Je crois que je n'ai pas été assez précis, la question est plutôt qu'est ce que le digital pour vous ? de la techno uniquement, autre chose ..... merci

digital
3
4

6 réponses

il y a 2 ans par AlainPatoux

C'est faire à la main ? Avec ses dix "doigts" ! :ok_hand:

4
il y a 2 ans par legallp

pas mal :)

Pour autant, je reste sur ma faim !

1
il y a 2 ans par jefsey

La réponse est assez simple quoi qu'en disent les ânes de l'académie, le digital est le discontinu (0/1) qui porte l'apparence du continu du numérique (le continu est à l'infini) dont la conjonction est l'émergence du cyberespace. Une métaphore simple de marin : le numérique est la surface, le digital est la mer et le cyber est "le ciel, le soleil et la mer". Entre deux nombres il y a une infinité de nombre, entre deux digits il n'y a rien ... et cela marche ! La seule chose que l'on sâche de sûre c'est que tout cela c'est romain et français, c'est pourquoi je parle d'academânerie qui veulent l'anglosaxoniser. Sous prétexte que la digitalisation napoléonienne (jacquard lui a demandé un brevet) a débarqué en angleterre (babbage) [digipirate.fr/index.php/Le_digit]. Pour que la pensée informatique se développe elle doit être franco-saxonne (cf. toute l'histoire de l'internet).

1
il y a 2 ans par PascalW

Bonjour,

Cette question me fait penser à celle-ci:

skiller.fr/question/digital-ou-numerique-l-exe...

Ma définition n'a pas évolué depuis...

1
il y a 2 ans par Julien_

Le masculin de cette fleur ?

1
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Pour moi, et en fonction du contexte, c'est soit un truc en relation avec les doigts (puisque ça vient de l'anglais digit qui veut justement dire "doigt" ;)), soit c'est en relation avec le nombre, le chiffre, en informatique ou en électronique. Maintenant, il y a pas mal de personnes qui utilisent - à tord, malheureusement - le terme digital pour désigner tout ce qui touche au numérique. À une lointaine époque — je parle là des années 80-90 —, on employait justement le terme digital dès que l'on passait de l'analogique au numérique. Aujourd'hui, cette époque est révolue. Donc, si on veut être réellement moderne, on n'utilise pas le terme digital et on emploie plutôt le terme de numérique. Vous l'aurez deviné : pour moi, le digital - le numérique donc - concerne tout ce qui est passé d'un support analogique, voire physique, à un support numérique, voire dématérialisée.

219
1
il y a 2 ans par jefsey

non. Bien qu'il soit amusant de sous-entendre que les anglais ne savent compter que sur leur doigts de la main gauche ... "digital" vient de digitus, c'est à dire le "centimètre" romain. Analogique implique continu non mesuré, numérique analogique mesuré, digital discret par bits et quantique par qbits. Confondre numérique et digital correspond à confondre route (continuité) et voiture (objet autonome) lorsqu'on dit "je prends la route" ou "je prends ma voiture".

2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Je vous sors l'intégralité de la définition de Digital telle que mon dictionnaire numérique (Cordial, édition 2006, de la société Synapse) me la donne :

Définition 
Adjectif masculin singulier
Relatif aux doigts · (de l'anglais digit) en électronique, relatif au nombre, au chiffre, numérique

Synonyme de : digital    
Sens 1 : numérique

Traduction anglaise : digital
[électronique, informatique/programmation]
digital
numeric
[nombre/nombre]
finger

Définition du Littré :
digital, ale (di-ji-ta-l', ta-l').
Adj. Terme d'anatomie. Qui appartient aux doigts. Nerfs digitaux, ceux qui se distribuent aux doigts.
Appendices digitaux, appendices ou diverticules que présentent les intestins, et que l'on a ainsi appelés par analogie de forme avec les doigts d'un gant.
Impressions digitales, dépressions superficielles que présente la face interne des os du crâne et qui correspondent aux circonvolutions cérébrales.
S. m. Terme de botanique. Champignon appelé plus ordinairement clavaire.

ÉTYMOLOGIE :
Lat. digitalis, de digitus, doigt (voy. DOIGT).

Trésor de la langue française :
DIGITAL1, -ALE, -AUX1, adjectif
A.— Rare. Qui a la forme d'un doigt. En particulier cavité digitale. cavité digitale. Cavité du ventricule latéral, en forme de doigt, pénétrant dans le lobe postérieur du cerveau. Les ventricules antérieurs n'ont de cavité digitale que dans l'homme et dans les singes (GEORGES CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, , tome 2, 1805, page 159 ).

B.—Relatif au doigt; qui fait partie du doigt. Artères, veines digitales; nerfs digitaux. L'examen anthropologique des mutilations digitales est riche d'enseignements ethnographiques. L'ablation d'un ou de plusieurs doigts (...) signe de deuil chez les Hottentots (Histoire générale des sciences (sous la direction de René Taton) 1957, page 1541 ).

- Empreinte(s) digitale(s). Empreinte(s) digitale(s). Trace(s) propre(s) à chaque individu, laissée(s) sur les objets par le bout du/des doigt(s) :
Les lignes de la pulpe des doigts constituent un caractère indélébile. L'empreinte digitale est la vraie signature de l'individu. ALEXIS CARREL, L'Homme cet inconnu, 1935, page 286.

1
il y a 2 ans par jefsey

Je ne sais dans quel ordre Skiller va présenter cette réponse. Nous sommes ici sur le sujet fondamental (le mot est ici nécessaire) de l'architectonique moderne qui fait que l'Académie française prive la francophonie de l'héritage de la pensée grecque et romaine qui lui permettrait de répondre à la crise que cette privation a créé. Et relance inutilement un débat dans le domaine de la pensée que nous avons déjà eu et résolu au début du XXème aprés la singularité "techno-logique" de Poincaré : celui qu'à initié Démocrite il y a 2400 ans. La référence sémantique du français scientifique et juridique est tenue à jour par le CNTRL et l'Académie. Pour Digital c'est sous :  www.cnrtl.fr/definition/digital

Il met en lumière deux approches de ce qui est lié (1) à la forme ou au concept de doigt et (2) ce qui est lié à un système de mesure. Sur ce second point il fait un contresens scientifique (né d'un faux sens ethymologique du à l'Académie : 9ème édition :  )

"Digital (pl. Digitaux, -ales). XXe siècle. Emprunté de l'anglais digital, dans digital computer, « ordinateur digital », dérivé de digit, « chiffre » (en tant qu'ils étaient primitivement comptés sur les doigts). INFORM. TECHN. Qui utilise des nombres, numérique. Le terme Numérique doit être préféré."

qui est de le lier à un concept "anglais" par ignorance du sens de ce qu'il dit pourtant trés bien, c'est à dire ignorance de la différence entre "nombre" et "chiffre". Mais l'académie n'a pas encore fait le point (9ème édition sur le mot "valeur" que la 8ème documente comme étant correctement exprimée en chiffres). Digital au sens informatique ne vient pas directement de "doigt" (sauf concept de l'inseccable du pouce levé ou abaissé, du oui ou non, du bit) mais de "digitus", une unité de mesure, et traite de mesures qui s'expriment en chiffres (des entiers) avec une précision déterminée, et non en nombres dont la précision de sa réalité infinie est approchée.   La position de l'Académie est donc négationiste du Chaos et donc antérieure à la singularité technologique (irresolubilité du problème des n-corps par Poincaré qui a conduit à la théorie du Chaos, à la notion de singularité et réclamé le catalyseur mental de la fonction mathématique de la machine de Turing et l'appel à la techne (ensemble des savoir comment faire) pour pouvoir décrire le logos de l'univers. C'est toute la renormalisation digitale de la pensée humaine initiée par Cantor que cela a impliqué (renormaliser en mathématique c'est trouver une astuce, ici le digital, pour éviter un passage par l'infini, ici l'infini du numérique). 

En tant que "technosophe" (technicien de la sagesse concerné par son implantation dans la machine "construite à notre image" selon Norbert Wienner - le compreneur de la cybernétique) je crois que le contre-sens de l'Académie est - comme le montre ce débat sans cesse renouvelé - la racine des obscurantismes culturels actuels dans la mesure où il nous privé de la compréhension commune de l'insecable démocritien fondamental de l'univers, que nous avons atteint en 2D sous forme de bit et en nD sous forme de qbit.

2
il y a 2 ans par JeanMarcPoullard

Le digital est à mon sens une suppression des intermédiaires entre le client et une structure, pour mieux connaitre et satisfaire ce client

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.