Bonjour!
Je viens bientôt ouvrir ma SASU et suis en train de choisir ma banque.
Je ne m’oriente pas vers Qonto car possible besoin de découvert ou ligne de crédit dans le futur.
Du coup… je m’oriente vers une banque traditionnelle. 
Mes questions :
Quels sont les points à bien négocier avant l’ouverture du compte ? 
Quels sont les aspects à bien prendre en compte pour une gestion plus fluide sur le long terme, surtout en cas de pb ?
Merci pour votre aide !

banque négociation
5
5

4 réponses

il y a 1 an par ChristopheFantoni

Qonto n'est pas une banque. C'est simplement une FinTech qui offre du service bancaire. Il utilise pour cela des briques technologiques dont ils n'ont aucune maitrise puisqu'ils ne les ont même pas conçus directement. Et si je vous dis ça, c'est que j'ai longuement échangé avec eux pour en savoir un peu plus sur la technologie utilisée.

4
il y a 1 an par laureh

Merci. Du coup je me dirige vers une banque traditionnelle et ma question concerne les points de négociation à bien anticiper. Merci!

3
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Votre projet est-il une startup ?

2
il y a 1 an par FredericLibaud

Les chargés d'affaires/de clientèles n'ont plus aucune marge de manoeuvre... ce sont les directions régionales en fonctions aussi des activités et autres fioritures aux arguments plus ou moins crédibles.

Si vous n'avez pas un business plan solide et de sérieux arguments financier l'obtention de conditions financières attractives dont des facilités de caisses (découverts)... sera ardue. Il faut faire jouer la concurrence, mais au-delà de tous ça les banques ne jouent pas forcément le jeu avec les p'tites structures sauf naturellement les startups et pour cause. Certaines sont susceptibles d'amener de gros volumes de cash...

4
il y a 1 an par laureh

Merci beaucoup! Oui j'avais remarqué que les conseillers n'avaient pas la main mise.... Mon entreprise est une startup et on m'a averti de bien négocier AVANT l'ouverture du compte les facilités de caisse, notamment découverts, dans l'anticipation, vous validez? Je n'ai aucune idée de ce qui est considéré comme une offre "intéressante" en terme de "montant" de découvert et de conditions, avez vous un benchmark ou c'est vraiment au cas par cas? 

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Je ne peux qu'acquiescer aux propos de @FredericLibaud, sachant que l’argent des banques ne vient plus des banques en elle-même, mais de l’Europe (où il y existe de nombreuses aides financières réservées aux entreprises, mais qui ne sont accessibles qu'aux banques). Les décisions se prennent donc, au mieux par le directeur de l’agence dont vous dépendez (jusqu’à 200 000 €), et au pire par le directeur du siège social pour les montants allant bien au-delà.  

2
il y a 1 an par FredericLibaud

Bonjour,

Négocier est une chose, obtenir en une autre.

Tous cela va dépendre entre autre de l'ardeur que va mettre le "chargé de clientèle" à vous défendre. La personne qui décide, ne vous connais, elle juge sur dossier ! Donc faut pas s'étonner...

Au niveau coût, les tarifs sont variables et en fonction du CA pour la convention de compte, il faut donc comparer. Faire le tour de la place, peut être intéressant. Par expérience, il vaut mieux traiter avec un chargé de clientèle qui a un peu de "bouteille", qu'un p'tit jeune dont les dents "rayes le parquet"... En effet, leurs rémunération est axé sur le placement de produits et services. Et généralement quand on monte sa boîte, ce genre de chose n'est pas la priorité...

3
il y a 1 an par gmaison

@laureh 

Les banques ont pour principe de fonctionnement d'avoir un bénéfice attendu et de minimiser tous les risques possibles pour atteindre ce bénéfice. Ni plus, ni moins.

Donc, il te faut avoir une espèce de budget prévisionnel bien construit et sincère. Moins pour les rentrées d'argent, tout le monde s'en fiche car "on" sait qu'il ne résistera pas au principe de réalité, mais pour ta capacité à anticiper les charges et les coûts de ton projet.

Ensuite, il te faut avoir un prévisionnel de trésorerie. Encore une fois, moins pour les chiffres que pour la dynamique de la trésorerie.

Enfin, tu auras des frais de banque. Et là, c'est fonction de ce que tu arrives à négocier parce que tu as des investisseurs connus, des relations connues, un passé connu, de ce que d'autres banques te font comme conditions, etc. faire jouer la concurrence, quoi.


Par contre, l'élément important dans toute relation bancaire est simple : de la communication et de l'anticipation (et vice-versa). Un banquier n'aime pas être mis devant le fait accompli. On n'appelle pas un banquier au secours. Tu préviens le banquier que dans X semaines tu auras un trou de trésorerie anticipé d'un montant de Y k€, qui durera environ Z jours/semaines et qui sera renfloué à date D parce que tu auras ces rentrées d'argent. Et pour les rentrées d'argent, il te faudra des preuves, des engagements, etc. Si tu le mets devant le fait accompli, il bloque tout immédiatement pour éviter plus de cagades. Point. Il n'est pas là pour te sauver ou t'aider.

4
il y a 1 an par laureh

Merci beaucoup pour cette réponse. 

2
il y a 1 an par laureh

Oui, c'est une startup

2
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Dans ce cas, votre raisonnement ne doit pas être le même. Ce qu'il vous faut rechercher, ce n'est pas la banque avec les frais négociés au plus bas, mais bien un partenaire bancaire, c'est-à-dire quelqu'un qui vous suivra quoi qu’il advienne dans votre aventure entrepreneuriale, même si pour cela il doit réduire, de lui-même, ses frais. La banque que je vous conseille, c'est BNP Paribas, avec notamment son offre de prêt à la création d’entreprise (leur « Pre-Créa ») pouvant aller jusqu'à 200 000 €, sans caution, ni même apport personnel. Pour cela, il vous suffit juste de leur amener un très bon business plan. Au besoin, voici un lien qui vous en dira un peu plus : mabanquepro.bnpparibas/fr/notre-offre-pro/cred...    

3
il y a 1 an par laureh

Merci! Merci pour l'info, même si pour le démarrage, il n'y a pas besoin de prêt. Les fonds de départ sont suffisants (du coup je ne sais pas si ça impacte la manière d'appréhender les choses)

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Si vous avez bien regardé le site de BNP Paribas, vous vous êtes sans doute aperçu qu'il existe un accompagnement des clients professionnels en compte chez eux (ou susceptibles de le devenir). Dans ce cas, Il n'y aura donc pas de prêt à la création, mais vous pouvez être certain qu'avec ce type de programme la banque s'adaptera à vos besoins en tant que startup. Voir ici : mabanquepro.bnpparibas/fr/notre-offre-pro/cred...

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.