Le métier d'expert comptable à considérablement évolué ces dernières années et évoluera encore plus à l'avenir. Les cabinets proposent de plus en plus de services mais quelles sont les réelles attentes des clients et/ou créateurs d'entreprises ?

conseil entreprenariat expert comptable fiscalité full service
5
4

4 réponses

il y a 2 ans par ArnaudLemoine
.... Franchement, pas grand chose... la comptabilité n'est qu'une formalisation du passé de l'entreprise.. aujourd'hui les comptables que je rencontre pour mes clients ou moi ont peu de valeur ajoutée. Ils se contentent de la tenue de compte, de quelques conseils en optimisation comptable, fiscale ou sociale...
Seule la comptabilité analytique a un intérêt pour piloter son entreprise.
Je suis certain que dans les années à venir, leur nombre va largement diminuer car leur fond de commerce qui est la tenue de compte va se faire de façon automatique....
5
il y a 2 ans par GregoryTOUDIC
C'est bien ce que je pensais. Comme beaucoup de gens, vous avez gardé l'image de ce qu'était un expert comptable il y a 10, 20 ou 30ans...
Le "fonds de commerce" des Experts Comptables est de moins en moins basé sur la tenue et de plus en plus orienté vers le conseil en matière de gestion, de fiscalité, de pilotage, de stratégie...
La comptabilité analytique est proposée par les cabinets depuis de nombreuses années..
Qui de mieux placé et de mieux équipé en matière de compétences et d'outils techniques que son Expert Comptable pour suivre une comptabilité analytique ? Celle-ci est directement incluse dans la saisie des données au sein du cabinet où saisie par le client en cloud directement sur le serveur du cabinet...
Les cabinets d'aujourd'hui proposent de nombreux services qui permettent à leurs clients de tirer toutes les informations dont ils ont besoin pour piloter leur entreprise.
Ils intègrent aujourd'hui les nouvelles technologies pour permettre d'obtenir en temps réel les informations nécessaires à leur pilotage sur smartphone ou tablette par exemple...
Le métier à changé et s'est adapté aux nouvelles technologies, apparemment l'image du métier pas encore...
1
il y a 2 ans par ArnaudLemoine
Ce n'est pas une image... c'est la réalité des nombreux comptables que je croise au quotidien et avec qui j'échange régulièrement... (j'ai les noms tu veux :-)).

Et oui bien sur il faut que les comptables s’orientent vers le conseil et l'analyse (la saisie et la tenue de compte n'ayant que peu de valeur ajouté).. mais tous n'ont pas encore franchit le cap...loin de là

Enfin par pitié ne faites pas de stratégie d'entreprise car ce n'est pas votre métier (comme le mien n'est pas la comptabilité... ;-) tout comme la gestion qui doit dépasser la seule approche comptable et financière...
Je vous invite à lire un article que nous avions écrit sur : Gestion de l’entreprise, l’ardente obligation de dépasser la seule approche comptable et financière

lemoineconseil.fr/blog/2011/09/15/gestion-de-l-...
3
il y a 2 ans par olivierChaillot
@ArnaudLemoine tu oublie le rôle d'agent de l'état, pour ne pas dire du fisc ... déclaration en tout genre !

Quant à affirmer que les experts comptables ont évolués alors que leur image non, @GregoryTOUDIC c'est allé un peu vite en besogne ... avec tout le respect que j'ai pour cette profession.

Ce serait passer sous silence le phénomène de concentration de la profession entamée depuis des décennies pour permettre une domination par les coûts en réalisant des économies d'échelles ... mouvement qui a retardé (et retarde encore ?) le développement de services à valeur ajoutée tel le conseil que tu sembles appelé de tes vœux ...

Une profession réglementée et bénéficiant d'un ordre (merci Pétain !) qui a été longtemps un frein à toute évolution. Alors, que la métamorphose s'amorce, je le pense aussi, mais qu'elle soit déjà effectuée, il ne faut pas rêver et laisser un peu de temps au temps ;)
4
il y a 2 ans par GregoryTOUDIC
Je ne conteste pas le fait qu'il y a encore des progrès à faire, qui n'en a pas ?
Mais je reste persuadé que l'image de l'Expert Comptable que les gens ont aujourd'hui est en retard avec les progrès déjà réalisés.
L'expert comptable qui se contente de réviser une comptabilité sur du papier a quasiment disparu déjà et dispose d'outils informatiques d'analyse puissants.
La plupart des cabinets disposent de tous les outils et les compétences pour accompagner et conseiller les entreprises depuis leur création jusqu'à leur transmission en passant par la gestion des difficultés non rares à notre époque.
La formation a largement été réformée depuis plus de 10 ans et est aujourd'hui beaucoup plus orientée finance, audit, droit et management que l'était l'ancien cursus plus orienté "technique". Le DSCG est aujourd'hui un master 2 complet avec des taux de réussite réalistes (contrairement aux quasi 100% de certains diplômes...)
Il faut ajouter à cela 3 années de pratique, des semaines de formations, des rapports semestriels, la rédaction et la soutenance d'un mémoire...
L'obligation de formation à laquelle est soumis l'expert comptable garantit également une mise à jour continue de ses compétences d'autant plus que les formations suivies ont elles aussi fortement évoluées. L'ordre n'est pas un frein mais une garantie de qualité et un outil essentiel pour le professionnel de l'Expertise Comptable (veilles juridiques, développement d'outils techniques, formations adaptées...).
Je pense qu'après un parcours de formation comme celui là qui permet une vision globale de l'entreprise et une mise à jour régulière, un Expert Comptable est à mon avis légitime et capable pour conseiller des entreprises... par contre il a à mon sens une grosse lacune c'est vrai, la communication!
Souvent il sait faire mais il sait pas communiquer dessus...
La métamorphose de l'Expert Comptable est bien avancée et s'accélère encore, il faut maintenant que ça se sache et que les gens n'hésitent plus à lui demander d'aller plus loin dans l'analyse et le conseil, il sait faire ! Il est formé pour !
2
il y a 2 ans par AnneDJOMBY
Suite à mon expérience de mon précédent poste (office manager d'un cabinet de courtage 15aines de personnes), j'ai pu découvrir cette partie de l'entreprise et travailler en collaboration avec deux experts comptables: une jeune d'un cabinet assez important et une plus expérimentée d'un cabinet de 2 personnes. Et j'ai eu droit aux extrêmes: le grand cabinet se contentant de faire les comptes/ les fiches de payes et s'assurer que toutes les pièces étaient là (et on rejoint la la vision de Arnaud), l’indépendant toujours en formation, m'apportant toutes les informations et les évolutions en terme réglementaires (jusqu'à m'indiquer les points sur lesquels être vigilant lors de notre bascule d'un ERP à un autre). Donc oui et surtout pour les petites et moyennes structures, l'expert comptables se doit de se former et de faire une veille réglementaire active et de passer les informations aux patrons d'entreprises. Bien sur la difficulté pour l'expert comptable est de rester dans son rôle de consultant: le patron de l'entreprise reste libre de ne pas tenir compte de certains des avis de son/ses experts comptables. A charge pour l'expert comptable de protéger son activité avec des rapports circonstancies. En conclusion l'expert comptable doit être pro-actif , bien connaitre l'environnement de ses clients et surtout communiquer sur ce qu'il peut apporter à son interlocuteur.
3
il y a 2 ans par DjeffaTISSERAND
QU'IL ARRETE DE SE PRENDRE POUR UN JURISTE ! Merciiiii #keurpaillettes
3
il y a 2 ans par RaphaelMadar
Bien évidemment tout ce qui a été dit reflète une partie de la réalité face à laquelle nous professionels avons une part de responsabilité

Maintenant il ne faut pas aussi omettre le fait que nous sommes confrontés à une surcharge de réglementation juridique fiscale sociale et administrative depuis plusieurs années avec une instabilité législative permanente qui fait que malheusement nos cabinets sont occupés a 70% de leur temps par des tâches chronophages. Le choc de simplification on l'attend il a été annoncé mais honnêtement on n'en voit toujours pas les effets. On empile on empile mais on ne simplifie rien

Maintenant étant moi même expert comptable je suis persuade que la tenue de la comptabilité à horizon 5 ans ne représentera plus aucun enjeu pour les cabinets d'expertise comptable on pourrait même envisager que ce service devienne gratuit et ne soit plus qu'un produit d'appel pour des missions a plus forte valeur ajoutée. Cela pour deux raisons.

Il y a d'une part actuellement une concurrence trop forte sur les prix qui rend cette mission de base très peu rentable pour les cabinets indépendantd qui ne disposent pas de la même capacité a absorber cette concurrence que les gros cabinets

D'autre part il y a effectivement actuellement une uberisation de la profession avec l'arrivé de concurrents disposant de moyens financiers important et capables de proposer ube offre de service full sas de matérialisant totalement la relation client. Et face à cela il est très difficile de lutter pour les indépendants

Ayant moi même cree mon cabinet il y a maintenant deux ans je n axe pas mon développement sur la recherche de missions de tenue.

Je préfère me concentrer sur des missions dites ponctuelles telles que les évaluations d entreprises des audit d'acquisition de l'accompagnement a la création ou a la cession d'entreprise ou de l accompagnement dentreprises en difficultés, du conseil pur

L'avenir pour toutes les professions est de toutes les façons dans la spécialisation. Aujourd'hui on ne peut plus se permettre d'être de bons généralistes il faut être de très bons spécialistes.
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.