Bonjour tout le monde !

Depuis quelques mois, mon associé et moi-même, bossons avec une startup pour qui nous avons développé leur produit web.
La relation se passe extrêmement bien, on part sur une V.1.1...etc.

Récemment, nous avons commencé à parler d'un potentiel partenariat plus important pour la suite. Nous avons deux structures séparées, chacune ayant ses propres clients, son propre marché ...etc

Connaissez-vous des solutions qu'on puisse mettre en place entre nos deux entreprises ? (partage de risque...etc)
Le client souhaite de notre part une disponibilité premium, un moindre coût (normal).
De notre côté, on a aussi nos clients/produits, et une telle disponibilité à un coût.

Peut-on imaginer une sorte d'abonnement maintenance/evolutions ? D'assurer pour un prix mensuel X jours disponibles, dans un délai de Y jours ? Avez-vous déjà connu/entendu des cas semblables ?

Merci de votre aide!

Thibault

partenariat startup partage de risque entente
5
7

2 réponses

il y a 2 ans par EtienneZulauf

Salut Thibault,

J'espère que votre activité démarre bien, on dirait c'est cool !

Nous faisons des remises sur objectif : à partir d'un certain cumul de facturation sur l'année calendaire, le client obtient des remises pour les facturations futures, jusqu'à la fin de l'année. Nous tenons évidemment beaucoup aux clients qui génèrent un tel volume et nous avons donc une disponibilité premium de fait, pas contractuelle. Ainsi le premier qui ne respecte pas les règles perd l'autre, c'est sain et équilibré.

Bref, comme tu dis, pas de dispo premium ET remise importante, MAIS sur un certain volume d'affaire une remise marquée (10-15%) est appréciable.

Si vous tenez à contractualiser, il est très facile de faire ce que tu dis : le client s'engage à prendre X jours par mois, à tel prix, et le prestataire s'engage à tel délai d'intervention (et pas de livraison !).

3
il y a 2 ans par thibault

Salut Etienne

Merci pour ton retour toujours aussi intéressant.

C'est vrai que tu nous avais déjà parlé de cette remise en fonction du chiffre d'affaires, quelque part on l'a déjà fait plus ou moins fait en offrant certaines évolutions.. Mais c'est surement plus carré de le "contractualiser", que ce soit définit d'avance.

Tu ferais donc le calcul de la remise après avoir atteint un certain seuil (donc après un "devis accepté") pour le prochain ou tu calcules de suite la somme totale en faisant le prorata si le devis atteint ce seuil ?

PS: Oui ça démarre très bien, on est vraiment content du début de l'aventure ! Merci encore pour tes conseils. N'hésites pas à nous faire signe si tu n'es pas trop full une soirée, on serait ravi de t'inviter à boire une bière en ville à l'occasion :)

1
il y a 2 ans par EtienneZulauf

Dans mon idée, le client obtient la remise *si* il atteint ses objectifs. Cela évite de se baser sur des paroles mais sur des faits. Tu peux aussi faire un avoir sur la période passée pour y mettre de la rétro-activité. Mais surtout ne pas appliquer de suite une remise tant que la quantité n'est pas assurée.

Je vous fais signe à l'occasion :-)

2
il y a 2 ans par FredericLibaud

Bonjour,

Par expérience quand on est une toute petite structure, avoir un gros clients qui couvre plus de 50% du CA représente un risque majeur.

Le partenariat doit donc être solide, car le relation peu vite changer de sens.

Il faut donc contractualiser et d'ailleurs à ce titre, CINOV - IT (www.cinov-it.fr)  mets des outils à la disposition de ses adhérents pour ce type de problématique.

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.