Bonjour tout le monde,

Je cherchais récemment un logiciel de facturation simple et en ligne et j'ai trouvé Zervant. Ce service dans le cloud me semble idéal : simple, intuitif et plutôt joli et en plus, gratuit !

Cependant, ce côté gratuit m'a interpellé car offrir un tel service coûte assez cher en terme d'infrastructure réseau et c'est une petite start-up qui gère ça pas une grosse GAFAM. Et comme on dit, quand c'est gratuit c'est toi le produit... Ce qui semble être le cas ici puisque Zervant utilise les données qu'on lui donne pour ensuite les raffiner et les revendre... C'est assez classique comme business-model, mais ici, nous parlons de collecter, toutes les informations de contacts, de factures et de devis d'une entreprise, qui sont des données assez stratégiques, même pour une petite entreprise.

Et vous, êtes vous prêt a donner ce type d'informations contre un service "gratuit" ?

crm devis facture facture zervant
4
7

7 réponses

il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Pas en ce qui me concerne. Personnellement, je travaille beaucoup sur de la propriété intellectuelle, des licences industrielles, quand ce n'est pas parfois sur du confidentiel défense, et je vois mal les petits secrets de mon entreprise (ex : liste de clients/fournisseurs, coûts des licences, etc) se retrouver revendus sur la toile par une entreprise tierce.

3
il y a 2 ans par PascalW

Bonjour,

Est ce que ce type logiciel ne devra pas être "certifiée" l'an prochain? (il y a eu plusieurs questions sur ce sujet)

Je n'ai pas lu où ZERVANT disait exploiter les données mais pour répondre à ta question: Non, je n'aimerai pas donné mon fichier client, mes tarifs et mes marges à une société qui va les exploiter les vendre.

En plus ce la va poser un autre problème:

Si je suis ton client et que tu utilises un logiciel de facturation qui récupère les données, cela veut dire que des données personnelles me concernant ( identité, mails, telephone,...) vont figurer dans une base sans mon accord ni même que je le sache... Il est vrai que ce que certains prétendent que ce qu'on ignore ne peut pas nuire, je ne suis pas spécialement fan de cette idée...

Inutile de me sortir l'argument fallacieux que le B2B permet des choses que le B2C ne permet pas, c'est une légende urbaine (qui m'agace au plus haut point!) : une donnée personnelle reste personnelle que ce soit en B2C, B2B ou en quoique ce soit d'autre...

Cela pose donc une question de responsabilité supplémentaire que la gratuité va sûrement masquer.

2
il y a 2 ans par HenriHebeisen

En effet, ils n'est marqué nul part sur leur site qu'ils exploitent la donnée, mais il suffit de regarder leur blog pour comprendre qu'ils exploitent bien la data : www.zervant.com/en/news/study-of-half-a-millio...

Je pense qu'en lisant bien les petites lignes des conditions d'utilisations, on doit pouvoir clarifier les choses mais, mea culpa, je ne l'ai pas fait.

J'ai continué à chercher et il semblerait que finalement ce soit une pratique courante pour les logiciels de facturation en ligne de faire du big data sur les données clients...

1
il y a 2 ans par PascalW

Merci pour cette précision!

Je maintiens que cela pose un problème pour les clients des clients de ce type de solution. Ils se retrouvent sans leur accord dans des bases tiers. Il faudra voir comment la future loi sur la protections des données personnelles va gérer la question

1
il y a 2 ans par FabriceT

> En effet, ils n'est marqué nul part sur leur site qu'ils exploitent la donnée

On va éclaircir ce point.

Bien sûr que si, ils exploitent la donnée, et c'est tant mieux. Leur affaire est de vendre du service. Si ils ne connaissent pas les habitudes et les usages de leurs clients, ils seront en décalage et vont se casser la figure. Ils exploitent les données donc sont capables d'analyser ce que font leurs clients, d'où le post sur le blog. C'est très différent de  « puisque Zervant utilise les données qu'on lui donne pour ensuite les raffiner et les revendre ».

> en lisant bien les petites lignes des conditions d'utilisations, on doit pouvoir clarifier les choses mais, mea culpa, je ne l'ai pas fait.

C'est très mal. Tsss. Tsss.

Les C.G.U. sont claires sur le fait que les données échangées à des tiers (sous réserve qu'ils soient de la affiliés à Zervant) ne contiendront aucune donnée personnelle. On y croit ou pas, mais je serais plus enclin à utiliser leurs services qu'une application Android (cf mon autre post), même si j'en doute.

2
il y a 2 ans par PascalW

@FabriceT 

Nous sommes d'accord pour Android :-)

1
il y a 2 ans par FabriceT

> Est ce que ce type logiciel ne devra pas être "certifiée" l'an prochain? (il y a eu plusieurs questions sur ce sujet)

Au dernières nouvelles, il s'agit des logiciel de caisse qui devront être certifiés : proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/...

Enfin, c'est encore très flou. Comme d'hab'.

1
il y a 2 ans par PascalW

cher @FabriceT ,

J'avoue que ton commentaire me surprend un peu...
Je t'invite à lire au moins les questions suivantes:

- skiller.fr/question/reunion-d-information-sur-...

- skiller.fr/question/consultants-formateurs-que...

- skiller.fr/question/mon-logiciel-de-gestion-es...

et éventuellement à échanger avec leurs auteurs. ( @ClaudeTapparo et @ @ArnaudLemoine )

N'hésitez pas à clarifier le point parce que personnellement  je n'y comprend plus rien!

1
il y a 2 ans par FabriceT

 @PascalW, Il était prévu que les logiciels de compta soient certifiés en 2018. Désormais il ne s'agirait que des logiciels de caisse.

2
il y a 2 ans par PascalW

Merci pour ta précision... Ca fait un peu poudre aux yeux comme mesure... On verra bien

1
il y a 2 ans par JoyceMarkoll

Bonjour, j'en pense du mal. Ce n'est pas acceptable de permettre la revente de données sensibles relatives à une ou des entreprises.

Re, après un petit tour sur la nouvelle mouture de l'annuaire des Logiciels libres de Framasoft, je m'en reviens pointer vers ce logiciel : framalibre.org/content/noalyss

il y a une démo en ligne, un essai en ligne gratuit de un mois, et la possibilité de l'installer où bon te semble. (licence Gnu GPL). Pour utiliser leur serveur, le prix est compétitif.

2
il y a 2 ans par HenriHebeisen

Merci pour ta réponse !

Et merci pour le lien. L'interface à l'air plus austère mais les fonctionnalités sont là. Je regarde du coté de Dolibarr également qui semble plus complexe, ce que je cherchais à éviter initialement, mais au moins mes données seront au chaud sur mon serveur OVH.

2
il y a 2 ans par JoyceMarkoll

Je suis contente de savoir que NoAlyss pourrait convenir. C'est un outil que je découvrais pour la première fois, pourras-tu faire un petit retour d'expérience dans quelques temps ?

1
il y a 2 ans par FabriceT

Concernant le business-model, c'est expliqué ici.

TL;DR : notre start-up a bien réussi en 2016, on passe en comptes gratuits et on fournira du service spécifique payant.

Concernant l'envolée de données à des tiers, c'est dans les CGU :

En ce qui concerne toute révélation de vos données à caractère personnel à une tierce partie [une société du groupe Zervant], nous respecterons la loi sur la Protection des données à caractère personnel en veillant à prendre les dispositions pertinentes en vue de garantir que la tierce partie n’utilise pas vos données à caractère personnel à d’autres fins que celles que nous avons stipulées et conformément aux objectifs indiqués dans cette politique et qu’elles respecte leur caractère confidentiel.

C'est à relativiser. Ça reste dans le cadre de confiance qu'on peut apporter à cette start-up. Rien de plus traumatisant qu'un prestataire Cloud classique qui recevrait un fichier Excel^W tableur jouant un rôle de poor-man CRM.

Mais le truc qui me fait bondir est ceci :

En publiant ou en distribuant un Contenu d’utilisateur à ou par les Services, vous (a) concédez à Zervant et à ses filiales un droit non exclusif, libre de royalties, transmissible d’utiliser, d’afficher, de réaliser, de reproduire, d’accorder des sous-licences, de distribuer, de publier, de modifier, d’adapter, de traduire et de créer des versions dérivées de ce Contenu d’utilisateur de sorte que et aux fins auxquelles les Services utilisent de temps à autre ce Contenu d’utilisateur ; (b) déclarez et garantissez que (i) vous possédez et contrôlez tous les droits relatifs au Contenu d’utilisateur que vous publiez ou distribuez d’une autre façon, ou que vous avez tout autre droit légal de publier et de distribuer ce Contenu d’utilisateur à ou par les Services ; et (ii) que l’utilisation et la publication ou toute autre transmission de ce Contenu d’utilisateur n’enfreint pas les présentes Clauses et ne déroge à aucun droit ou ne cause de préjudice à aucune personne ou société.

On cède le droit à Zervant de faire ce qu'il veut avec le contenu utilisateur, autrement dit, tout ce qui n'est pas fourni par Zervant.

Question : si la société avait gardé son business-model précédent avec abonnement, comment auriez-vous considéré le type de prestation ?

2
il y a 2 ans par HenriHebeisen

Merci pour ces précisions. Je trouve en effet très problématique qu'ils puissent faire ce qu'ils veulent avec nos données. Si le service est payant et que Zervant se contente de garder les données de manière sécurisée, alors je trouverais que c'est un très bon service.

Je préfère largement payer et ne pas voir mes données exploitées plutôt que le contraire.

1
il y a 2 ans par FabriceT

Bah, le truc est que les C.G.U datent du 01/11/2015, donc avant le passage au modèle freemium ; Le service était payant avec les mêmes conditions.

Il faut se mettre du côté de Zervant :

* pour aider à résoudre des problèmes, ils doivent laisser l'accès au données personnelles à un tiers (celui qui va œuvrer pour résoudre le problème). Ils sont donc obligés de spécifier dans les C.G.U que les données personnelles pourront être accessible à des tiers [affiliés à Zervant].

* pour promouvoir leur service, ils ont besoin de "matériel utilisateur" pour illustrer, par exemple, « la société Bidule utilise Zervant pour réduire ses frais blabla... ».

Tout créateur de service va être confronté à ces deux soucis. La possibilité de ne pas voir son contenu utilisateur ne pas être "utilisé" serait un meilleur choix. Zervant ne fait que suivre un mouvement tellement répandu. :/

Je suis récemment aller à un événement pour le 14 juillet dans un village de Haute-Saône, c'est en regardant les petites lignes sur ticket - 5 euros- dans la journée que je me suis aperçu que j'avais cédé mon droit à l'image durant 10 ans, ce dans le but de promouvoir l'évènement (photos, vidéos). Les types du comité des fêtes du village de FONDREMAND ne reverront jamais ma trogne.

1
il y a 2 ans par FredericLibaud

Non.

Et si ils ne l'ont pas pris en compte, la conformité face au RGPD va leurs tomber dessus.

1
il y a 2 ans par JoyceMarkoll

Je cherchais récemment un logiciel de facturation simple et en ligne

Bonjour @HenriHebeisen je viens de voir tout à fait par hasard un service en ligne factures et devis offert par codeur.com. Je crois que ça peut t'intéresser.

www.facture.net/terms 

6. Confidentialité

Facture.net s’interdit expressément d'utiliser les données concernant les clients des utilisateurs. Et ce notamment à toutes fins marketing ou commerciale. Ces données sont confidentielles et restent a usage exclusif des utilisateurs qui les ont créées. Facture.net ne peut accéder à ces données que pour des raisons de maintenance ou de support technique.

www.facture.net/price 

Pourquoi Facture.net est-il un service gratuit ?

Nous souhaitons apporter un service gratuit aux indépendants, TPE et PME. En contre-partie nous faisons la promotion de nos autres services.

Facture.net nous permet également de fidéliser nos utilisateurs car ils ont tous besoin d'un service de facturation, devis et gestion clients.

Comment gagnons-nous notre vie ?

Nous éditons les plateformes de mise en relation suivantes :

Ce sont ces plateformes qui nous permettent de générer du chiffre d'affaire et de développer Facture.net.

Facture.net deviendra t-il payant ?

Non, Facture.net restera gratuit.

Nous déciderons peut-être de proposer des options payantes dans le futur, mais la version de base que vous utilisez maintenant restera gratuite et illimitée.

Qu'en penses-tu ?

1
il y a 3 mois par camilleaubin

Moi cela me mets mal à l'aise donc j'utilise l'outil de Coover : www.coover.fr/outils/modele-facture 

anonyme, gratuit et très simple je trouve

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.