Suite à mon expérience du chômage, j'ai décidé de me lancer ce défi qui a permis d'aboutir aux concepts de 2mois1job.eu et de fucklechomage.com
Je souhaite donc, à travers cette question, échanger avec vous sur cette thématique. Alors, que feriez-vous pour transformer le chômage en une expérience fun, efficace et accessible de tous?

innovation sociale recherche d'emploi transformation expérience
8
5

9 réponses

il y a 3 ans par cecilevarin
Ce qui fait défaut c est un TripAdvisor des conseillers et organismes divers que découvrent souvent les chômeurs .. Le demandeur d emploi ou créateur découvre aussi un nouvel univers professionnel après a pie été parfois enfermé Ds le sien plus ou moins longtemps .. Et si l on pouvait imaginer une cartographie des nouvelles ressources dont il va avoir besoin ainsi que des références positives ou négatives , cela lui ferait gagner un temps et une énergie precieux !
7
il y a 3 ans par MathieuMenet
Hello Cécile. Très intéressante ton idée. Tu verrais ce "TripAdvisor" de quelle manière?
2
il y a 3 ans par CelineFueyo
Excellente idée!
3
il y a 3 ans par cecilevarin
Bonsoir Mathieu
Je crois qu il y a plusieurs aspects différents
D une part un vrai besoin de réseau social des chômeurs .. A marketer pour éviter le coté "étiquette boulet social"
Besoin de partager/debreifer/socialiser
Et par ailleurs cet autre aspect TripAdvisor
Je ne sais pas comment je le vois :) mais assez simplement
Référencer les services(formations/prestataires/etc) et organiser leur" notation" par ceux qui les ont utilisés ..
Voir le cadre légal et ajouter un peu de rdv afternowork
Plus une pincée de speed dating employeurs et c est un bon début :)
1
il y a 3 ans par BYSP
J'ai croisé il y a plusieurs années un étudiant, qui sous prétexte de faire une interview filmée de dirigeants pour alimenter un blog, c'est constitué un formidable carnet d'adresse et de bons plans. Qui refuse une interview? C'est un bon moyen pour rencontrer les décideurs et se faire connaitre... l'occasion aussi de laisser un CV et d'occuper intelligemment une période d'inactivité.
7
il y a 3 ans par MathieuMenet
J'adore le concept !!! As-tu encore les contacts de cet étudiant?
1
il y a 3 ans par BYSP
Il s'agit de Maxime Garrigues www.linkedin.com/in/maximegarrigues
1
il y a 3 ans par VincentCARCENAC
Bonjour Mathieu,
Je viens de découvrir ton initiative 2mois1job.eu et les différentes contributions de la communauté Skiller.
Un point me semble essentiel pour bien vivre et optimiser cette période est de lui donner un sens, une réalité!
Un parcours professionnel est une histoire. Elle peut être faite d'expériences enrichissantes, de challenges extraordinaires, de réussites. Elle est aussi constituée de périodes plus calmes, d'activités plus routinières. Elle est enfin parfois ponctuée de difficultés, d'échecs.
Dans cette histoire, ce qui revêt la plus grande importance ne sont pas tant les faits que les actes.
Soyons acteurs!
6
il y a 3 ans par MathieuMenet
Bonjour Vincent et merci pour ton commentaire. Selon toi, accepter et assumer cette situation, analyser ses attentes, puis se fixer des objectifs, est-ce que cela est suffisant pour lui donner un sens ?
2
il y a 3 ans par VincentCARCENAC
L’accepter, certainement puisque l’on parle d’une situation tangible, d’un fait!
Ensuite, il s’agit d’une période temporaire. Le seul objectif qui doit être présent est celui de retrouver un emploi, son emploi! Celui qui permettra de lier un épanouissement personnel et matériel.
L’aspect transitoire doit conditionner l’organisation mise en place: une organisation en mode projet, ouverte vers les autres.
Cette période sera bien vécue si elle permet de progresser vers ce but. Pour cela, il me semble en effet intéressant de positionner des jalons, étapes, objectifs intermédiaires assurant des victoires régulières!
Je suis par ailleurs très dubitatif sur les discours proposant de réaliser des introspections… les réponses sont certainement ailleurs :-)
1
il y a 3 ans par samiraSeltani
Bonjour Mathieu, je peux partager mon expérience car je suis en plein dedans depuis quelques mois. Je lis énormément (livre, article de presse, web spécialisé), j' assiste à des conférences, des salons, je m'informe sur tous les sujets qui me passionnent , je m'implique dans des causes qui me tiennent à cœur et surtout je relais toutes les infos importantes, et dont on ne parle pas dans les medias classiques, à mes amis travailleurs qui n'ont pas le temps de faire tout ca tellement le temps leurs manque. Je suis un peu le journaliste des bonnes affaires, nouvelles innovations et justes causes pour mes amis !
A côté, tout cela me nourrit, me donne de la matière et constitue mon réseau pour démarrer mon propre projet d'entreprise.
Dernièrement je suis tombée sur l' interview d'un italien qui a crée son propre job en utilisant son temps libre de chômeur. Il appelle son nouveau métier "Queudiste". Il propose son temps libre pour faire la queue à votre place dans toutes les administrations et effectuer vos démarches que vous n'avez pas le temps ou pas envie de faire (avec une procuration bien sûre). Une bonne idée je trouve. Il prend 10€ l'heure prix fixe quelque soit la démarche.
Aujourd'hui j'espère à on tour pouvoir aider les jeunes sans diplômes dans leur quête à l'emploi. D'ailleurs nous sommes amis sur twitter @trustandtryjob ;-)
5
il y a 3 ans par MathieuMenet
Des activités à fond alors. Excellent Samira! Peux-tu m'envoyer un email que l'on discute de ton projet qui est en phase avec le mien?
3
il y a 3 ans par samiraSeltani
je t'ai envoyé mon mail en mp sur twitter
1
il y a 3 ans par MathieuMenet
je t'ai envoyé un email Samira
2
il y a 3 ans par RomainChambonnier
Bonjour Mathieu, je peux également partager mon expérience puisque je suis actuellement au chômage depuis la fin de mes études.
J'ai pleinement profiter du premier mois pour me ressourcer et réaliser une introspection afin de faire le point sur ce que je souhaite faire mais surtout sur ce que je NE souhaite PAS faire ainsi que remettre à jour mon CV. Depuis le début de ma période de chômage j'ai bien pris garde de conserver une vie active (encadrement d'une association, participation à des événements sur des thématiques qui me passionne...) afin de pouvoir changer d'air régulièrement et ne pas penser en permanence à la recherche d'emploi.
Les deux choses que je trouve les plus difficiles à vivre dans le chômage sont l'isolement et la pression de l'entourage. Être au chômage est relativement mal vu et très souvent on te fait comprendre que tu ferais bien d'accepter ce poste qui ne te plaît pas du tout car il faut bien commencer quelque part... Par ailleurs les gens n'étant pas au chômage ne comprennent pas ta situation et passe le temps à te demander "Tu en es où? Ça avance ?" environ toutes les 5 minutes pour finalement t'entendre dire "Ah oui c'est pas évident avec la crise et tout et tout..."
Il faut donc réussir à casser cet isolement et créer une dynamique avec des échanges constructifs avec des personnes dans la même situation que nous
4
il y a 3 ans par MathieuMenet
Merci Romain pour ta réponse. Si tu souhaites partager ton expérience sur notre blog, envoie moi un email et on te donnera avec plaisir la parole !
3
il y a 3 ans par FranckLenoir
Ne pas se précipiter. Laisser infuser en allant au fond des sujets (et de soi). Discuter, rencontrer, partager... Même quand ça ne semble pas pertinent au premier abord il faut y aller. Les bonnes surprises se cachent bien. Et se prendre un statut d'autoentrepreneur, ou créer une SASU, pour répondre à des opportunités comme indépendant. C'est une super porte d'entrée vers l'emploi... ou l'autonomie ;-)
3
il y a 3 ans par MathieuMenet
Merci Franck pour ton commentaire. Ça sent le vécu :-D
2
il y a 3 ans par MathieuMenet
allez les Skillers, il faut relever le défi de ce hackathon en ligne !!!! Que feriez-vous alors?
2
il y a 3 ans par LionelHanken
Transformer le chômage en une expérience accessible de tous ? C'est sûr, en ce moment c'est super accessible ! ;-)) Sinon, le chômage est une excellente occasion de faire une bonne introspection. On a le temps de revenir sur soi-même.
5
il y a 3 ans par MathieuMenet
Merci pour votre réponse Lionel, je n'ai jamais pensé que ça pouvait être interprété comme cela. Très intéressant! L'idée de "fun, accessible et efficace" s'applique dans le sens chercheur d'emploi vers l'emploi et pas dans le sens inverse.

Y-a-t'il d'autre personne qui ont interprétées comme Lionel?
1
il y a 3 ans par MathieuMenet
Si on résume pour le moment, nous avons:
- difficulté: isolement, pression de l'entourage, la situation de chômeur est mal vue par la société,
- moyens à mettre en place: conserver une vie active, sortir pour casser l'isolement et créer une dynamique d'échange (conférence, salon, association, etc.), bilan sur soi, s'échapper du chômage (penser à autre chose), donner à un sens/une réalité à cette période, une cartographie des nouvelles ressources dont il va avoir besoin ainsi que des références positives ou négatives
2
il y a 3 ans par FlorieBousquie
Bonjour à tous !
Je suis en phase avec les différentes idées abordées. En revanche j'ajoutetais un point important : être au chômage OK, mais avec ou sans indemnités ?
Je pense que selon le cas la questions sera abordée differemment. En ce qui me concerne j'ai fait le choix de démissionner en début d'année et espère trouver rapidement après la fin de mon préavis. Et meme si tous les aspects évoqués sont je pense la clé du succès pour ne pas s'isoler, le fait de ne rien avoir à la fin du mois oblige à être actif pour trouver un emploi et met peut être de côté la phase d'introspection.
Je crois en tous cas Mathieu que tu as là une superbe idée. Je suis convaincue qu'il y a quelque chose à faire autour de la recherche d'emploi. Il faut moderniser tout ça ! J'y réfléchis également, j'imaginais une émission type "recherche appartement ou maison" renommée "recherche CDD ou CDI" avec des professionnels des RH qui aideraient, donneraient des clés, je pense que ça aiderait à enlever quelques idées reçues et clichés sur le chômage.
Au plaisir d'échanger avec vous tous sur vos expériences.
8
il y a 3 ans par MissSkiller
Bref, passer du temps à partager ses compétences sur Skiller semble une excellente idée :)
4
il y a 1 an par gmaison

Je relance cette question avec cette nouveauté pour les demandeurs d'emploi : Bob Emploi

et quelques avis à ce propos : www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&am...

1
il y a 1 an par MathieuMenet

J'ai testé et quand je vois le type de "conseils" que donne Bob Emploi, ça me rend malade de voir que l'état à utiliser 1 million d'euro de nos impôts pour ça... 

Voici des exemples de conseils de Bob Emploi:

  • Garder votre moral au top
  • Rendre vos CV et lettre de motivation plus percutants
  • Utiliser davantage votre réseau
  • Regarder également des offres en CDD
  • Préparer un diplôme ou une certification
  • Regarder des opportunités à l’international
  • Découvrir les aides financières auxquelles vous avez droit
  • Regarder d'autres métiers qui pourraient vous intéresser

Et quand tu cliques pour faire l'action, ça te renvoi sur un site partenaire où tu dois chercher l'information que tu as besoin... Il n'y a pas plus horrible comme expérience utilisateur de mon point de vue.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.