseu

@Coquelicom Ben écoute pour le moment les 3/4 de Les Tontons (en fait les 3 autres) prennent des vacances bien méritées mais j'en cause avec eux dès leur retour. Et je peux comprendre pour le dev, j'ai le même pb... Avec le graphisme (si tu veux apprendre plein d'insultes en occitan, colle moi sur une maquette indesign, voire pire, sur Illustrator et je vais assez vite me transformer en syndrome Gilles de la Tourette sur pattes ^^). Bref on se tient au courant

2
il y a 4 mois par Coquelicom

Je prends aussi mes vacances à partir du 16 août jusqu'au 1er septembre donc on est raccord ;)

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.