Les activités des Responsables RH sont multiples et variées! Mais VOUS (salariés, dirigeants ..) qu'attendez vous d'eux? Quelle est selon vous leurs valeurs ajoutées? Quelles devraient être leurs offres de services? 

Vos expériences sont les biens venues!

entreprise offre de service ressources humaines röle valeur ajoutée
8
5

3 réponses

il y a 1 an par JeanPaulCAVALIER

J’ai failli être très mauvaise langue et répondre: « plus rien à mon âge, j’ai cessé de rêver » à la question.

Mais finalement je ne me décourage pas, voici donc ce que j’attendrai d’une RH idéale.

Bien gérer les basiques

  • Bonne gestion de la paye, de la « pointeuse » et des compteurs de congés
  • Bonne information sur les avantages : retraites, mutuelles, prévoyances (idéalement avec des possibilités de simulations reprenant les éléments de notre dossier administratif), intéressement, participation, …
  • Information sur les accords d’entreprise, bonne diffusion des comptes-rendus : CE, DP, CHCT, …
  • Transparence sur le contenu de mon « dossier » administratif et « évaluatif »
  • Transparence sur l’évolution d’indicateurs clefs : égalité hommes/femmes, pyramide des âges, médiane des salaires par catégorie, etc…
  • Transparence sur les descriptions de poste et les organigrammes
  • Transparence sur les postes ouverts à une mobilité
  • Garantir et contrôler en continue l’équité dans l’entreprise et le respect des valeurs communes
  • Sanctionner quand cela est nécessaire

M’aider dans ma carrière au sein de l’entreprise

  • me proposer proactivement un entretien de carrière au moins une fois tous les 3 ou 5 ans
  • me renseigner efficacement sur les opportunités s’offrant à moi en fonction des souhaits débattus durant cet entretien
  • m’alerter pro-activement en cas de risque pour ma carrière

M’aider à gérer les situations de management

  • pouvoir discuter en toute confiance et obtenir des conseils avisés pour m’aider à gérer les cas complexes de management
  • me fournir des benchmarks fiables sur les salaires et les primes dans mon équipe
  • m’aider à identifier les parcours de formation les plus pertinents pour mes collaborateurs
  • faire de la veille pour pré-identifier des talents dans mon domaine
  • faciliter un processus de recrutement fluide et rapide
  • participer un accueil d’entreprise « waouh effect » pour les nouvelles recrues

Voilà, voilà, c'est sûr dit comme cela, ce n'est pas le boulot qui manque :-)

4
il y a 1 an par PascalW

Bonjour,

tout d'abord merci d'oser poser cette question.

Tout au long de mon parcours professionnel, j'ai eu de multiples expériences avec les RH et je me suis toujours demandé (sincèrement, sans vouloir être péjoratif) : en dehors des traditionnelles "entrées/sorties" des collaborateurs, à quoi servez-vous?

Il ya donc une premiere attente de ma part, plus de communication sur le rôle et les actiens de la fonction RH

Ensuite, j'aimerai aussi un peu plus de transparence sur ce qui nous est réclamé régulièrement et donc l'utilité ne saute pas aux yeux des collaborateurs et nous arrêterons de considérer les RH comme des empêcheurs de tourner en rond qui s'autoalimentent.

Enfin, et cela va avec la transparence et l'effort de communication, un peu plus d'humilité dans vos rapports avec les opérationnels. Vous n'êtes systématiquement au--dessus de nous d'un point de vue hiérarchique, souvent même vous êtes au même niveau que la compta ou les services généraux.

Une dernière offre de service RH que j'espère un jour trouver : être garant d'une certaine éthique et de valeurs humaines. Par expérience, j'ai vu que quand un manager justifie et minimise  le comportement violent d'un collaborateur par ces origines "méditerranéennes" , je trouve scandaleux que: l'affaire soit enterrée par la RH, le manager promue, le collaborateur soutenu et ses "victimes" (de menaces physiques) débarquées. Ca c'est moche.

La RH pourrait donc avoir à jouer un rôle fort dans l'entreprise celui d'arbitre garant d'un minimum de moralité.

3
il y a 1 an par Aurelie

Cher PascalIW, 

J'ai du mal à comprendre cette vision des Ressources Humaines. D'où vient cette frustration et cette animosité ? La fonction RH est aussi nécessaire que la fonction commerciale ou qu'une fonction technique ou que tout autre fonction d'ailleurs. Tout le monde a son rôle à jouer dans une entreprise. Les RH ne servent pas à rien et ce n'est pas parce qu'on ne comprend pas le métier de quelqu'un qu'il faut penser qu'il ne fout rien. Il y a moultes tâches administratives dont tu n'as pas idée qui nécessitent un travail rigoureux et fastidieux dans le job RH. 

Une condescendance ? je n'ai jamais ressenti de condescendance de la part des fonctions RH des différentes entreprises où j'ai pu travailler :) Tu es peut-être dans une branche où c'est le cas mais je t'assure que ce n'est pas partout pareil. 

Les RH sont opérationnels aussi ! Ce n'est pas une fonction abstraite déconnectée de toute réalité hein :) bien au contraire !!! Pour que l'entreprise soit dans les clous légaux, on peut remercier les fonctions RH (entre autre...) et c'est pas une mince affaire je t'assure... tu as déjà organisé des élections des délégués du personnel ? :) tu devrais essayer, c'est tout un programme !!

Les valeurs humaines d'une entreprise sont véhiculées par l'ensemble des salariés. Les affaires sont rarement "enterrées par la RH" tu sais...il y a souvent un patron au dessus qui donne ses directives. Les RH ou DRH n'ont pas tout pouvoir et ne font pas ce qu'ils veulent comme ils veulent, au mieux, ils influencent ! 

Nous pouvons sûrement contribuer à promouvoir les valeurs de l'entreprise en interne oui ! C'est de plus en plus le cas. Le bien-être au travail commence à prendre sens et ça c'est super chouette !! 

Valoriser les motivations et les projets internes. Faire bouger les idées. Valoriser les compétences, accompagner les carrières ... mais encore une fois...sans le budget, sans l'adhésion du patron... tout cela reste bien illusoire et difficile à mettre en oeuvre.

Tu vois, même les fonctions RH sont confrontées aux valeurs parfois étriquées, aux clichés, aux préjugés... :)

Pour l'exemple que tu cites... il y a des c...partout aussi. Il ne faut pas condamner tous les professionnels du métier pour un comportement toxique. Et encore, je parle sans connaître tous les tenants et les aboutissants de cette histoire. Souvent, entre ce qu'on voit et la vérité, il y a un monde. 

Paix et amour :) moi je voudrais que les RH distribuent de la bonne humeur et des viennoiseries le matin ! haha

*oui oui je suis un peu bisounours je sais !

3
il y a 1 an par PascalW

Aurelie,

C'est important pour moi de cultiver son côté Bisounours. C'est un moteur très positif pour avancer.

Sur mon expérience, elle se base sur les RH de la vingtaine de sociétés que j'ai pu côtoyer.

Je ne remets pas  en cause l'utilité de la fonction RH, simplement je ne sais pas ce qu'elle est... A chaque fois, j'ai eu face à moi des gens distants qui ne supportaient aucun questionnement se réfugiant derriere un positionnement "directionnel" douteux ou la confidentialité de leur fonction (et la le serpent se mort un peu la queue, non?). A chaque fois que j'ai posé des questions, on m'a accusé de chercher la polémique. A croire que ce qu'on disait pendant mon service militaire est la réglé d'or de certains: "chercher à comprendre c'est chercher à désobéir".

Les relations avec les représentants du personnel semblent être une part importante de leur activité. C'est dommage parce que dans nombre d'entreprises que j'ai côtoyé:

-  soit les DP défendaient les intérêts syndicaux

-  soit ils ne servaient à rien d'autres que de montrer qu'il y a tous ce qu'il faut dans l'entreprise pour un dialogue.

Concernant la GPEC, dans les SSII cela n'existe pas pour les gens de la prod. On sait que pour progresser, il nous faut changer d'entreprise.

Je regrette aussi un positionnement de façade: je n'ai jamais entendu de ma vie un RH dire: "Pardon, je me suis tromper, je m'occupe de corriger". Ils ne se trompent jamais et de toute façon refuse (en ce cachant derrière un argument de droit) toute possibilité de correction. Ca ne doit pas être facile un poste où on ne se trompe jamais...

 Concernant mon exemple, cela s'est passé dans une entreprise de 10 000 personnes et je ne pense pas que le PDG s'occupe de la politique RH. Par contre, celui qui a envoyé 5 personnes en depression (avec une tentative de suicide) avait de plus une carte syndicale et donc une immunité (mais c'est un autre débat). La RH (un service de plusieurs personnes!), elle a temporisé pendant l'été puis est devenue plus agressive envers les victimes en septembre.

Donc oui, j'ai beaucoup de rancœurs et de frustrations contre les fonctions RH et je ne désespère pas un jour de pouvoir travailler intelligemment avec eux. Pour l'instant j'ai surtout l'impression que les RH que j'ai croisé, manquaient autant de ressources que d'humanité. Il reste que je n'ai apparemment pas eu beaucoup de chance avec les RH que j'ai croisé.

Mais la question n'était sans doute pas de faire un procès aux RH, aussi je le redis j'aimerai que les RH offrent plus de transparence et une plus forte implication dans la moralité au travail.

J'ai déjà eu l'occasion de le dire ici, je rêve d'un "vis ma vie de RH" pour comprendre à quoi ils occupent leurs journées.

Désolé si ma réponse t'a blessé, ce n'était pas mon intention.

3
il y a 1 an par Aurelie

La ou je te rejoins c'est que dans des cas de litiges graves ou l'éthique et la moralité personnelles des acteurs sont mises en jeu...le salarié RH se retrouve confronté à un choix absolument inconfortable qui est de :

- soit suivre la stratégie/décision/éthique(ou non-éthique parfois...) de son entreprise en dépit de ses convictions personnelles pour garder son emploi

- soit suivre ses convictions personnelles et s'opposer à son entreprise et se voir contraint de démissionner ou d'être mis sur la touche...

et si les fonctions RH te paraissent nébuleuses...je peux t'assurer que les chances de retrouver un emploi dans cette branche le sont encore plus... alors devant cette dure réalité...je te laisse imaginer quel choix va faire cette personne...

Arf... tâchons d'être bienveillant tant qu'on le peut...Je fais partie de ceux qui préféreront changer de métier plutôt que de travailler pour une entreprise qui a des pratiques qui vont à l'encontre de mes convictions personnelles et de mes valeurs. Mais parfois, il faut manger et payer son loyer...

Comme dirait JJG : 

"Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d'un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand?" 

;)

3
il y a 1 an par PascalW

Par principe, je fais ce qui me semble juste et aujourd'hui j'ai quitté cette entreprise.

Je te rassure aussi je n'ai aucune envie de chercher un emploi dans la RH surtout à  Leidenstadt ... ;-)

2
il y a 1 an par Sabrina

Merci pour ce retour d'expérience, qui nous permet de constater que RH reste une fonction "secrète" lol. Plus sérieusement oui nous communiquons mal généralement (parce que nous craignons sans doute d'en dire trop ou pas assez ou pas ce qu'il faut ...), nous avons un positionnement particulier dans l'entreprise ... Mais nous sommes salariés nous aussi et donc dans le même "bateau". Je ne nous cherche pas d'excuse bien loin de là, je suis très réaliste sur l'image que nous renvoyons... et c'est affligeant. Moi et d'autres oeuvrons pour une fonction RH plus accessible, plus communiquant, moins "tour d'ivoire"... et je compte sur vos réponses pour nous indiquer ce que vous attendez de nous.

Merci,

3
il y a 1 an par Aurelie

Des câlins :) non ? 

3

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.