Bonjour,

En cours de négociation d'embauche, je souhaiterais connaître tous les leviers (avantages en nature et autres) que l'on peut demander à un employeur quand la rémunération proposée ne correspond pas aux attentes (pour un poste de cadre consultant en innovation) ?

Merci de me donner des pistes (négociation de congés supplémentaires possible et dans quelle mesure?...)

embauche rémunération
4
5

5 réponses

il y a 1 an par EtienneZulauf

Si c'est un salaire faible "en attendant de faire ses preuves", tu peux aussi proposer une rémunération encore plus faible pendant une durée déterminée (6-12 mois) MAIS, et c'est important de préciser : dans le contrat, au bout de cette période ton salaire passe au-dessus du montant initialement proposé. En gros tu acceptes de lui faire réduire le risque pendant la période d'essai améliorée, mais si tu fais l'affaire il faut alors te payer convenablement.

6
il y a 1 an par LucieGarrido

Des horaires de travail flexible, des offres de formation, des jours de congés, du télétravail, le remboursement de prêt étudiant, le confort de l'espace de travail...
J'espère que cela vous aidera :)

5
il y a 1 an par PascalW

Bonjour,

J'ai longuement hésité avant de répondre, parce qu'il faut bien l'admettre, en terme de négociation de salaire à l'embauche mon expérience est assez "terne".

En général, on me demande mes prétentions et on me fait une offre. Si je l'accepte tout va bien si je la refuse, un autre a le poste. La négociation s'arrête là...

Ceci étant, je considère la rémunération proposée comme le reflet de l'ambition de l'entreprise pour le poste proposé. On ne sera certes pas tous aussi indispensable et stratégique que ce qu'on aimerai croire, mais si l'employeur veut capitaliser sur son personnel, le salaire sera honnête et beaucoup sera fait pour vous donner envie de rester. Un employeur qui se dit que vous êtes remplaçable facilement ne va pas faire d'effort pour vous et vous donnera le minimum possible (en vous affirmant vous faire déjà une fleur) .

Il convient donc de comprendre pourquoi le salaire est bas... Peut être est ce simplement parce que l'entreprise démarre et n'a pas beaucoup de moyen. Proposer un échéancier pour une revalorisation du salaire à 6 mois ou un an est une bonne chose (si on vous laisse le temps de faire faire une proposition).

Personnellement, si l'employeur ne veut pas investir sur ses collaborateurs, je sais que ce ne sera qu'un emploi alimentaire sans avenir.

Après comme je l'ai signalé plus haut, une société de plus de 5 millions de chômeurs ne nous met pas en position de force pour négocier.

Bon courage

4
il y a 1 an par Charlene

Bonjour,

J'aime bien l'idée d' @EtienneZulauf avec le passage.

A votre place, je négocierai vacances, horaires flexibles, pas de réunion après 16h, des chèques restaurants, vacances, livres, etc..., un cadre de travail sympa (bureau, chaise, pc, ipad, etc....).

Bonne négociation.

1
il y a 1 an par LaurentTheveny

En fonction de la taille de l'entreprise plusieurs "produits" autour de la rémunération peuvent compenser un salaire peu attractif comme : la prise en charge par l'employeur de la part salarié pour la complémentaire santé, l'intéressement, la possibilité d'ouvrir un Compte Epargne Temps, un Plan d'Epargne Entreprise (avec abondement de l'employeur), voire un PERCO ... mais aussi d'autres avantages en nature, téléphonie mobile, véhicule, prime de panier, indemnités kilomètriques .....

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.