Salut les Skillers !

J'aimerais aujourd'hui lancer un débat et une discussion. Même si mon titre est un peu trollesque, je pense que c'est un bon point à soulever. De mon expérience en agence web, il y a de véritables problèmes parmi les français pour travailler à l'international.

  • "Les français" sont encore assez mauvais en Anglais oral / écrit
  • Ils ne pensent pas à développer leur réseau international
  • Ils n'osent pas rédiger leur code / document / site internet uniquement en anglais
  • Ils privilégient les acteurs français et locaux.
  • Ils n'arrivent pas à démarcher des nouveaux clients à l'international.

La source de ces problèmes est pour moi : 

  1. Une peur de paraître ridicule (niveau anglais)
  2. Perdus pour trouver des clients à travers Internet
  3. Un enlisement "on a toujours eu des clients français on va pas faire autre chose après plusieurs années"
  4. Les français sont patriotes.

Que pensez-vous de ces accusations ? Avez-vous une expérience différente ? Comment y remédier ?

Par exemple, Skiller n'est que en Français...?

anglais français internationalisation
6
4

10 réponses

il y a 3 ans par SylvieClergerie

Il y a toute la jeune génération qui est très présente à l'international. J'ai justement beaucoup d'exemples autour de moi de jeunes diplômés qui partent travailler à l'étranger et ne cherchent même de travail pas en France. Ils maîtrisent très bien l'anglais et ont des formations plus valorisées à l'étranger.

4
il y a 3 ans par PascalW

Bonsoir,

Je pense qu'il ne faut pas faire de généralité. Il y a une "exception française" et il faut l'assumer comme une marque de différenciation.

Beaucoup de Frenchies choisissent l'internationale ou l'expat.
Personnellement, j'ai beaucoup travaillé avec des partenaires industriels étrangers ou des filiales de grands groupes?. je trouve vraiment génial de pouvoir échanger avec des gens qui ont d'autres cultures des Boliviens, des Yéménites, des gens d'Oman ou de Singapour.

Effectivement mon anglais n'est pas "pure BBC" mais la langue n'est qu'un moyen de partager des sujets et des expertises. Les gens sont plus sensibles au fond de mes conversations qu'à sa forme. En général, nous sommes entre gens bien intentionnés et quand on ne comprend pas, on demande une explication en toute simplicité. Le peur du ridicule s'efface très vite quand on anime en anglais une réunion avec des Nigériens ou des Italiens.

A l'écrit, c'est plus difficile, nous sommes obligé de faire un effort et les traducteurs ne sont pas toujours très pertinents quand le sujet est technique. Nous avions une sorte de tradition sympa de nos échanges par mail: on ajoutait une petite phrase personnelle de conversion courante dans la langue de notre destinataire.


 

3
il y a 3 ans par VincentDuermael

Bonjour,

je réponds à la question par d'autres questions :

- ça existe vraiment, "les français" ?

- est-ce que l'international est synonyme de parler anglais ? (quid du mandarin, du russe, du portugais, de l'espagnol, etc. ?)

- est-ce que "les états-uniens" sont moins quiches que "les français" pour s'expatrier ?

Selon moi, triple NON.

En réponse à la dernière question, oui, j'ai une expérience différente, j'ai passé plus de 8 ans à l'étranger (en résidence, pas en voyage), l'anglais m'a certes aidé, mais les langues nationales étaient respectivement le tchèque, le bambara et le moré ...

3
il y a 3 ans par ArnaudLemoine

Moi je te retournerai la question.. pourquoi penser que les français sont des quiches à l'international ? Je ne vois pas très bien ce qui te permet une telle affirmation qui de plus me semble fausse (pour avoir été chef d'entreprise à l'étranger...) !

Nous sommes moins présents que les USA .. normal on est 4 fois moins nombreux.. Mais je pense que si tu faisais le tour du monde de l'entrepreneuriat.. tu découvrirais qu'il y a des français partout...d'ailleurs certains pays nous le reprochent ;-)

3
il y a 3 ans par MissSkiller

Miss Skiller doesn't know why :wink: et elle est très heureuse que les Skilleuses et les Skilleurs parlent français :heart_eyes:

2
il y a 3 ans par ChristopheFantoni

Ma réponse va être différente de celle de mes petits camarades.

Déjà, je pense que vous n'êtes pas tombé sur les bonnes personnes. Personnellement, je travaille avec les Chinois, les Japonais et les Américains et je n'ai jamais eu de problèmes particuliers pour échanger avec eux. Certes, ma maîtrise du Chinois, du Japonais ou de l’Anglais est loin d'être parfaite, mais j'arrive à me faire comprendre. Et en 20 ans d'échanges professionnels avec l'étranger, je n'ai jamais eu l'impression d'être montré du doigt, car j'ai toujours su respecter ma clientèle (ses rites, ses traditions, son mode de pensée, etc).

L’ouverture d’esprit. Je pense que c’est ça qui manque à ceux que vous connaissez et qui vous pousse à penser de cette manière-là.

2
il y a 3 ans par martin

Pas d'accord! Vous (les français) n'êtes pas des quiches à l'international. D'ailleurs j'adore les quiches.

1
il y a 2 ans par Coquelicom

Tu dis qu'ils ne se développent pas à l'international et qu'il ne font pas de site qu'en anglais. Jusque là je les trouve logiques moi :D Quel intérêt un site en anglais pour une cible française? Et surtout quand je vois des français avec des site qu'en anglais j'ai la vague impression qu'ils n"en ont rien à fiche de moi leur cible de com (si j'ai été sur leur site c'est qu'ils m"intéressent)...

1
il y a 2 ans par MarionRichard

L'international n'est pas antinomique de développement en langue française. Il y a une communauté francophone élargie à la planète entière, en Océanie, en Afrique, dans les Amériques, en Asie et naturellement nos voisins suisses, belges, luxembourgeois, plus les expats et émigrés franco-français... ça fait un énorme marché potentiel. Ceci étant, j'aime bien le changement culturel et interagir aussi dans mon anglais "internatio-mischmisch" avec les non-francophones. 

1
il y a 1 an par SABRINA76

Je suis assez d'accord avec toi. 

Les Français ne maîtrisent pas encore assez les langues étrangères ! Etant traductrice/rédactrice-correctrice/formatrice en français, anglais, espagnol et italien, j'en ai des exemples pratiquement chaque jour... 

Pourtant, actuellement, il faut travailler à l'international ; surtout dans ce contexte de mondialisation et globalisation !

Les Français devraient communiquer davantage à l'étranger et être multilingues. Ils sont à la traîne depuis des années comparé à nos compatriotes étrangers.

Ceci dit, j'ai beaucoup de demandes de cours et formations en langues et en FLE d'actifs souhaitant remédier à ce problème.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.