3 réponses

il y a 4 ans par samiraSeltani
Indispensable! C'est quasi impossible aujourd'hui d'imaginer une entreprise sans sa communauté . Certains grands groupes qui ont pris du retard, ont eu du mal à s'y mettre et peinent à rattraper le train en marche. Une simple campagne virtuelle ne suffit plus pour une existence sur le web. La communauté c'est l'ambassadeur de la marque, le référant, le porte parole, l'œil pertinent. Elle permet de véhiculer les valeurs au-delà du simple produit
3
il y a 4 ans par ClaireWibaille
Merci. Il est important pourtant de bien cerner la communauté qui correspond à la marque: communauté fermée? Ouverte? Gérée par la marque? Autogérée par des leaders....ce sont des questions essentielles à se poser avant la création de cette communauté virtuelle afin que celle-ci réponde à de vrais objectifs. Le modele idéal n'est pas encore déterminé je pense.
2
il y a 4 ans par samiraSeltani
Choisissez-vous la communauté ou est-ce elle qui vous choisit ? Si l'on se base sur des exemples qui fonctionnent au Japon et aux USA, les modèles sont ouverts pour favoriser le "Kaizen" (amélioration continue grâce aux critiques et nouvelles idées proposées) et en co-gestion ( marque + communauté)
4
il y a 4 ans par Gerald
Le concept est bien plus vieux que l'existence des réseaux sociaux, cela s'appelait clubs ou autre... L'idée de promouvoir une marque et la développer grâce à la fidélité et la passion de ses premiers consommateurs se retrouve chez Harvey depuis les années 90 avec les communautés de bikers, chez Toyota, chez Ferrari et chez bien d'autres. Souvent, les marques initient le mouvement et quand les acteurs prennent les initiatives à leur compte, c'est gagné ! Il n'y a plus qu'à soutenir financierement le mouvement ou presque.
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.