Merci @MissSkiller ! enfin la possibilité d'envoyer des messages privés a été implémentée ! voilà une nouvelle façon d'échanger qui ne manquera pas de renforcer les liens entre skilleurs et skilleuses

Comment allez vous utiliser cette nouvelle fonction ?

comprendre innovation skiller veille
8
3

3 réponses

il y a 2 ans par gmaison

pour ma part, j'ai déjà commencé :)

Si Skiller est une plateforme d'échange et de partage de compétences pour les pros, parfois, il y a certains échanges, notamment en matière de business, qui doivent rester entre deux parties. Je pense que cet outil sera un élément de rétention fort des utilisateurs sur Skiller. Et je compte bien l'utiliser ! :)

7
il y a 2 ans par LudovicLhuissier

Moi aussi @gmaison ... comme tu le sais puisque tu es l'un des deux acteurs de notre échange ;)

5
il y a 2 ans par MissSkiller

Merci @olivierChaillot :) 

Beaucoup comme @gmaison ont commencé et Miss Skiller reçoit de très beaux messages privés :)

1
il y a 2 ans par olivierChaillot

@MissSkiller, en voulant envoyer un message privé à un membre, je viens de m'apercevoir qu'il faut impérativement passer par le petit icone en haut à droite ... j'ai chercher le bouton en bas de la réponse à une question du membre auprès de qui je souhaitais répondre "en privé" ... rien ...

peut être lors d'une prochaine version ?

@micalement

2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Personnellement, je trouve l'option très légère. Presque codée à la va-vite. Je me vois donc mal l'utiliser pour échanger avec d'autres Skillers/Skilleuses sur un outil que j'estime insuffisamment complet. Je préfère, et de très loin, leur communiquer ma propre adresse e-mail.

38
1
il y a 2 ans par Julien_

Bonjour Christophe.

Est-ce que tu peux préciser ce dont tu aurais tu besoin pour échanger avec d'autres personnes?

2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

C'est bien simple : ouvrez "Thunderbird" ou encore "Outlook" et comparez-le avec votre petit webmail pour savoir tout ce qu'il vous reste à faire. De plus, question vie privée, celui-ci est loin d'assurer le minimum de confidentialité requis étant donné qu'on ne sait même pas où sont stockés les messages (ex. : sur un serveur séparé ? Et si oui/non, dans quel pays se trouve précisément le serveur de messagerie ?) Même chose au niveau des technologies utilisées. On ne sait rien (ex. : les messages sont-ils cryptés ? Et si oui, quel algorithme de cryptage utilisent-ils ?). Votre webmail est donc très bien pour échanger des banalités, mais il reste totalement à proscrire dès qu'il vous faut garantir un minimum de confidentialité.

129
1
il y a 2 ans par Julien_

D'accord, merci beaucoup pour ces précisions. 
En fait la priorité n'était pas de proposer un système de transmission d'informations confidentielles, mais simplement un outil de communication dédié à Skiller, temps réel, avec annuaire intégré, simple d'utilisation, et privé.

Je comprend ta problématique, mais effectivement, il y a d'autres outils qui y répondent, que tu utilises sans doute déjà, et que l'on n'a donc pas besoin de re-créeer.

En revanche, ces messages privés pourraient peut-etre te servir à transmettre une adresse email ou un numéro de téléphone à un contact, et de continuer les échanges confidentiels là dessus.
Ca serait déjà plus confidentiel que de les partager publiquement dans un post, ou bien dans ton profil.

Ou bien des informations non confidentielles que tu n'aurais pas envie de partager publiquement.

3
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

En règle générale, les informations de contact que je publie sur la toile sont le plus souvent publiques. Ce n’est qu’après quelques échanges que je communique les informations qui permettant de sécuriser le contenu de mes e-mails (ex. : clé PGP). Les informations publiques deviennent alors privées. Or, vous nous avez vendu cette nouvelle option comme étant un outil permettant d’échanger de manière privée…

Par ailleurs, les remarques faites précédemment n’étaient pas que personnelles : elles étaient aussi légales. En clair : sur un site web, français de surcroit, vous devez impérativement indiquer l’adresse de la société d’hébergement, en plus de celle de l’éditeur. Et ce n’est pas le cas à l’heure actuelle...

186
1
il y a 2 ans par Julien_

Les réseaux sociaux et forums les plus répandus utilisent le terme "privé" pour ce genre de système. "Privé"est différent de "crypté de bout en bout".

Concernant les mentions légales, tu peux les trouver sur cette page : skiller.fr/cgu

2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Je viens de lire les CGU et effectivement l'adresse de l'éditeur et d'hébergeur sont bien présents. C'est déjà ça. Toutefois, il est très difficile d'y avoir accès : le lien n'étant pas clairement visible (par exemple, en bas de page). Je vous renvois donc aux conseils prodigués par le site de la CNIL sur le placement de ce lien.

360
1
il y a 2 ans par Hervemary

@ChristopheFanton, ta remarque est interessante. La réponse est de Julien est claire aussi. Et je pense comme lui. Je pense que cette messagerie a juste pour but dans le principe,  d'échanger ses coordonnées avec simplicité. Pas plus... et de ce point de vue c'est suffisant. Mais largement insuffisant, c'est vrai, pour ce que tu évoques.

Ceci étant dit,   ce n'est pas le rôle d'un réseau social, hors réseaux de membres anonymes,  que de promouvoir de longs échanges en privé. Et donc,  si on part part du principe, que Skiller, permette aux membres d'agir dans l'anonymat. Il devrait aussi pouvoir permettre à ces anonymes de pouvoir échanger par mail avec les garanties et plus d'outils comme le précise Christophe...

2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Il y a quelques années, j'ai eu l'occasion de développer pour le compte de plusieurs sociétés le même genre d'outil. Et à chaque fois, je m'arrangeais toujours pour que les messages générés par mon outil soient au moins cryptés (en 3-DES, RSA, AES-256, etc.) afin de garantir un minimum de confidentialité aux personnes qui l’utilisaient. L'utilisation qui en était faite était essentiellement interne (un peu comme ici). Et si aujourd'hui je me pose autant de questions, c'est qu'à cette époque, les ingénieurs qui utilisaient ma messagerie m'ont posé exactement les mêmes. Il faut dire aussi que les sociétés pour lesquelles l'outil avait été développé étaient essentiellement des sociétés industrielles et qu'il existait également un caractère assez sensible des données qui transitaient sur le réseau interne. Depuis, c’est devenu chez moi comme un réflexe...

 
3

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.