Bonjour à tous,

Je viens de réaliser que le fameux BYOD (Bring your Own Device) est sorti de mes radars. Il y a des mois que je n'ai rien lu dessus!

Est ce que, selon vous, ce qui était pour moi un préalable à la révolution numérique n'était qu'un fantasme pour prestataires en mal de nouveaux marchés?

Je serais surpris d'apprendre que la problématique est aujourd'hui assimilée...

best practices byod révolution numérique
3
5

12 réponses

il y a 2 ans par Stephane31

Le BYOD est un parfait exemple de marketing technique...  Pendant des années,tu es assommé de quantités d'articles qui t'explique que si tu ne fais pas si ou ça tu vas droit dans le mur ou que tu es has been. Des articles bien souvent made in usa, (mal) traduit  et provenant "d'études" financées par des revendeurs qui auront la solution à tous tes problèmes...

Je pense que le BYOD n'est pas une tendance assimilée, mais elle est plutôt confrontée à une certaine réalité.

Le BYOD est donc la pratique qui consiste à autoriser les utilisateurs à utiliser leur appareil personnel dans le système d'information de l'entreprise. Même si cela peut sembler pratique, les utilisateurs ignorent la plupart du temps ce que cela implique...

Chez moi, la composition du SI est définis indépendamment de la propriété des éléments qui le compose. Donc quand tu connectes ton smartphone personnel il en devient un composant et toutes les dispositions du SI s'y appliquent (log, sécurité, etc...). Côté utilisateur en général quand tu expliques que tu peux contrôler entièrement son téléphone, en général ça refroidit les ardeurs :) :) ...

Et quand ensuite tu soulèves les problématiques liées à la sécurité, à la confidentialité, l'hétérogénéité, la disponibilité, etc...

Au final tu fournis le smartphone... c'est plus simple et pas forcément plus couteux (sauf si tu choisi un itruc)...

7
il y a 2 ans par PascalW

J'aime bien ta précision :"quand tu connectes ton smartphone personnel il en devient un composant et toutes les dispositions du SI s'y appliquent"!

Est ce que tes users signaient un document expliquant cela?

2
il y a 2 ans par Stephane31

C'est dans notre charte informatique ;) et donc cela fait partie du règlement intérieur pour nos salariés. Et pour nos prestataires on le spécifie dans les contrats de commandes ou dans des closes spécifiques...

En réalité il est rare que les personnes aient vraiment conscience de ces implications...

Après, ce sont des closes générales qui s'applique par défaut à tout périphérique (d'ailleurs  le BYOD n'est pas autorisé chez nous !).

Cela peut sembler très conservatoire, mais c'est normal et très important. Exemple :

Tu détectes un virus qui est comme par hasard sur une clé USB personnelle. Tu identifies qui la connecte,  tu scannes le contenu, et tu vas nettoyer donc modifier son contenu et même l'effacer... Finalement c'est assez banal, mais dans le principe tu feras la même chose avec un smartphone. 

En conclusion, il faut pouvoir agir en toute quiétude si le contexte le nécessite. Bien border les périmètres,les responsabilités, et cela même si les composants ne sont pas la propriété de l'entreprise...

3
il y a 2 ans par EtienneZulauf

C'est vrai que c'est un peu sorti des buzzwords. Parce que ça rapport moins que le cloud et le bigdata ou la sécurité ?

Je pense que cela va convenir à certaines sociétés dont les employés sont très mobiles, mais dès qu'on est dans un bureau c'est un peu normal de se voir fournir le matériel par l'employeur.

C'est en tout cas une très bonne question !

4
il y a 2 ans par PascalW

Merci

1
il y a 2 ans par olivierChaillot

Voilà un guide qui vous donnera une piste d'explication : www.ssi.gouv.fr/uploads/2013/01/guide_hygiene_i... et vous rappellera qu'"on" ne peux pas faire n'importe quoi avec le système d'information d'une entreprise ... un sujet où la bonne volonté n'a jamais remplacer la compétence ;)

pour aller plus loin, je vous conseille de suivre ce lien : www.ssi.gouv.fr/entreprise/bonnes-pratiques/ ... eh oui, la notion de bonnes pratiques (best practices pour ceux qui ne comprennent plus le français) s'applique également à ce sujet !

4
il y a 2 ans par PascalW

Merci Olivier,

Je connais bien ces publications. C'est toujours bon de rappeler leur existence

1
il y a 2 ans par HGAD_Consulting

Le BYOD est à ce jour une difficulté majeure pour les entreprises sur plusieurs dimensions:

  • en terme de sécurité, car avoir accès aux données de l'entreprise par un device externe impose des solutions un peu lourdes et lentes (en attendant le SAAS et le cloud pour tous qui posent d'autres problèmes de sécurité), de politique générale de travail (le droit à la déconnexion est retenu dans la dernière loi El Khomri)
  • de maintenance du parc : malgré son côté individuel, étant un outil de travail, l'entreprise peut être en position de devoir maintenir au moins du point de vue Software tous les devices, quel que le soit le système d'exploitation (IOS, Android,  ..)
  • d'interopératibilité avec les applis/programmes Métiers et accès réseaux
  • de partage de coûts : comment l'entreprise contribue à l'usage du téléphone perso à titre professionnel, des communications, remplacement ?

La solution idéale est peut-être de proposer une gamme de matériel aux salariés, suivant leur besoins fonctionnels (et non leur niveau dans la hiérarchie)...

4
il y a 2 ans par PascalW

Je n'avais pas envisagé ce qu'allait impliquait la loi "Travail".

Je trouvais déjà le sujet assez complexe comme ça. :-)

1
il y a 2 ans par ThomasSOULIER

Si l'on considère qu'une partie des entreprises de demain seront des associations de compétences de gens voulant avancer dans la même direction, alors le BYOD sera de fait.

Moi ce que je rencontre le plus souvent et conseille à mes clients dirigeants est la mise à disposition de matériel (smartphone ou tablette) avec une large ouverture positive pour une utilisation personnelle...

J'appuie ma recommandation sur le fait que plus les employées joueront avec une tablette ou un smartphone, plus la transformation digitale de l'entreprise avancera... donc on est plutôt sur du THCD (Take Home Company Device, expression pour rire que je viens d'inventer).
Thomas

3
il y a 2 ans par PascalW

Merci

Je partage ton point de vue au moins sur ta préconisation.

Concernant les associations de compétences que tu évoques, je n'ai pas vraiment d'avis. C'est un peu loin de mes schémas actuels. 

1
il y a 2 ans par YohannROBERT

C'est juste une grosse daube ce sujet à mon avis. Désolé d'être un peu cash, mais pour ceux qui veulent faire une coupure avec le travail (pour justement être plus focus quand on travaille), le Byod c'est le plus gros piège. Je suis tombé dedans, j'en ai fait la très mauvaise expérience.

3
il y a 2 ans par Julien_

Tu as l'air d'avoir un avis bien tranché, ça me parait intéressant. Tu pourrais développer ? (des exemples)

1
il y a 2 ans par PascalW

Effectivement, si tu as des exemples...

Je reconnais que quand on a la possibilité de travailler n'importe quand, ça demande une discipline énorme pour ne pas travailler tout le temps...

Remarques, je pensais la même chose quand on m'a donné mon premier GSM professionnel pour partir en dépannage. j'avais l'impression de ne plus pouvoir m'arrêter uriner sur le bord de la route sans prendre le risque d'être déranger... Mais ce cas est un peu loin du BYOD, le terminal n'était pas le mien ( j'ai eu mon premier appareil perso fin 2014).

1
il y a 2 ans par Jean_Philippe_RYO

C'est vrai que ce n'est plus cité parmi les tendances qui influencent le monde du travail actuellement.

A titre perso, il y a quelques mois, le BYOD était assez accessible et c'était plutôt utile... Peu à peu, les directions informatiques ont repris la main pour calmer le jeu : wifi rendu inaccessible aux devices personnelles, contraintes techniques intrusives, ... Comme le dit à juste titre olivierChaillot, le système d'information d'une entreprise est vital et il se protège des possibles risques extérieurs. Pour ma part, j'ai stoppé le BYOD au vue des contraintes grandissantes...

3
il y a 2 ans par Jean_Philippe_RYO

Petit complément d'idée qui me vient, PascalW !

Le BYOD c'était en quelque sorte le moyen d'apporter un peu de chez soi au travail... Je pense que le TELETRAVAIL, d'une certaine manière, bouscule ce sujet... La vraie tendance actuelle c'est et ce sera de travailler de chez soi. Comme le dit très justement Patrick Bouvard, le travail n'est plus un lieu où l'on va, c'est désormais l'activité que l'on fait... Reste à voir si, une fois chez soi, on sera à terme tenu d'utiliser le matériel de l'entreprise pour réaliser son activité ou si on développera le UYOD (use your own device !)... affaire à suivre ;)

3
il y a 2 ans par PascalW

Pour ma part, j'inclus (peut être de façon abusive) les connections distantes et en particulier, les webmails  comme étant déjà des dispositifs BYOD.

Dans les groupes où j'ai pu croisé le Télétravail, les contraintes techniques sont très fortes et la sécurité est véritablement énorme avec en particulier une disposition peu fréquente dans le monde PME: la définition de plages horaires de connexion aux ressources ouvertes au télétravail. C'est finalement très contraignant et ce sont surtout les travailleurs reconnus handicapés qui l'utilisaient.

2
il y a 2 ans par ThomasSOULIER

Allez, je l'ai rajouté dans notre lexique animé : www.youtube.com/watch?v=Hn8Yrlvj1Es&index=...

3
il y a 2 ans par PascalW

sympa cette idée de lexique :)

1
il y a 2 ans par Julien_

Je n'avais jamais entendu ce terme. Dans les boites ou je bosse, l'entreprise demande en général de choisir ce qu'il veut comme device(s) et le/les lui achete. Apres il peut les emmener chez lui et les utiliser pour son usage perso.

Ça me paraît mieux, par respect de la vie privée: ca permet de séparer travail/loisir et de pas utiliser de resources perso pour le travail.

2
il y a 2 ans par PascalW

Merci de ta réponse.

Le BYOD est né avec l'apparition de collaborateurs qui préféraient utiliser leurs devices personnels plutôt que le matériel de l'entreprise.

C'est un challenge très intéressant de pouvoir gérer les aspects techniques et juridiques de cette externalisation des données de l'entreprise. il existe des solutions techniques permettant de mettre des limites à  ce qu'un utilisateur peut faire pour la sécurité de tous. il ne faudrait pas que la tablette perso ne corrompe des données sensibles, ni que des employés soient inquiétés en cas de revers de l'entreprise. Je ne parle même pas de ceux qui quittent l'entreprise...

Maintenant, je dois être honnête pour certaines entreprises c'est un moyen de transférer une charge financière vers les salariés. L'entretien d'un parc est un poste important et sensible donc couteux...

La solution que tu évoques est aussi ma préférée.

1
il y a 2 ans par graverat

Désolé de répondre à ce sujet 3 mois après son ouverture. Mais le débat peut encore durer un peu :)

De ma fenêtre, le BYOD est un sujet qui intéresse à nouveau.

Beaucoup de sociétés et leurs employés préfèrent l'utilisation de 2 portables (souvent le cas de personnes réellement mobiles dans leur quotidien). Mais pour les grandes entreprises dont les salariés sont en mobilité occasionnelle, l'impact coût de gestion de flotte est important. Et ça gonfle d'avoir 2 portables. Je comprends ceux qui ont 2 cartes SIM et ça permet de couper son tel pro mais avoir 2 smartphones c'est juste pénible.

Les DSI étaient peut-être prêts à utiliser le BYOD mais les salariés étaient peu demandeurs et surtout les enjeux de sécurité n'étaient pas complètement maitrisés ou même connus. 

Je pense que des DSI s'y intéressent à nouveau car il y a de grandes attentes pour améliorer l'efficacité de l'entreprise. Et les solutions ont eu le temps de grandir.

Côté utilisateur, ça n'a échappé à personne que de plus en plus de personnes utilisent le mobile au détriment du PC et que la transition ne va pas s'arrêter. "mobile-first" Les DSI des grandes entreprises s'ouvrent au cloud. "cloud-first".

Les salariés étaient craintifs de travailler en dehors des heures de travail. Sauf que les moeurs changent et les salariés adaptent de plus en plus leur mode de travail en fonction de leur vie personnelle et ils sont donc sensibles et intéressés par un SI moderne qui va leur permettre d'accéder facilement et efficacement aux données et applications de l'entreprise lorsqu'ils le souhaitent. et les jeunes poussent en ce sens, sans aucun doute. Maintenant, il faut quand même sécuriser les data, garantir la protection des données personnelles & la vie personnelle et celle des données de l'entreprise. Et certaines solutions (pas toutes) apportent de sérieuses réponses.

Je dirais que l'évolution des solutions BYOD + changement comportemental des salariés + demande de modernisation SI comme enjeu de croissance de l'entreprise font que le BYOD va reprendre du poil de la bête... à moins que les DSI préfèrent tout mettre rapidement dans le cloud :)

2
il y a 2 ans par olivierChaillot

bonjour @graverat et bienvenue !

Juste pour ton info, j'utilise depuis des années du matériel pour la téléphonie de la marque "crosscall" (crosscall.com/ ) qui ont la particularité de gérer 2 cartes SIM, d'être pour le moins solide et étanche, forte autonomie, ... Bref, pour un baroudeur comme moi, c'est que du bonheur ;)

2
il y a 2 ans par mka

Pour moi c'est une solution d'efficacité, mais j'imagine que cela dépend du corps de métier.

J'imagine mal un comptable d'entreprise apporter son propre matos mais pour moi (développeur web) c'est juste confort au maximum d'avoir son ordinateur perso.

La suite logicielle est assez impressionnante et ça me casserait assez les pieds de changer trop régulièrement d'environnement de travail en permanence (IDE, éditeur de texte, FTP, clés SSH, nombreux outils en ligne de commande, serveur, machines virtuelles, suite adobe, et j'en passe). Du coup j'ai refusé le matos de la boîte et j'apporte mon propre mac (la boîte utilise massivement Mac également).

Pour le piège d'emporter le boulot à la maison, j'ai configuré les mails pros pour être synchronisés uniquement pendant le temps de travail (+/- 1h) et c'est pas dérangeant.

1
il y a 2 ans par PascalW

Merci pour cette réponse

Comment ta boite, tes clients et toi arrivaient à gérer les aspects comme la sécurité, la confidentialité, et la confidentialité?

Une autre question qui me gène beaucoup plus, à qui sont les outils que tu utilises? Je l'ai déjà croisé avec des pro de la communication qui utilisaient une suite Adobe perso sur leur propre Mac au lieu da la suite Adobe Pro fournie par l'entreprise et sur le PC du travail. Pour moi, il y a un soucis de conformité en terme de licence logiciel, sans parler de la "sortie" non déclarée de données de l'entreprise...

1
il y a 2 ans par mka

@PascalW La question confidentialité / sécurité est une base de confiance, le SSD de mon mac est chiffré et mon disque de sauvegarde (Time Machine) l'est aussi.

Côté licence logiciel, je dois avouer que ça craint un peu plus. Je me paie moi-même mes licences (personnelles), à savoir:

  • PHPStorm : 6e/m
  • Adobe : 19e/m, mais je suis pas graphiste, mon usage est très sommaire
  • MAMP Pro : licence unique ~40e
  • Sublime Text : licence unique ~60e
  • Dash : licence unique ~20e

A savoir que je suis moi-même AE, donc j'utilise les mêmes licences...
Pour la sortie de données de la boîte, en interne (pôle web, studio, ...) tout est sur un énorme NAS hébergé sur site. J'y accède via VPN. En terme de code (étant développeur) tout est hébergé chez un prestataire Cloud.

EDIT: A titre d'info, tout ce qui est bureautique courante. Nous tendons à passer par la suite Google (Drive, Doc, Sheet, Slide, etc) et pour la gestion / com courante nous passons par Trello et Slack. Au final, il y'a de moins en moins de chose sur nos disques...

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.